challenge

Pride & Prejudice, la version BBC 1995

p&pBBCTitre: Orgueil et Préjugés

Réalisateur: Simon Langton

Acteurs: Colin Firth, Jennifer Ehle

Présentation DVD:

Elizabeth Bennet est la cadette d’une famille modeste de cinq soeurs. Alors qu’elle est en âge de se marier, elle rencontre au cours d’un bal l’élégant Monsieur Darcy qu’elle juge orgueilleux. Les deux êtres devront passer outre leurs préjugés pour pouvoir s’accorder.

Ce que j’en pense:

J’ai découvert la série tv Pride & Prejudice complètement par hasard. Je zappais sur le câble l’été de mes 15 ans alors que je m’ennuyais royalement. C’est alors que je suis tombée sur ce programme. Comme j’ai toujours aimé les films « en costume » je me suis arrêtée dessus et je suis tombée sous le charme et c’est comme ça que je suis entrée dans le monde de Jane Austen car après il m’a fallu lire le roman et en découvrir d’avantage.

Que dire de cette adaptation?

Tout simplement parfaite! Les acteurs sont parfaits, Colin Firth est l’acteur idéal pour le rôle de Mr Darcy et il forme un couple idéal avec Jennifer Ehle. Susannah Karker n’est peut-être pas très jolie mais elle fait une Jane adorable; j’adore la performance de David Bamber en Mr Colins et je me délecte des scènes de Mr Bennet dont l’humour est parfaitement rendu dans l’interprétation de Benjamin Whitrow!

Le format choisi, à savoir 6 épisodes de 50 minutes, permet d’adapter l’intégralité du roman. Certaines libertés sont prises mais ne perturbent en rien la version d’origine.

Je pourrais en dire d’avantage mais les mots me manquent tellement cette série est l’adaptation idéale de Pride & Prejudice. S’il ne fallait en regarder qu’une c’est cette version que je conseillerais!

challenge·vidéo

Joe Wright adapte Jane Austen pour le grand écran

orgueilTitre: Pride & Prejudice

Réalisateur: Joe Wright

Acteurs: Keira Knightley, Matthew MacFadyen, Donald Sutherland

Résumé:

Est-il encore utile de résumer le célèbre Pride & Prejudice de Jane Austen?

Dans un petit village d’Angleterre, sous le règne de George III, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L’arrivée d’un nouveau voisin, Mr. Bingley et de son ami Mr. Darcy, plonge Jane et Elisabeth dans des affaires de cœur. Cette dernière découvre l’amour en rencontrant le séduisant mais froid Darcy. Pourtant, tous deux devront passer outre leur orgueil et les mauvaises interprétations qui s’ensuivent avant de tomber dans les bras l’un de l’autre.

Ce que j’en pense:

Joe Wright signe ici une très belle adaptation du célèbre roman de Jane Austen. Alors certes il prend des libertés, modifie des scènes, change des dialogues mais le résultat est à la hauteur. Bien sûr, les fans amoureux de la série tv de BBC (dont je fais parti) y trouveront bon nombre de défauts et il faut reconnaître que passer après Colin First dans le rôle de Mr Darcy n’est pas aisé. Pourtant ce film est très beau, l’image est absolument fabuleuse, la lumière parfaite, il y a de très belles scènes: le plan sur la balançoire pour évoquer le temps qui passe, la demande en mariage sous la pluie avec un presque-baiser… Il y a beaucoup de plans filmés en extérieur, donnant plus de naturel aux couleurs.

Matthew Macfadyen fait un Mr Darcy plus mélancolique que fier mais sa prestation est touchante; j’émets plus de réserve sur Keira Knightley, qui n’est déjà pas une actrice que j’apprécie beaucoup, et qui fait une Elizabeth Bennet un peu trop agressive et débraillée à mon goût. J’ai eu du mal avec Donald Sutehrland en Mr Bennet, non qu’il joue mal, au contraire son interprétation est excellente mais trop de libertés ont été prises à son sujet, c’est un personnage que j’aime particulièrement pour son humour, ici je l’ai trouvé insipide. Je terminerai sur le personnage de Caroline Bingley, interprété par Kelly Reilly: sa prestation m’a paru plus vulgaire que snob, a tel point que si elle s’était enfuie avec Mr Wickham à la place de Lydia Bennet, je n’aurai même pas été surprise. Les autres acteurs étaient plutôt agréables, et je les ai trouvés très à l’aise dans leur rôle.

Joe Wright centre son film sur Elizabeth, les personnages secondaires ne sont donc pas très présents et j’ai parfois eu l’impressions qu’il manquait beaucoup de scènes importantes mais il n’est pas aisé d’adapter un roman aussi dense en un film de 2h, et pourtant ici on a un résultat tout à fait satisfaisant.

Un très bon film donc, malgré quelques bémols, qui ouvre la porte en grand dans l’univers de  Jane Austen.3727104002

Film vu dans le cadre du challenge Pride&Prejudice et du challenge Austenien.

1488261606