ebook·roman ado

Grisha (2012 à 2014/2017 à 2018)

Alors que la plateforme Netflix a mis en ligne la série Shadow and Bone le 25 avril, un nouvel univers de fantasy s’est ouvert à Gabrielle et moi. Monde fantastique et personnages intéressants, nous avons vite fait de nous immerger dans cet univers tiré des livres de Leigh Bardugo. La série tv offre comme avantage de suivre les différentes série de livres de l’auteure qui se déroulent dans le même monde. Si cela était perturbant dans les premiers épisodes, les scénaristes ont pourtant réussi à lier les deux histoires de façon à ce que les personnages se retrouvent tout en donnant plus de richesse à l’histoire qui s’en trouve plus étoffée. Esthétiquement la série est vraiment réussie, les acteurs sont bien choisis et rendent leur personnage suffisamment intéressant pour donner envie de savoir quel sera leur destin. La petite touche « netflix » vient ajouter un côté féministe et un appel à la tolérance toujours appréciable dans un programme destiné à la jeune génération.

***

L’action se déroule dans un pays divisé par une nappe d’ombre, le Fold, créée des siècles plus tôt par la magie noire de celui que l’on appelle l’Hérétique Noir. Cette « non-mer » s’étend en Ravka, un pays fortement inspiré de la Russie, du nord au sud. Pour aller d’est en ouest, on ne peut que tenter la traversée, le nord, Frejda, et le sud, Shu Han, étant hostiles aux grisha, sorte de sorciers placés sous la protection du roi. Problématique pour les uns, la nappe est symbole de protection pour les autres. Mais pour tous, sa traversée est une menace car elle est peuplée de sombres créatures dévoreuses d’hommes, les volcras. Leur seul espoir est qu’apparaisse l’Invocateur de Lumière (the Sun Summoner), grisha au pouvoir aussi unique qu’exceptionnel qui pourrait détruire la nappe et ainsi libérer le pays.

Leigh Bardugo nous entraîne dans un univers qui ressemble fort à la Russie. Elle emploie d’ailleurs tout un vocabulaire russe qui va du nom des personnages à ceux de créatures en passant par l’habillement ou l’alimentation. On trouve aussi des similitudes dans l’organisation géographique des pays avec Fjerda au nord qui ressemble à la Scandinavie, et Shu Han au sud qui rappelle la Chine. Par ailleurs, comme me le disait Gabrielle, le Fold rappelle étrangement le Mur de Berlin, coupant un pays en deux avec toutes les complications que cela impliquent. On observe ainsi une scission réelle, l’ouest cherchant à se soustraire à la monarchie gangrénée par le pouvoir en gagnant son indépendance.

Source

Tome 1. Les orphelins du royaume : Volume introductif, ce premier tome met en place les personnages principaux et la situation géographique et politique d’un pays divisé. Alina Starkov et Malyen/Mal Oretsev sont amis depuis l’enfance, ils viennent de rejoindre la Première Armée, principale armée du Roi composée de ravkans non grisha. Alors qu’ils traversent le Fold pour la première fois, leur vaisseau subit un attaque volcras à laquelle ils n’en réchappent que grâce à une puissante lumière qui émane du corps d’Alina. Ce pouvoir dont elle ignorait l’existence fait d’elle une grisha et surtout, l’Invocatrice de Lumière tant attendue. Devenue importante aux yeux de tous, elle est placée sous protection par le Darkling, le plus puissant grisha au monde.

Si le début et la fin du roman sont très intéressants à lire, j’ai trouvé le milieu assez long et vide. Alina arrive à la capitale pour suivre une formation grisha. Elle fait face à l’hostilité de certains et peine à s’intégrer. Rapidement, on sent combien il lui est difficile d’accepter ses pouvoirs et de les laisser sortir, elle semble trop souvent plus intéressée par ses toilettes et ses sentiments que par le destin qu’on lui promet. Le principal intérêt de cette partie centrale est de pouvoir découvrir le Darkling. Décrit comme très séduisant, il n’est pas surprenant de voir rapidement se former un triangle amoureux. Personnage énigmatique et mystérieux, il semble détenir un pouvoir énorme et il est difficile de le cerner tant son comportement est déroutant la plupart du temps. Ami ou ennemi? Ce volume tend à nous le présenter sous différents aspects créant un certain attachement entre lui et Alina, lui et le lecteur, nous faisant douter de lui et de ses qualités même quand il se montre cruel.

Tome 2. Le dragon de glace : Suite aux terrifiants évènements survenus à la fin du premier volume, Alina et Mal tentent de survivre loin des conflits. Rapidement rattrapés par leur destin, ils se retrouvent à bord d’un bateau, propriété d’un corsaire surprenant qui n’aura de cesse de les étonner… et de les sauver.

La construction de ce deuxième volet est similaire à celle du tome 1.. On a un début et une fin d’ouvrage vraiment intéressants qui font avancer l’histoire, déterminent les camps plus clairement et assoient définitivement la fragilité du pouvoir royale, le statut de l’Invocatrice de Lumière et les intérêts de son principal ennemi. Mais le centre est un immense gouffre durant lequel il ne se passe rien. Le voyage vers la capitale est d’une longueur ahurissante et d’un intérêt minime. Une fois de plus, le principal intérêt est de découvrir un personnage masculin, Nikolai Lantsov, Prince de Ravka et deuxième dans l’ordre de succession. Drôle, charmeur et intelligent, il cherche a faire le bien pour son peuple et est clair sur ses motivations. Son intérêt pour Alina est amical et politique avant tout, il a besoin d’elle tout autant qu’elle a besoin de lui.

Tome 3. L’oiseau de feu : L’équipe d’Alina est réduite à peau de chagrin mais le courage de chacun reste vivace. Ensemble ils entendent bien renverser l’ennemi et rendre à Ravka ses valeurs. Alina espère aussi détruire le Fold mais a bien du chemin à parcourir et l’aventure va la mener de surprises en surprises vers une fin qu’elle n’avait pas imaginée.

Troisième et dernier volet, je l’ai abordé non sans difficultés après deux tomes qui m’avaient laissé sur un avis partagé. Le début semblait d’ailleurs compromettre cette lecture mais le vent a rapidement tourné de façon plus favorable faisant de ce volume le meilleur des trois. Je comprends désormais l’engouement du public pour l’écriture de Leigh Bardugo qui signe un tome de conclusion vraiment réussi. La construction du récit et le déroulement du scénario sont parfaitement maitrisés et ne laissent que peu de place à l’ennui. Alors que nous suivons le groupe d’amis, nous allons de découvertes en surprises pour aboutir à un final qui crée la surprise tout en nous donnant ce que l’on attendait.

Poster officiel d’Irene Koh pour la sortie de Ruin and Rising.

En conclusion, je dirai que la trilogie Grisha est assez inégale avec deux volumes vraiment longs dont il aurait pû être pertinent de n’en faire qu’un seul. Même s’ils permettent de présenter les personnages, ces situations n’apportent que peu à l’intrigue et manquent d’intérêt. Le dernier volume relève vraiment le niveau. Le point fort de l’intrigue réside pour moi dans les trois personnages principaux masculins ; Mal, Nikolaï et le Darkling sont tous bien construits et apportent beaucoup à l’histoire par la diversité de leur personnalité et les questions qu’ils soulèvent régulièrement.

Je n’ai pas encore eu le temps de commencer une autre saga littéraire du grishaverse mais le troisième tome de Grisha m’a remotivé. Par ailleurs, la série Six of Crows s’annonce particulièrement intéressante et plus mature, au vu de ce que la série TV nous en dévoile de ses personnages.

De son côté, Gabrielle a commencé la lecture du premier tome sur lequel elle peine également. A ce stade elle ne veut pas se prononcer et reste optimiste pour la suite.

Depuis des siècles, le royaume de Ravka est divisé par le Shadow Fold, épaisse nappe de ténèbres peuplée de créatures sanguinaires. En tant que cartographe pour la Ire armée, Alina doit le traverser pour la première fois. Aussitôt, des volcras l’attaquent. Elle est sauvée par Mal, son meilleur ami, dont elle est secrètement amoureuse et qui, à son tour, se retrouve acculé par les créatures. Elle émet alors malgré elle une lumière puissante, qui repousse les volcras. Dès lors, son destin prend une autre tournure : Alina est l’Invocatrice de lumière, celle qui pourrait vaincre le Shadow Fold et rendre la paix au royaume. La voilà emmenée à la capitale, au Little Palace, où elle entame son apprentissage aux côtés des Grisha, caste de magiciens qui gouverne le royaume avec le roi, et du plus puissant d’entre eux, le Darkling. Mais les intrigues de la cour sont moins simples qu’il n’y paraît, et Alina ignore où est censée aller son allégeance : au roi ? Au Darkling, qui semble nourrir pour elle des plans mystérieux ? Tandis que l’avenir de la Ravka repose sur ses épaules, la jeune femme doit à la fois découvrir les secrets des Grisha, et ceux de son cœur …

3 réflexions au sujet de « Grisha (2012 à 2014/2017 à 2018) »

  1. Si je te rejoins complètement sur Nikolaï et le Darkling (mon personnage préféré), j’ai eu beaucoup, mais alors beaucoup de mal avec Mal (sans mauvais jeu de mots) qui m’a semblé ne faire que tirer Alina par le bas et qui aurait pu me faire arrêter les romans. Mais je reconnais que dans le tome trois, il bénéficie d’une évolution intéressante 🙂

  2. Intéressant de lire ton avis, en plus je ne savais même pas que cet univers avait été adapté sous forme de série. Six of Crows est l’une des séries préférées d’Antoine (l’une de celles qu’il veut absolument me faire lire quand j’aurai quelques heures devant moi), il me semble qu’il avait aimé aussi Grisha, mais moins. Je vais lui demander 🙂

  3. Je te rejoins totalement sur les personnages marquant de la série (sauf Mal auquel je n’ai jamais accroché même si j’aime assez le destin qui lui est réservé ><) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s