IEF

Cours par Correspondance

Après un premier trimestre en dents de scie, force m’est de constater qu’un cours par correspondance m’offre un certain confort dans l’organisation de l’instruction des filles. J’avais fait le choix de faire sans car Gabrielle avait trouvé trop dense son cours belge l’année dernière. Mais au final nous avons fait bien peu de choses… bon c’est assez relatif car Gabrielle lit énormément chaque jour, elle a toujours un livre à la main dès le réveil et jusqu’au couché. De même je leur propose énormément d’activités, de sorties, de visites comme vous avez pu le voir si vous suivez régulièrement le blog. Sincèrement, je ne pense pas que nous en ferons beaucoup plus, mais reprendre ce cours me permettra de gagner du temps sur l’organisation et le quotidien.

Après réflexion et discussions entre adultes puis avec les principales intéressées, nous avons choisi de les inscrire toutes les deux au cours EAD. Juliette suivra le cours de 4é primaire (CM1) et Gabrielle la 5é primaire (CM2). C’est aussi l’occasion de changer la méthode pour les mathématiques que les filles se sont mises à détester car elles n’y comprennent plus rien. Le niveau monte, se complique et elles sont souvent perdues. De fait pour Gabrielle il est possible que nous revenions sur le niveau inférieur si je vois que les cours ne correspondent pas à son niveau réel. Inutile d’envenimer la situation… A partir de la 5é primaire, les cours introduisent les matières d’Histoire-Géographie et de Sciences et surtout, le Néerlandais (pays bilingue oblige). Nous aurions tout à fait pu faire l’impasse sur cette langue mais Gabrielle a envie d’essayer et, comme souvent, c’est ce qui la motive le plus. Nous sommes frontaliers et nous rendons souvent en Belgique (plus souvent francophone d’ailleurs), parler la langue pourrait être un avantage… à voir après les premières leçons si elle souhaite poursuivre ou pas.

Les cours par correspondance sont un réel confort en terme de préparation mais c’est vrai qu’ils sont très denses… la quantité d’exercices est souvent conséquente. Si je sais que Gabrielle râlera un peu et que je pourrais ajuster la quantité sans soucis, avec Juliette c’est sa dysorthographie qui risque de compliquer les choses. Nous verrons bien… En attendant, c’est partie!

 

4 réflexions au sujet de « Cours par Correspondance »

  1. Attends, je suis perdue, tu as tes deux filles en IEF maintenant ? Je confonds peut-être ou mes souvenirs sont erronés mais il me semblait que l’une était scolarisée. Je ne me passerais pas des cpc pour ma fille, c’est un confort. On ne fait pas tout, j’allège souvent sinon elle y passerait ses journées. Bonne reprise à vous trois !

    1. Oui j’ai bien mes deux filles à la maison. Tu as du louper le message où j’expliquais que Gabrielle n’a tenu que quinze jours à l’école.😉 Franchement, il n’y aurait pas le contrôle d’instruction je me passerai volontier des cours. Nous sommes plus pour un apprentissage informel tant qu’aucun examen n’est en vue mais voilà il faut faire avec… Gabrielle a par ailleurs pris de l’avance encore en français par rapport au niveau attendu en France, pour nous les cours belges sont donc plutôt bien car la 5e primaire va mettre d’avantage l’accent sur l’expression écrite plus que sur les règles de grammaire et orthographe. Elle va apprendre à rédiger ce qui me semble plus intéressant à ce niveau.

      1. bien merci. Elles se laissent porter. C’est plus difficile pour Juliette qui n’est pas du tout scolaire. Elle est plus portée sur les arts et les travaux manuels… et puis on suspecte une dyslexie dysorthographie (on en a déjà 2 qui ont été diagnostiqué donc on commence à connaître) ce qui n’aide pas pour l’écriture et la lecture. C’est d’ailleurs intéressant de voir qu’elle adore lire malgré tout et qu’elle est capable de dire qu’elle ne comprend pas toujours tout ce qu’elle lit (ses frères en étaient incapables au même âge).
        Mais Gabrielle aime beaucoup. Elle a toujours autant de mal avec les maths mais je trouve qu’elle a bien progressé malgré tout. Elle suit le programme de 4é primaire pour les maths (5é primaire pour le reste) car elle a besoin de revoir les bases pour éviter de se planter. Mais avec le français c’est l’éclate et elle a aussi commencé le néerlandais qu’elle adore!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s