roman young adult

Iron Widow (2021/2022)

Auteure : Xiran Jay Zhao

Traductrice : Isabelle Troin

Editeur : La Martinière J.

Collection : Fiction

Pages : 464

Huaxia est un pays fragilisé à sa frontière par les attaques répétés de Hunduns, sorte de monstres géants aux pouvoirs exceptionnels. Pour les affronter, des pilotes et leurs concubines utilisent leurs qi combinés au cœur d’une Chrysalide, gigantesque machine à la forme animale, qui leur confère une force et un pouvoir dévastateur. Mais Huaxia est aussi régi par une politique autoritaire et patriarcale qui utilise les jeunes, sans soucis de leur vie, pour protéger ses frontières. Ainsi si les pilotes sortent généralement vivants de leur combat contre les Hunduns, ce n’est que rarement le cas des filles, sacrifiées sur l’autel d’une idéologie aussi floue qu’arbitraire.

Wu Zetian est une héroïne assez atypique et, il faut bien le reconnaître, fort peu sympathique. Meurtrie dans son cœur par une famille qui ne voit en elle qu’un moyen d’améliorer son niveau de vie ; meurtrie dans son corps entravé par des pieds bandés, origine d’une rancœur amère à l’intention des femmes de sa famille qui lui ont fait subir cette mutilation, l’handicapant à vie, et des hommes qui ont décidé cet acte odieux, la jeune femme est habitée par une forte colère qui dicte ses décisions et ses actes. Blessée par la mort de sa sœur de la main d’un pilote, elle s’engage en tant que concubine afin de se venger de cet homme. Mais rapidement on prend conscience que sa colère va bien au-delà d’un simple sentiment de vengeance. C’est contre toute la société de Huaxia que Zetian entretient une hargne profonde qui motive sa décision de renverser le pouvoir en place et de changer le destin des femmes de son pays.

Iron Widow est une dystopie féministe qui fleurte avec la science-fiction et rappelle d’autres récits du genre ainsi que certaines séries d’animation japonaise. L’auteur.e dit d’ailleurs avoir puisé dans cette dernière catégorie pour le fonctionnement des Chrysalides. Chinois.e, Xiran Jay Zhao s’inspire également de son pays et de ses traditions pour créer Huaxia et son peuple. Au travers de Wu Zetian, j’ai eu de nombreuses fois l’impression que c’est l’auteur.e qui exprimait sa colère et son ressentiment envers la Chine dont iel semble vouloir s’émanciper. Je n’ai pas toujours été en accord avec son héroïne, parfois extrême dans ces actes et souvent désagréable. Mais on comprend bien qu’elle a des circonstances atténuantes et que, derrière cette colère et cette façade dure et froide, Zetian se bat pour une juste et noble cause : le droit des femmes, l’égalité et la liberté. L’auteur.e dénonce les violences faites aux filles/femmes et les comportements d’avilissement d’une moitié de la population sur l’autre.

Premier roman, Iron Widow n’est pas toujours pertinent, mais j’ai aimé l’univers et l’évolution de l’intrigue. Le récit souffre de quelques longueurs et je n’ai pas été convaincu par les romances qui, si elles s’encrent dans l’égalité, thème récurant du roman, m’ont paru un peu forcées. Les personnages secondaires sont nombreux et peu présents, ils se succèdent rapidement pour les besoins du scénario. Les deux héros masculins s’en sortent plutôt bien vu le traitement réservé aux autres personnages de leur genre. J’ai particulièrement été touché par Li Shimin et son histoire. C’est un être torturé et manipulé qui a depuis longtemps perdu l’espoir et la volonté de vivre. Sa rencontre avec Wu Zeitan sera déterminante dans sa lutte pour regagner sa liberté.

Malgré quelques faiblesses scénaristiques, ce titre est un page turner que j’ai pris plaisir à lire. La fin reste ouverte sur une suite possible que je lirai très certainement. Enfin, je conclurai sur la couverture dépliable que je trouve vraiment superbe dans son traitement graphique.

Je remercie les éditions La Martinière et Babelio pour cette très bonne lecture offerte dans le cadre de Masse Critique.

Les frontières d’Huaxia sont défendues par les Chrysalides, gigantesques machines pilotées par les énergies psychiques combinées d’un homme et de sa concubine. Hélas ! les combats sont violents, et si les hommes en réchappent, les femmes sont presque toujours sacrifiées. Malgré cela, Zetian s’engage dans l’armée. Son objectif ? Venger sa sœur en tuant le pilote responsable de sa mort. Sortie victorieuse de l’affrontement grâce à sa force psychique exceptionnelle, Zetian devient alors Veuve de Fer et rejoint l’élite des combattants. Elle sera dès lors associée à Li Shimin, le pilote le plus dangereux et controversé d’Huaxia. Bien décidée à rester en vie, Zetian compte profiter de son nouveau statut pour lutter contre le système patriarcal qui régit la société. Elle s’en fait la promesse : dorénavant, les jeunes femmes ne seront plus sacrifiées…

5 réflexions au sujet de « Iron Widow (2021/2022) »

  1. Je ne sais quoi penser de ce roman ni s’il est fait pour moi tant les avis le concernant divergent. Je pense me laisse tenter si je le trouve un jour d’occasion.

    1. Ce n’est pas un mauvais livre. La culture chinoise donne vraiment son originalité au texte mais après ça fait un peu déjà-vu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s