album

Le Mystère de la grande dune

 

Auteur/ Illustrateur: Max Ducos

Editeur: Sarbacane

Pages: 64

 

 

Après la lecture du Garçon du phare, je savais que j’irai plus loin dans la découverte de cet auteur-illustrateur talentueux qu’est Max Ducos.

Dans Le Mystère de la grande dune, il nous emmène littéralement en voyages, à la découverte de la Dune du Pilat et du site naturel du Bassin d’Arcachon où océan, plage et forêts de pins se rencontrent pour former un paysage exceptionnel qu’il peint avec tellement de réalisme que je me suis revue enfant parcourant la Teste et grimpant cette immensité de sable, qui me paraissait aussi haute qu’une montagne, dans la chaleur étouffante de l’été. Chaque illustration est un tableau unique, une immersion totale, une représentation de la réalité enrichie d’une multitude de détails que le lecteur prendra plaisir à observer, s’attardant à chaque page pour ne rien manquer.

Le texte est une véritable invitation à l’aventure. Le lecteur suit un jeune garçon qui lui, suit un chien par qui il a été réveillé. Sur son chemin il rencontre un groupe d’enfants étrangers, un couple de touriste, un vieux pêcheur local, tous semblent avoir déjà eu la visite du chien qui a tenté, sans succès, d’attirer leur attention par ses aboiements. Entre découverte d’un site magnifique, et message écologique, Max Ducos signe un très beau récit de sauvetage et met en avant la solidarité et la persévérance qui marque le début d’une belle et grande amitié avec à la clef un souvenirs inoubliable.

Par ici, vous trouverez l’avis de Bouma, de Sophie, des Lutines et de Céline .

Arrivé de nuit dans une forêt inconnue, un garçon est réveillé par les aboiements insistants d’un chien. Intrigué, il le suit. C’est le début de découvertes en cascade… et d’une grande aventure qui va changer le cours de sa vie!

album

Jules et le Renard

A mouse called Julian

Auteur/ Illustrateur: Joe Todd-Stanton

Traductrice: Isabelle Reinharez

Editeur: L’école des loisirs

Pages: 36

Jules est un souriceau solitaire. Sur terre, il est chassé par tout un tas de prédateurs. Sous terre, les autres animaux le gênent dans ses déplacements. Il s’accommode très bien de sa situation et a su apprendre à vivre en évitant les autres. Pourtant, sa rencontre avec le renard va provoquer un changement à son mode de vie et lui permettre de comprendre, qu’il est agréable aussi d’avoir un ami.

Coup de cœur pour ce bel album au style graphique japonisant. Je découvre Joe Todd-Stanton et son style incroyable pour narrer une histoire somme toute assez banale. Une histoire d’amitié surprenante mais qui pourtant coule de source. J’ai été complètement séduite par le trait de l’auteur et la mise en page dynamique qui alterne les images pleine page, voir double pages qui regorgent de détails et les images « médaillons » qui offrent un regard plus précis sur une scène, une situation, un peu comme pourrait le faire le storyboard d’un film. Cette alternance se retrouve aussi dans la narration qui prend un rythme répétitif et rassurant au récit qui se destine aux petits dès 2 ou 3 ans. C’est sans surprise que l’on découvre l’amour de Todd-Stanton pour le travail de Hayao Miyazaki dont il semble s’inspirer pour donner vie à ses personnages et les faire évoluer dans une nature luxuriante et vivante aux couleurs vives et attrayantes. Un album et un auteur à découvrir de toute urgence!

Je vous invite à lire l’avis de Pépita, celui d’Isabelle et celui de Céline.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jules le souriceau vivait tout seul dans son petit terrier et il aimait ça. Il échappait ainsi à tous ceux qui voulaient le croquer, sous la terre ou en surface : hibou, taupe, blaireau, chien, lapin, fermière. Mais la vie est pleine de surprises. Un jour, parce qu’il a eu pitié d’un renard très rusé, mais surtout affamé, Jules finit par devenir… non ! pas sa proie. Beaucoup mieux que ça !

album·Lecture à voix haute

Lindbergh, La fabuleuse aventure d’une souris volante

Lindbergh – Die abenteuerliche Geschichte einer fliegenden Maus

Auteur/ Illustrateur: Torben Kuhlmann

Traductrice: Anne-Judith Descombey

Editeur:  NordSud

Pages: 96

Après la plaisir de la découverte de Armstrong, l’extraordinaire voyage d’une souris sur la Lune, mes filles et moi-même savions que nous ne faisions que commencer à découvrir Torben Kuhlmann, jeune artiste allemand passionné et passionnant. Si Juliette et Gabrielle ont lu (et relu) plusieurs fois Lindbergh depuis qu’il est arrivé à la maison, je ne me suis lancée qu’il y a quelques jours. Alors que Gabrielle assistait à son cours de chinois en visioconférence, j’ai proposé à Juliette de lui lire cet album pour l’occuper et passer un petit moment ensemble. Bien qu’elle connaisse l’histoire sur le bout des doigts, elle a profité de ma lecture à voix haute et du fait que je m’attarde sur chaque page, pour en observer plus pleinement les illustrations et savourer ainsi les détails qui fourmillent et apportent tellement à l’histoire dont elles font, au même titre que le texte, le récit.

Lorsqu’elle prend conscience que ses amies ont disparues, une petite souris particulièrement intelligente se dit qu’elles sont probablement parties pour l’Amérique, comme les hommes le font. Les dangers sont grands pour une petite souris et il lui est impossible de rejoindre le paquebot. La rencontre avec un groupe de chauve-souris va lui donner l’idée de s’envoler. Commencent alors les recherches, les essais et expériences qui vont la conduire vers la fabrication du premier avion capable de relier Hambourg à New York. Mais dans l’ombre, les prédateurs la surveillent et ne comptent pas la laisser filer. La petite souris parviendra-telle à s’envoler? Retrouvera-t-elle ses amies?

Torben Kuhlmann nous fait revivre un événement majeur de l’aviation moderne, la première traversée de l’Atlantique sans escale, réalisée par l’Américain Charles Lindbergh à bord du Spirit of St. Louis. Au travers de planches incroyablement détaillées et de son trait parfaitement maîtrisé, il nous entraîne dans les aventures de sa souris dont on perçoit l’intensité des dangers et la motivation et les enjeux à entreprendre une telle expédition. Le texte apporte jusque ce qu’il faut d’informations pour être accessible aux jeunes lecteurs qui ne manqueront pas de s’attacher à cette petite souris.

Lindbergh est un album merveilleux qui permet, l’air de rien, d’aborder la recherche aéronautique et un exploit historique qui a marqué l’humanité. Une fois de plus, notre curiosité et notre esprit d’aventure sont attisés dans cet album audacieux et intelligent à la mise en page dynamique.

Pour aller plus loin, l’avis de Pépita.

Il y a bien des années, une petite souris curieuse et ingénieuse rêve de partir loin de son pays, pour échapper aux dangers. Elle construit une machine volante et traverse l’Atlantique… C’est le début d’une fabuleuse aventure. Et si on réécrivait l’histoire de l’aviation?

album·Documentaires /Livres jeux

Le fil d’Ariane – Mythes et Labyrinthes

Nić Ariadny

filariane

Auteur / Illustrateur: Jan Bajtlik

Traductrice: Lydia Waleryszak

Editeur: La Joie de Lire

Pages: 78

 

Je ne suis pas une adepte des livres-jeux; mes filles en apprécient de temps à autre mais sont plus attirées par les jeux de logique, les enquêtes ou encore les cherche & trouve que par les labyrinthes. Pourtant, à la sortie du Fil d’Ariane, nous avons toutes trois étaient séduites par la thématique en premier lieu – la mythologie grecque est toujours passionnante – et, en second lieu, par la mise en page dynamique et vivante de ce très grand album. 

Jan Bajtlik, artiste polonais, s’inspire des poteries grecques pour illustrer son ouvrage et transporter ses lecteurs dans la Grèce Antique en le perdant dans des labyrinthes riches en détails et informations que l’on prendra plaisir à suivre du doigt pour en trouver l’issue tout en y apprenant (ou en y redécouvrant) beaucoup. Des voyages d’Ulysse à la Guerre de Troie en passant par la découverte de la cité d’Athènes ou encore des Jeux Olympiques, ce magnifique album très graphique, se veut un merveilleux outil ludo-éducatif pour aborder la mythologie et l’histoire de l’Antiquité comme aucun autre livre. Les illustrations regorgent de menus détails drôles et intelligents qui font de chaque labyrinthe un véritable moment de plaisir. L’auteur a par ailleurs su parfaitement intégrer le tracé des labyrinthes dans ses illustrations dont ils deviennent partie intégrante.

En fin d’ouvrage, on trouve un petit dossier qui complète chaque double-page en informations plus détaillées et permet d’aller plus loin dans la compréhension des thèmes qui y sont abordés.

Je vous invite à lire l’avis d’Isabelle ICI.

La mythologie grecque, comme un labyrinthe, pour un lecteur explorateur. Pars à la rencontre d’Héraclès, des argonautes, du Minotaure, des cyclopes, de Sisyphe, d’Ulysse et de la belle Hélène. Participe aux Jeux Olympiques, assiste au théâtre grec et visite l’acropole d’Athènes. Une trace de la Grèce, telle qu’elle existait il y a des millénaires!

album·Documentaires /Livres jeux·Lecture à voix haute

Animaux & Créatures Fabuleuses et Légendaires et de quelques bêtes extraordinaires

Auteurs/ Illustrateurs: Collectif

Editeur:  Marmaille & cie

Collection: Sortilège

Pages: 111

Après deux magnifiques ouvrages sur les Héros, Princes & Chevaliers et les Sorcières, Fées & Princessesles éditions Marmailles enrichissent leur collection Sortilège avec un nouvel album de qualité sur les Animaux & Créatures fabuleuses et légendaires. Le lecteur sera heureux d’y retrouver la qualité des précédents titres tant au niveau du contenu que du contenant.

Fiches descriptives et extraits de textes se succèdent dans ce bestiaire fantastique dont la mise en page rappelle les vieux grimoires magiques. Ce troisième titre est de nouveau divisé en trois parties distinctes: un Bestiaire fantastique présente des créatures plutôt célèbres, principalement issues de la mythologie grecque dans lequel on trouvera essentiellement des fiches descriptives; Les créatures venues du froid, présente des créatures moins connues issues des mythes nordiques. On y découvre par exemple l’histoire du Jörmungand ou celle du Kelpie; la troisième partie est consacrée à des Bêtes et des Contes, et s’intéresse aux créatures fantastiques des contes tels Le Chat Botté, les Dragons ou encore la Sirène.

Conseillé dès 8 ans, je suis d’avis que les jeunes lecteurs auront du mal à appréhender certains textes, je pense par exemple aux extraits de L’Iliade de Homère ou de L’enfer de Dante. Mais les fiches descriptives et les illustrations sauront probablement les séduire et susciter leur intérêt, bien que je reste convaincue que la présence de l’adulte pour une lecture commune serait appréciable. Richement illustré d’anciennes gravures d’origines diverses et variées dont une magnifique carte ancienne en ouverture du livre, on pourra regretter le travail en ombres contrastées des couleurs dominantes de l’ouvrage (vert et doré) de Joseph Vernot pour leur beauté et l’harmonie de la collection.

Il n’empêche que ce bestiaire des Animaux & Créatures fabuleuses et légendaires est un très bel ouvrage, un objet-livre absolument magnifique que j’ai pris plaisir à lire à voix haute à mes filles (bientôt 11 ans). Elles ont préféré la deuxième partie du livre dans laquelle elles ont découvert des mythes qui leur étaient inconnus.

De la licorne au phénix, en passant par le centaure, le dragon ou encore le kraken, cet ouvrage réunit les histoires des créatures fantastiques. Au rythme des constellations, chapitre après chapitre, se déroulent les contes, les légendes d’animaux féroces mais aussi d’animaux proches de l’homme pour bercer les rêves des jeunes enfants, éclairer et illuminer les nuits.

album·Lecture à 2 Voix·Lecture à voix haute·roman jeunesse

Le Petit Prince

Auteur/Illustrateur: Antoine de Saint-Exupéry

Editeur: Gallimard

Collection: Album Junior

Pages: 96

 

Lu à deux voix avec Gabrielle 10 ans 11 mois.

Roman arrivé chez nous pendant le confinement, emprunté à une voisine pour une lecture à deux voix. Gabrielle voulait depuis longtemps lire ce grand classique mais ses amis lui en avaient fait de mauvais retours et elle appréhendait de se lancer. Et comme je ne l’avais jamais lu (honte sur moi), la lecture à deux voix s’est présentée comme une évidence. A deux on est plus fortes!

Il est difficile d’écrire une critique sur un roman aussi connu que Le Petit Prince de Saint-Exupéry. Conte philosophique et poétique, ce récit pour enfants parait bien plus complexe qu’il n’y parait quand on s’y penche à l’âge adulte. Le texte est simple et dépouillé, à l’image des illustrations, compréhensible par les plus jeunes et pourtant si riche en symboliques. C’est probablement ces différents niveaux de lectures qui en font un récit universel; à moins que ce ne soit la quête de l’enfance perdue, oubliée qui nous pousse à lire (et relire) cet ouvrage si singulier une fois adulte, alors que l’enfant se contentera d’une lecture plus linéaire dans laquelle il retrouvera un imaginaire qu’il connait bien, des questions qu’il se pose… J’imagine qu’il existe de nombreuses interprétations de l’histoire, et que chaque lecteur y trouve son compte d’une manière ou d’une autre. J’aime pour ma part la dualité qui émerge des thématiques: enfant/adulte, amour/amitié, la vie/la mort… et les met en résonance comme pour mieux nous rappeler que nous avons tous connus, ou connaîtrons, les deux parts de ces paires.

Ce qui est certain est que Le Petit Prince ne laisse pas indifférent. A lire et à relire.

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait: « S’il te plait… dessine-moi un mouton! »

album·Lecture à voix haute·roman

L’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde

The strange case of Dr Jekyll and Mr. Hyde

Auteur: Robert Louis Stevenson

Illustrateur: M. A.C. Quarello

Traductrice: Anne-Sylvie Homassel

Editeur:  Sarbacane

Pages: 96

Après avoir découvert la collection des Grands Classiques Illustrés aux éditions Sarbacane avec L’Appel de la forêt de J. London et Le Garçon qui voulait devenir un Etre Humain de J. Riel, je comptais bien proposer à mes filles la lecture d’autres classiques dans cette collection qui allie de beaux textes classiques à des illustrations de grande qualité.

Comme tout le monde je connaissais l’histoire de la double personnalité du Docteur Jekyll bien que n’ayant jamais lu le court roman de Stevenson. Présenté comme une enquête menée par Mr Utterson, ami du Dr Jekyll, le récit aborde le dédoublement de personnalité dans ce qu’il serait de plus terrible. J’ai hésité à en faire la lecture à voix haute à mes filles en raison de la noirceur du récit et du texte soutenu. Mais il aurait été dommage de ne pas me lancer car si Juliette et Gabrielle ont eu du mal à saisir la conclusion (qui a de fait été longuement discuté), elles ont adoré tenter de démêler les nœuds de cette enquête bien ficelée dont l’auteur ne dévoile que progressivement les complexités.

Sublimé par les illustrations pleine page de Maurizio A.C. Quarello, le récit nous entraîne dans les rues de Londres en pleine époque victorienne. L’auteur joue sur la dualité de son personnage principal pour nous faire découvrir deux aspects de la ville dont chacun reflète l’âme de ces deux identités. L’ensemble est délicieusement glaçant et offre un regard critique sur une société qui enferme les caractères et les comportements dans un cadre rigide de bienséance et d’idées du bien et du mal régies par l’église. Fascinant!

 

L’avis d’Isabelle est ici!

Qui est l’étrange Hyde au corps difforme et aux manières brutales, accusé d’un crime odieux, qui semble avoir ses entrées chez l’honorable docteur Jekyll? Et pourquoi Jekyll lui-même se coupe-t-il parfois de ses meilleurs amis? M. Utterson, notaire intègre et sévère proche du docteur, mène l’enquête. La vérité lui fera froid dans le dos…

album

AMOUREUX

Auteure: Hélène Delforge

Illustrateur: Quentin Gréban

Editeur: Mijade

Pages: 66

En cette période confinée/compliquée, nous avons tous besoin d’un peu de douceur. Le moral n’est pas toujours au beau fixe, les enfants sont parfois perturbés par la situation mais être confinés en famille est l’occasion de se retrouver, d’apprendre à passer du temps de qualité tous ensemble. Si pour beaucoup l’amour est omniprésent dans le quotidien, il peut être plus compliqué pour d’autres. Il faut parfois se souvenir qu’aimer n’est pas toujours facile mais que l’amour est l’une des émotions les plus belles et intenses que l’on peut ressentir et partager. Quoi de mieux qu’un livre pour présenter l’amour sous toutes ses formes?

Hélène Delforge et Quentin Gréban s’associent pour réaliser un album débordant de douceur, un album très grand format qui s’ouvre sur l’association de doubles-pages partagées entre le texte et l’image. Texte poétique qui se fait le reflet d’un ressenti, d’une moment partagé, d’un sentiment éphémère ou éternel. Delforge y dépeint l’amour sous toutes ses formes qu’il soit jeune ou vieux, installé ou fragile, sensuel ou rigide, il n’en manque aucun, même la violence y trouve une petite place. Sans tabous ni préjugés, l’amour nous apparaît pluriel, aussi divers que les couples qu’on y croise. Les superbes aquarelles de Gréban viennent encrer les émotions dans une réalité intime avec talent et sensibilité. Amoureux est un véritable écrin de douceur à partager avec ceux que l’on aime.

L’avis de Chloé se trouve ICI, et celui d’Isabelle ICI.

Amoureux. Un état, une chance, une surprise, un sentiment, une sensation, une émotion. L’amour se vit, l’amour se dit, l’amour se raconte, l’amour se partage, l’amour commence, l’amour finit… parfois. Mais pas toujours. Il y a autant d’amours que d’amoureuses et d’amoureux.

album

Le Roi des Singes – Le Secret des Immortels

Auteure: Emmanuelle Lê

Illustratrice: Gabrielle Berger

Editeur: Aleph

Collection: Grand Album

Pages: 48

En décembre dernier, j’ai présenté plusieurs albums des éditions Aleph (ici, ici et ici), une maison d’éditions récente spécialisée dans la réécriture des mythes, des contes et légendes du monde entier. Une ouverture sur le monde et une invitation au voyage fort apprécié par notre famille.

Avec Le Roi des Singes, Emmanuelle Lê nous emmène en Chine sur les traces de Wukong, le mystérieux singe aux mains de pierre. Né d’un œuf de pierre couvée par une montagne fécondée par le Soleil, Wukong part en quête de son identité avant de chercher à lever le voile qui entoure les secrets de l’immortalité.

Une fois de plus c’est un récit captivant et magnifiquement mis en images par Gabrielle Berger que nous proposent les Editions Aleph. Inspiré de La Pérégrination vers l’Ouest, écrit à la fin du XVIè siècle par Wu Cheng En, Le Roi des Singes narre les aventures de cet adorable et facétieux petit singe à hauteur d’enfants. Le texte est exigeant et ne conviendra pas aux jeunes enfants en lecture seule. Mais comme tout les légendes, l’oralisation est l’un des meilleurs moyens d’aborder ce récit qui permettra un temps de partage de qualité. Les illustrations pleine page subliment le texte de part un trait élégant et des couleurs chatoyantes. Le choix des couleurs vives donnent vit aux paysages – la forêt luxuriante donne vraiment envie d’aller s’y promener – et aux personnages. L’ensemble est un album absolument magnifique!

Qui aurait pu imaginer que d’un œuf naîtrait le roi le plus surprenant que l’Asie ait connu? Et pourtant, c’est bien de ce mystérieux œuf de pierre que jaillit un héros légendaire, aussi espiègle que téméraire…

album·Lecture à voix haute·roman jeunesse

Peter Pan

  Peter Pan and Wendy

Auteur: James Matthew Barrie

Traducteur: Michel Laporte

Illustrateur: Régis Lejonc

Editeur: Gautier – Languereau

Je ne connaissais de Peter Pan que quelques adaptations cinématographiques de qualité divers. L’occasion d’en lire le roman ne s’était jamais présentée et ce n’est que récemment, dans un besoin de lire des classiques, que je me suis procurée cette superbe édition illustrée. Après Pinocchio, la lecture à voix haute de Peter Pan fut un nouveau moment de partage, d’échanges et de comparaisons avec l’adaptation des studios Disney.

Dès les premières pages, Peter nous est présenté comme un garçon égoïste, prétentieux et sans cœur . Avec son amie Clochette, jalouse comme un pou, ils enlèvent Wendy, John et Michael et les emmènent au Pays Imaginaire.

« La seconde à droite […] et puis tout droit jusqu’au matin. »

Wendy est certainement charmante mais elle est aussi extrêmement naïve. Son amour pour Peter la pousse à le suivre. Elle se laisse complètement manipuler par le jeune héros qui veut bien jouer à être le père de famille à ses côtés mais qui lui rappelle cependant qu’il préfère qu’elle soit sa maman, comme pour les garçons perdus. Pendant que les garçons jouent, s’amusent et vivent des aventures palpitantes, Wendy reste à la maison. En tant que « mère » elle se doit de tenir le logis, nourrir ses enfants et raccommoder leurs vêtements troués. On comprend qu’elle soit la seule à se souvenir de ses parents, de sa mère surtout qui, elle en est certaine, laisse la fenêtre ouverte en attendant son retour.

« […] il pouvait se passer une semaine entière sans qu’elle sorte au grand air, sauf, peut-être, avec une chaussette à repriser à la main. »

Et que serait Peter sans le Capitaine Crochet? Un pirate sanguinaire qui nous apparaît pourtant bien plus humain que les enfants, notamment quand ses faiblesses sont révélées par l’apparition du crocodile.

James Matthew Barrie signe un roman sur l’enfance, ses rêves et son imaginaire tout en brossant un portrait idéale de la mère de famille, la fameuse « mère parfaite ». Un roman aux valeurs complètement désuètes donc mais qui pourtant a su nous plaire et nous faire rire. Car l’auteur a su y retranscrire avec beaucoup de réalisme l’imaginaire de l’enfance, ses jeux mais aussi ses peurs, la peur de grandir notamment mais aussi la peur de mourir. Régis Lejonc illustre avec brio les personnages et quelques scènes choisies, ses dessins sont de véritables oeuvres d’art. Il explique, dans une double page placée en fin de volume, quels défis et quels choix se sont posés à lui pour illustrer une histoire aussi célèbre que celle de Peter et Wendy. C’est d’autant plus intéressant qu’à la lecture on constate que son interprétation s’éloigne de la vision qu’en avaient les studios Disney et s’imprègnent complètement de l’histoire de Barrie et de l’époque à laquelle elle fut écrite, il y a plus d’un siècle.

Peter Pan est un petit garçon qui refuse de grandir. Un jour, il rend visite à Wendy dans le coeur de Londres et la convainc de venir, avec ses frères, dans le pays imaginaire. C’est là-bas que vivent les enfants perdus, la fée clochette et le redoutable Capitaine Crochet, l’ennemi juré de Peter ! Tous ensemble, ils vont vivre des aventures extraordinaires !