masse critique·tricot·vie pratique

Pulls Irlandais à tricoter

Explications et schémas: Yolaine Fournie

Création: Phildar

Éditeur: Marie Claire

Pages: 128

 

Voici venu le dernier catalogue de tricot associant les éditions Marie Claire à Phildar. Un catalogue très classe dans sa présentation et les modèles proposés, tous inspirés des traditionnels pulls irlandais aux nombreuses torsades et points texturés.

Des pulls et des gilets, à cols ronds, châles, roulés, v, avec fermeture éclair, boutons, capuches ou non, ce sont en tout 24 modèles qui sont présentés et expliqués étape après étape pour le plus grand bonheur des tricoteu.r.ses habilles de leurs aiguilles. En effet on ne trouvera que des modèles de niveau expert pour torsader les mailles et monter les pièces qui permettrons d’habiller (presque) toute la famille.

Pulls Irlandais à tricoter propose 11 modèles femmes, 5 modèles hommes et 8 modèles enfants (4 filles, 4 garçons) qui se déclinent de la taille 34/36 à 46/48 pour les femmes, 42/44 à 54/56 pour les hommes et du 4 au 12 ans pour les enfants. Les explications sont claires et précises, les schémas explicatifs permettent de visualiser les détails des différents points et sont une aide précieuse à la réalisation.

Je remercie Babelio et les Editions Marie Claire de m’avoir permis de découvrir ce magnifique catalogue qui va me tenir occupée pendant cette deuxième moitié de l’année.

Qui ne rêve pas de ce pull magnifique alliant torsades et points texturés, traditionnel des îles irlandaises? Dance ce livre, Phildar et les éditions Marie Claire vous présentent plus de 20 modèles à tricoter pour toute la famille: homme, femme et enfant, chacun y trouvera son bonheur! Voilà de quoi vous tenir chaud tout en étant élégant, sans aucune difficulté grâce à toutes les explications détaillées. Le pull irlandais à portée de toutes les aiguilles!

tricot

Des Bonnets: en veux-tu? en voilà!

J’avais envie de tester les laines Katia-Concept dont les pelotes et les coloris sont un plaisir pour les yeux même sur les photos. Ayant deux petits modèles qui se plaignent toujours que « ça gratte », « ça pique », « ça fait comme des aiguilles sur la peau » (qui a dit comme leur mère?)… ce qui bien entendu ne colle pas avec mes envies de fils nobles, naturels etc, il a fallu chercher de quoi nous convenir à toutes, et surtout tester. Quoi de mieux qu’un couvre-chef pour essayer un nouveau fil, une nouvelle qualité? Et comme j’avais deux têtes à coiffer, j’ai pu tester deux coloris… enfin ça c’était en théorie car au final mes demoiselles ayant des goûts très sélectifs ont chacune opté pour un coloris assez neutre et pas si éloigné l’un de l’autre… Allez je vous montre 😉

 

J’ai choisi la Concept Cotton-Merino, un mélange de coton (70%) et de laine mérinos extrafine (30%). Le coton étant une plante correspond à mon désir de quitter la fibre animale pour la fibre végétale. Le Mérinos est une race ovine originaire d’Espagne. Ces moutons sont élevés pour leur laine et sont d’ailleurs considérés comme les principaux fournisseurs de laine dans le monde. Le problème c’est que cette production massive ne se fait pas toujours dans de bonnes conditions – je vous passerai les détails mais si vous voulez en savoir plus, il suffit de faire une recherche sur le mulesing (âme sensible s’abstenir). Cette technique barbare étant surtout pratiquée en Australie, j’espère pouvoir avoir confiance dans la marque espagnole Katia quant à la provenance de sa laine… je n’ai trouvé aucune information concrète sur cette marque si ce n’est que la laine est filée en Italie.

A l’ouverture du carton, j’ai de suite été charmée par les couleurs et l’apparence du fil. Le touché est agréable, très doux. C’est un fil de qualité, il est solide, agréable à travailler et donne un rendu vraiment joli un fois le tricot achevé.

 

Patron 1:

Amble Beret

créatrice: Heidi May

taille: small

coloris: 104 – beige

2 pelotes

 

Un beret pour Gabrielle qui aime le style rétro-chic.

 

Patron 2:

Bonnet Rosa

créatrice:Isabelle Racette

taille: small

coloris: 101 – beige clair

2 pelotes (1 + un peu plus précisément)

 

Un bonnet pour Juliette qui aime le style classique.

 

Dans les deux cas, c’est un sans faute, elles sont complètement satisfaites tant par le résultat que par le fil qui est vraiment doux!

tricot

Tricot: Chaussons HandMade #1 et #2

J’ai choisi, pour mes deux filles, de tricoter un modèles assez simple vu que c’était mes premiers chaussons. Nous nous sommes mises d’accord sur le modèles et la couleur et en deux jours elles avaient chacune une petite paire bien chaude.

 

Le Patron

© DROPS Design

Lemon Jelly 

Pointure 32/34

Laine Drops Eskimo (100% laine)

coloris Vieux rose  et Orchidée

Quantité 2 pelotes pour une paire

 

C’est un modèle facile à tricoter, au point mousse. Avec des aiguilles doubles pointes N°4, on commence par monter le tour de cheville avant d’attaquer le corps de pied. La couture se fait sous le pied, très fine de manière à ne pas être gênante.

On obtient une paire colorée qui tient chaud aux pieds.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est la première fois que je tricote avec de la laine Drops et je dois dire que je suis assez satisfaite tant en terme de qualité que de coût de revient. La Drops Eskimo est une laine très douce et épaisse, facile à travailler. Elle file beaucoup et je ne doute pas qu’elle risque de feutrer au lavage mais j’espère que ça renforcera la solidité du chausson.

Le prix de la pelote étant de 1,61€, une paire de chaussons se tricote pour la modique somme de 3,22€ ce qui est plus que raisonnable.

tricot

Tricot # Des Projets

Il existe des tas de laines différentes: animales ou végétales, naturelles ou synthétiques, teintes ou non…  Il est difficile de toutes les tester mais je pense que chaque tricoteuse finit par trouver les fils qui lui conviennent. J’en suis encore au stade de recherche, c’est à dire que je n’ai pas encore trouvé ma marque de prédilection. Principalement aussi car je suis convaincue qu’il vaut mieux acheter local et idéalement en fibres végétales (respect de l’animal). Malheureusement, je n’ai pas un budget illimité et force est de constater que le local et le naturel coûte trop souvent très cher. Par ailleurs les grandes enseignes françaises ne sont pas toujours transparentes et il n’est pas rare qu’elles délocalisent leur production dans des pays où la main d’oeuvre se paie moins cher… J’achète donc tout type de fil et de toutes marques, je me cherche encore et espère trouver un jour la laine qui me corresponde.

Cela ne m’empêche nullement de tricoter et cette année je me suis fixée plusieurs projets.

 

Projet #1: Chaussons HandMade

Nous sommes sept à la maison et je peux vous dire que le budget chaussures représente quelque chose d’assez conséquent (nous aimons que tous soient bien chaussés). J’ai décidé cette année de tricoter des chaussons pour nous tous. Esthétiquement je trouve qu’il existe de jolis modèles et d’un point de vue rapport qualité-prix j’en sors gagnante. Ce projet entre aussi dans notre soucis de consommer différemment en limitant nos achats en grande distribution.

 

Projet #2: Winter is Coming – Cardigans

Nous vivons dans le Nord de la France, sommes tous frileux et habitons une maison de ville plutôt mal isolée. Il nous faut donc au moins un gilet/veste/cardigan assez épais pour nous couvrir en intérieur. C’est un peu le basique que l’on porte de septembre à avril…

 

Projet #3: Vider le stock de Pelotes

Ce projet, qui me tient assez à coeur, a pour but de vider mes réserves de pelotes. J’ai longtemps acheté en lot de 10 pelotes et tricotant principalement en taille enfant, il me reste souvent 2 ou 3 pelotes dont je n’ai pas spécialement l’utilité. Mes filles ayant chacune un gros poupon portant des vêtements de taille 3 mois, nous nous sommes mises d’accord pour que je leur fasse une petite garde-robe hivernale. Ce sont principalement des petits modèles qui se tricotent vite et leur petite taille correspond généralement à mes restes de laines.