album·conte/nouvelle/biographie

Un chant de Noël (1843)

A Christmas Carol

Auteur: Charles Dickens

Illustrateur: Roberto Innocenti

Traducteur: 

Editeur: Gallimard Jeunesse

Pages: 152

Grand classique de la littérature britannique, Un Chant de Noël est un conte écrit et publié pour la première fois en 1843. Probablement l’une de ses oeuvres les plus connues, celle qui a été la plus adaptée pour le cinéma, le théâtre ou encore les ballets, ce conte est encré dans la culture traditionnelle des célébrations de Noël.

Divisée en cinq couplets (chapitres), l’histoire est celle d’Ebenezer Scrooge, un homme froid, égoïste et détestable. Indifférent à ceux qui l’entourent, il ne connait son commis, Bob Cratchit que comme un homme qui travaille pour lui et à qui il verse un salaire. La veille de Noël, une apparition fantomatique lui apparait et lui annonce qu’il va recevoir la visite de trois fantômes. Ces esprits, représentant les Noëls Passés, Présent et Futurs, entrainent Scrooge dans l’observation de ce qu’il fut, ce qu’il est et ce qu’il sera. Véritable chemin de rédemption pour Scrooge, ces voyages dans le temps le pousse à regarder sa vie en face et à analyser son comportement. Pour le lecteur cela permet une meilleur compréhension du le personnage et pose la question des valeurs de Noël.  Loin de la folie consumériste de notre société moderne, le texte met en avant des valeurs humanistes qui font des fêtes de fin d’année un moment pour exprimer la générosité, le partage et l’altruisme.

Charles Dickens propose un conte fantomatique original qui met en avant les valeurs de Noël que sont la bonté et le partage. Au travers de la famille Cratchit, il dépeint l’amour et la chaleur du foyer qui font défaut à Scrooge, des valeurs essentielles à l’épanouissement et au bien être de chacun. D’un côté nous avons un homme au cœur dur comma la pierre qui entasse l’argent sans le dépenser ou en faire profiter les plus nécessiteux et de l’autre nous avons une famille chaleureuse qui déborde d’amour et de générosité. Cette balance met en avant l’importance de l’amour et de la famille.

Les illustrions de Roberto Innocenti dont le trait précis met en lumière la beauté du texte et des valeurs qu’il véhicule. Il saisit sur le papier les quartiers les moins aisés du Londres de l’époque victorienne et y insuffle la vie par la richesse des expressions que ses personnages portent sur leurs visages radieux. Le livre prend la forme d’un bel album illustré à partager en famille.

Dans les rues grouillantes et enneigées des faubourgs londoniens, le brouillard industriel s’épaissit. Ce soir c’est Noël, et le vieux Scrooge, patron impitoyable, avare et aigri, rumine sa colère. Demain sera chômé, quelle perte de temps et d’argent!
Mais alors que Scrooge rentre chez lui et se couche en maugréant, les Esprits de Noëls apparaissent pour réveiller avec terreur sa bonne conscience.

5 réflexions au sujet de « Un chant de Noël (1843) »

  1. La lecture parfaite pour clore l’année, le travail graphique a l’air vraiment chouette en plus 😄
    J’en profite pour te souhaiter une très bonne nouvelle année 🥂

  2. Encore un classique britannique dont je n’avais JAMAIS entendu parler. Merci pour la découverte, je le lirai quand l’occasion se présentera !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s