masse critique·roman jeunesse

Les clans du ciel, tome 1. La quête d’Ellie (2023)

Skyborn, book 1. Sparrow Rising (2021)

Auteure : Jessica Khoury

Traductrice : Anath Riveline

Editeur : Bayard jeunesse

Pages : 384

Ellie avait six ans lorsqu’une attaque de gargouilles venues du ciel la priva de ses parents. Sauvée in extremis par une guerrière de la garde royale des Ailes d’Or, elle rêve depuis de rejoindre ce corps d’élite. Mais dans le Royaume des clans, chacun a une place dédiée et les beaux discours n’existent que pour apaiser les esprits : Les Moineaux sont des fermiers, leur travail consiste à cultiver et récoler les graines de tournesol pour produire l’huile nécessaire à lustrer les plumes de leurs ailes ; la garde royale est réservée aux clans d’élite tel que les Aigles, les Eperviers ou encore les Balbuzards…

Ellie est née Moineau et, dès les épreuves de sélection, elle se heurte à l’hostilité et aux mépris de sa communauté. Elle décide alors de prendre son envol pour aller au-devant de son rêve et prendre sa destinée en main. En chemin, elle fait la rencontre d’un trio d’enfants de son âge et se joint à eux pour atteindre la capitale, Thelantis. Guide de l’expédition, Nox, jeune Corbeau, interroge ses motivations et sa vision du monde. Sur le trajet, ils se confrontent à divers dangers et font une découverte surprenante qui pourrait redéfinir les limites du monde tel qu’ils le connaissent, et les amène à prendre des décisions qu’ils n’avaient pas imaginer.

Premier volume d’une série qui s’annonce déjà captivante, La quête d’Ellie est un récit fantastique jeunesse qui tire son originalité par son univers peuplé d’humains ailés auxquels l’auteure donne les caractéristiques communes des oiseaux auxquels ils s’identifient, agrémentées d’une bonne dose de préjugés : les moineaux collectent, les aigles sont royaux, les corbeaux volent… A cela s’ajoutent des traits plus personnels ainsi que, pour certains, des facultés particulières, sorte de magie qui trouve ses origines dans un héritage dont on ne nous dévoile rien pour le moment.

Si la construction narrative suit le même schéma que toutes les séries du genre, celle-ci gagne à être lu pour la richesse de l’univers que Jessica Khoury a su développer, en y insufflant une certaine authenticité. Aventure et péripéties sont eu cœur de l’intrigue dont les enjeux semblent reposer sur un pouvoir politique instable et inégalitaire. On en découvre bien peu sur les gargouilles de pierres qui descendent du ciel pour attaquer ce peuple mais l’auteure nous donne suffisamment d’information concernant leur source de pouvoir pour attiser notre curiosité d’un bout à l’autre du récit.

Le quatuor, formé par les jeunes héros, fonctionne parfaitement. J’avoue avoir un petit faible pour Twig, métis arborant les couleurs de ses deux familles, le noir des Moqueurs et le blanc des Grues. Son histoire est particulièrement dramatique et sa faculté à comprendre les autres espèces ne le rend que plus touchant. Mais Gussie n’est pas en reste avec son intelligence exacerbée et son envie de tout comprendre. Née Faucon, son histoire aurait pu être plus heureuse si son clan n’avait pas voulu imposer sa volonté quant à son avenir.

Par ailleurs, le duo Ellie – Nox apporte ce qu’il faut de tensions pour faire évoluer leur relation mais aussi et surtout leur façon de regarder le monde dans lequel ils évoluent. L’innocence d’Ellie confronte la méfiance de Nox à l’égard des adultes et de la justice faisant de La quête d’Ellie un récit initiatique rondement mené. Je suis conquise ! Il ne me reste plus qu’à patienter pour découvrir la suite déjà annoncée, pour janvier 2024.

Je remercie les éditions Bayard Jeunesse et Babelio pour cette lecture offerte par la Masse Critique Privilège.

Bienvenue dans le Royaume des clans. Ici chacun porte des ailes mais craint les menaces venues du ciel… Ellie rêve de rejoindre la garde royale des Ailes d’Or, qui protège la population des attaques de gargouilles, les monstres tapis derrière les nuages. Mais c’est une mission réservée aux castes supérieures de Faucons ou d’Eperviers, et Ellie est née Moineau. Résolue à participer malgré tout à la course de sélection des gardes, Ellie s’échappe de son orphelinant. Elle croise alors le chemin de Nox, un jeune Corbeau. Il l’entraîne malgré elle dans une aventure périlleuse, qui va bouleverser le destin d’Ellie et sa vision du monde…

Un commentaire sur “Les clans du ciel, tome 1. La quête d’Ellie (2023)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s