album

Forêt des frères (2020)

Auteure/Illustratrice : Yukiko Noritake

Editeur : Actes Sud junior

Pages : 32

Deux frères se partagent un grand espace réparti sur des doubles-pages. Un espace commun ou deux espaces qui se ressemblent? Ce qui est sûr est que leurs choix s’opposent et apportent une réflexion sur la place de l’homme dans la nature. En effet, si le frère de gauche choisit de s’adapter au milieu, de s’y fondre pour une vie au cœur de la forêt en parfaite harmonie avec les végétaux et les animaux, le frère de droite va s’implanter complètement, choisir une vie consumériste forte d’un désir de « toujours plus » dans laquelle l’urbanisation va prendre le dessus.

Yukiko Noritake, artiste japonaise vivant en France, sensibilise le lecteur au poids que nos choix et nos actions font peser sur le monde qui nous entoure. Cet album très grand format offre un regard croisé sur des choix de vie diamétralement opposés. Le personnage féminin se dessine comme une personnification de la nature qui accepterait celui des frères qui la respecterait. Elle interroge sur la place de l’homme dans l’immensité de notre monde, sur le rôle de l’éducation et les croyances individuelles sur les choix de chacun.

Les illustrations sont élégantes et poétiques à la fois, elles dégagent une grande sensibilité. Chaque plan est en contre plongé, permettant aux lecteurs de visualiser les changements qui s’effectuent sur le quotidien de chaque frère mais également les répercussions engendrées sur leur environnement plus ou moins proche. Forêt des frères est un très bel album qui sensibilise en opposant deux modes de vies radicalement différents. Le message écologique est clair, il passe avec objectivité et sans jugement et ça fait toute la différence.

L’avis de LivresdAvril.

Deux frères ont hérité chacun de la moitié d’une même forêt. Le premier s’installe simplement, il aime la nature comme elle est. Le second a de grands projets, il n’a pas peur de faire de la place, quitte à modifier considérablement le paysage… Une métaphore magnifique de la façon dont nos actions modèlent la nature qui nous entoure. Un album contemplatif, qui porte une réflexion sans jugement, presque sans paroles, tout en délicatesse.

5 réflexions au sujet de « Forêt des frères (2020) »

  1. Tu en parles très bien ! Ça me donne envie d’essayer de trouver le temps d’écrire ma propre chronique, le blog n’a pas du tout suivi le rythme de nos lectures ces dernières semaines mais c’est un album vraiment singulier.

    1. Ce n’est pas toujours facile de publier au fil des lectures… Mais j’aimerais beaucoup te lire sur cet album qui, comme tu le dis, est unique en son genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s