Lecture commune·roman ado

La Passe-Miroir, tome 1. Les Fiancés de l’hiver

Auteure: Christelle Dabos

Editeur:  Gallimard

Collection:  Pôle Fiction

Pages: 608

Sur Anima, Ophélie se dissimule derrière ses lunettes, un look démodé au fin fond d’un musée. Elle refuse les prétendants et préfère passer du temps avec son grand oncle qui s’occupe des archives de leur vaste famille. Quand son mariage est organisé avec un étranger habitant le Pôle, Ophélie espère pouvoir le faire annuler. Mais les Doyennes ont parlé et la voilà contrainte de quitter ce qu’elle a toujours connu pour la Citadelle, cette cité du Pôle où se jouent de bien cruels jeux de pouvoir.

Christelle Dabos signe un premier roman incroyablement riche dans sa construction et sa narration. Les idées pertinentes foisonnent, pleines d’originalité et de bon sens. Elle nous invite dans un monde divisé en arches sur lesquels la vie diffère selon l’Esprit de Famille qui en est à la tête. Alors que sur Anima, Ophélie a grandi dans un monde d’égalité et de fraternité, elle découvre qu’au Pôle, les habitants sont répartis en castes et que chaque famille rivalise avec les autres pour asseoir son pouvoir. Et les pouvoirs sont justement une partie intégrante de l’histoire. Pouvoirs, magie, sorcellerie, Christelle Dabos met entre les mains de ses personnages des armes aussi divers qu’utiles… mais tous ne sont pas utilisés à bon escient et Ophélie ne tarde pas à l’apprendre. Jamais héroïne ne fut plus malmenée que cette jeune fille qui fait preuve d’un courage et d’une résilience incroyables.

A la Citacielle plus que nulle part ailleurs, les apparences sont d’une importance capitale et l’auteure utilise brillamment ce jeu de façade pour créer des illusions et auréoler ses personnages de mystères. Tout comme Ophélie, le lecteur est bien en peine de savoir en qui placer sa confiance. Thorn est-il aussi sombre qu’il en a l’air? Archibald est-il aussi honnête qu’il le dit? Bérénilde en tout cas ne dissimule pas à Ophélie que sous ses dehors angéliques elle cache une âme capable du pire pour protéger ses intérêts. Heureusement que la tante Roseline l’accompagne depuis Anima; sa présence l’aide à tenir bon et à se sentir moins seule. Les personnages secondaires sont nombreux et viennent enrichir la trame du récit que se révèle rapidement plus complexe qu’il n’y paraît. Entre enjeux sociétales et écologiques, Ophélie a fort à faire pour survivre à l’hostilité d’un monde auquel rien ne l’avait préparé.

Lecture Commune à Isabelle, Pépita et Livresd’avril.

***

Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

CHALLENGE PAVES 2020

challenge·Lecture commune·roman

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux

hommechevaux

 

Titre vo: The horse whisperer

Auteur: Nicholas Evans

Traductrice: Valérie Malfoy

Editeur: Pocket

Pages: 437

 

 

Quatrième de couverture:

Une adolescente, Grace, et son pur-sang, Pilgrim: deux êtres brisés par un accident de la route. Grace est handicapée et Pilgrm, muré dans une fureur sauvage. Autour d’eux, père, mère, amis, médecins s’efforcent de les aider à surmonter l’obstacle. En vain. C’est dans un ranch perdu du Montana qu’une nouvelle chance leur est donnée. Tom Booker, le « chuchoteur », saura faire taire les renoncements, les culpabilités, les peurs. Et remettre, peut-être, ces deux vies en selle…

Ce que j’en pense:

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux est une lecture commune avec Pauline du blog Entre les Pages (son avis) et Céline du blog Mon Univers des Livres (son avis).

Suite à un terrible accident qui a couté la vie à sa meilleure amie et son cheval, Grace reste enfermée dans la douleur de cette perte ainsi que de celle de sa jambe. Pilgrim, son cheval miraculé, se remet de ses blessures physiques sans trop de difficulté mais reste si bouleverser par l’accident (il s’est quand même fait percuté par un quarante tonnes) qu’il est devenu agressif et indomptable. Effrayant tout le monde il survit au fin fond d’une grange dans le noir et les immondices. Même le vétérinaire ne veut plus l’approcher jugeant intolérable de le maintenir dans cette non-vie. Mais c’est sans compter sur la détermination d’Annie, mère de Grace, qui comprend que l’état de ces deux êtres est étroitement lié. Persuadée que la guérison de l’un dépend de celle de l’autre, elle entraine fille et cheval à l’autre bout du pays, au fin fond du Montana, quémander l’aide de Tom Booker, un chuchoteur dont on dit qu’il soigne les cas les plus désespérés…

[…] là où il y a de la douleur, il y a encore de la sensibilité. Et là où il y a de la sensibilité, il y a de l’espoir.

Dans des décors à couper le souffle, Nicholas Evans signe un récit poignant et bouleversant; sorte de récit initiatique au cours duquel une adolescente et son cheval vont se reconstruire et se redonner une chance de vivre. Dressant le portrait de chacun de ses personnages, il leur donne consistance et attire l’a sympathie des lecteurs par la justesse des émotions qu’ils véhiculent, ponctuant son texte de petites touches d’humour qui viennent alléger le contexte et la douleur que dégagent Grace, Pilgrim… mais aussi Annie.

 horsewhiperer2 horsewhisperer

Rapidement, le drame laisse place à l’histoire d’amour qui passe sur le devant de la scène, magnifiquement servie par le Montana et ses paysages, les cowboys et leur vie si singulière. Le lecteur devient alors le témoin d’une relation forte et sincère, l’auteur nous entraînant dans les plaisirs émotionnels et charnels de l’amour. Pourtant rapidement il nous ramène en arrière, nous rappelant que personne n’est à l’abri d’un accident nous entrainant avec stupeur sur un final aussi tragique et bouleversant qu’inattendu.

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux est un roman initiatique dramatique sur fond de romance qui ne peut laisser indifférent. Très visuel, il fait parti de ces oeuvres dont on ne ressort pas indemne après les avoir lus parce qu’ils véhiculent des émotions véritables d’une grande justesse.

COEURS

Après la lecture, je ne pouvais que revoir l’adaptation de Robert Redford dont je n’avais gardé aucun souvenirs. Je pense pouvoir dire que c’est lié au fait que ce film est assez décevant. Pourtant très bien servie par ses deux actrices (Scarlett Johansson dans le rôle de Grâce et Kristin Scott Thomas dans celui d’Annie) il souffre de longueurs et d’une certaine mollesse. Par ailleurs j’avais espéré compenser par la beauté des paysages mais force est de constater que le choix du réalisateur s’est porté sur les acteurs et les animaux (magnifiques chevaux et vaches) ne nous offrant que quelques plans panoramiques. Esthétiquement le film reste beau et certains plans m’ont touché mais j’ai trouvé le roman plus visuel que le film…

pilgrim gracepilgrim

le-challenge-cabossc3a9-logo1

ebook·Lecture commune·roman

Miss Alabama et ses petits secrets

missalabama

 

Titre vo: I still dream about you

Auteur: Fannie Flagg

Traducteur: Jean-Luc Piningre

Editeur: Le Cherche Midi

Format kindle

 

 

Présentation éditeur:

Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n’est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d’en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie. Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails. Or, peu de temps avant de passer à l’acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d’une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l’ultime échéance. Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait.

Ce que j’en pense:

Miss Alabama et ses petits secrets est une lecture commune avec Pauline du blog Entre les Pages (son avis).

Birmingham, Alabama, Etats-Unis. Maggie Fortenberry, une ancienne miss vieillissante, vient de fêter ses soixante ans et se prépare à mettre fin à ses jours. Ses motivations? Elle estime tout simplement avoir fait le tour de sa vie. Pourtant lorsque son amie Brenda l’invite à un spectacle le jour J, elle ne trouve aucune raison de refuser. Ce n’est que le premier évènement d’une série qui vient perturber son agenda… Maggie l’ignore encore mais elle vient de prendre le chemin qui va l’amener à prendre conscience que le bonheur ne dépend pas des autres mais de soit-même et qu’il prend la forme qu’on lui donne et non celle que les autres attendent.

dreamaboutyou2 dreamaboutyou

 Fannie Flagg signe un roman très drôle où se cotoient des personnages incroyables: la généreuse et naïve Maggie, la boulimique et dynamique Brenda, la douce et acerbe Ethel, réunies dans une agence immobilière par la pétillante Hazel, dont le souvenirs reste intacte dans le coeur des trois premières.

Mais sans y paraître, Miss Alabama et ses petits secrets est un roman féministe qui au travers de ces héroïnes nous questionne, au travers du temps qui passe, sur la place de la femme dans la société, sur son image (la vieillesse), sa sexualité… tout en abordant des sujets plus graves comme la ségrégation. Le tout transmit avec une certaine pudeur et surtout un optimisme à toute épreuve.

Lecture commune·roman

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

tsspivet

 

Titre vo: The selected works of T.S. Spivet

Auteur: Reif Larsen

Traductrice: Hannah Pascal

Editeur: Le livre de poche

Pages: 409

 

Quatrième de couverture:

T.S. Spivet est un jeune prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Un jour, le musée Smithsonian l’appelle: il a obtenu le très prestigieux prix Baird et il est invité à venir faire un discours. A l’insu de tous, il décide alors de traverser les Etats-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC… Mais là-bas, personne ne se doute qu’il n’est qu’un enfant.

Muni d’un télescope, de quatre compas et des Mémoires de son arrière-arrière-grand-mère, T.S. entreprend un voyage initiatique qui lui pemettra peut-être de comprendre enfin comment marche le monde… Notes, cartes et dessins se mêlent au récit avec un humour et une fantaisie irrésistibles.

Ce que j’en pense:

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet est une lecture commune avec Pauline du blog Entre les Pages (son avis), Céline du blog Mon univers des livres (son avis) et Sharon du blog Des livres et Sharon (son avis).

T.S. Spivet est un jeune garçon âgé de douze ans doué d’un talent inné pour les illustrations scientifiques et passioné par la cartographie. Alors qu’il dessine sa soeur épluchant le maïs sur le péron de la maison, il reçoit un appel téléphonique du musée Smithsonian qui lui attribue le prestigieux prix Baird. Après avoir réfusé de s’y rendre il va pourtant décider qu’il est temps pour lui de prendre la route afin de trouver son propre chemin.

tsspivetjacket tsspivertvo TS4 TSSPIVET3

En effet, benjamin d’une famille de trois enfants, on prend immédiatement conscience de la disparité entre les membres de la famille Spivet: le père est un cow-boy dans l’âme; la mère, une scientifique acharnée, passe son temps à étudier les insectes et recherche une sous-espèce de cicindèle depuis plus de vingt ans; Gracie l’ainée est d’une banalité déconcertante au milieu de cette famille qu’elle juge étrange; Layton, le plus jeune des enfants, est le lien ténu entre tous. Sa mort accidentèle pèse sur le coeur de chacun et pour éviter d’en souffrir, personne ne parle plus jamais de lui. Pourtant lorsque que T.S. part pour Washington à l’insu de tous, il emporte sa tristesse et sa culpabilité dans ses valises, parmis quelques objets qui lui sont chers.

Outre la perte de son petit frère, T.S. souffre d’un manque cruel d’affection de la part de sa mère qui s’isole dans ses recherches et de son père dont le fils idéal était Layton… Ce voyage à bord d’un train de marchandise, est un véritable voyage initiatique, sur fond de drame familial, au cours duquel T.S. entraîne le lecteur à la découverte des Etats-Unis au travers de ce qu’il vit, ce qu’il observe et ce qu’il ressent. Mais c’est aussi une incursion dans le temps au travers de la biographie de son arrière-arrière-grand-mère, écrite par sa mère, le Dr Clair.

tsspivet5 ts8 ts7

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet est un roman incroyable où le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer de part la qualité de l’écriture de Reif Larsen mais surtout par la mise en pages extraordinaire qui reflète merveilleusement l’esprit en arborescence de son jeune héros. Le récit principal, qui part déjà dans tous les sens, invite à découvrir les pensées et autres croquis de T.S. en nous envoyant régulièrement dans la marge pour y lire de nombreux appartés qui aident à mieux comprendre le jeune garçon mais surtout à nous le rendre encore plus sympathique. Reif Larsen signe un premier roman de qualité à découvrir pour toutes les émotions véhiculées et les différents thèmes abordés, mais également pour sa mise en page originale.

COEURS tsfilmAprès la lecture de ce très bon roman, je me suis plongée dans le film de Jean-Pierre Jeunet qui est à couper le souffle visuellement: les décors naturels sont magnifiques. Son adaptation du roman de Reif Larsen manque cependant de l’énergie qui se dégage du texte, trop de libertés ont été prise et le réalisateur choisi de se focaliser sur le deuil en laissant pas mal de choses sur le côté. Son Extravagant voyage du jeune est prodigieux T.S. Spivet est un très bon film mais une adaptation trop libre à mon goût.

tsfilm2 "The Selected works of T.S.Spivet"© Photo: Jan Thijs 2012

Lecture commune

Planification d’une lecture commune

Je me joins à Pauline du blog Entre les Pages et Céline du blog Mon Univers des livres pour une lecture commune du roman de Nicholas Evans, L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, pour le 28 février 2016.

hommechevaux

Présentation éditeur:

Une adolescente, Grace, et son pur-sang, Pilgrim : deux êtres brisés par un accident de la route. Grace est handicapée et Pilgrim, muré dans une fureur sauvage. Autour d’eux, père, mère, amis, médecins s’efforcent de les aider à surmonter l’obstacle. En vain. C’est dans un ranch perdu du Montana qu’une nouvelle chance leur est donnée. Tom Booker, le  » chuchoteur « , saura faire taire les renoncements, les culpabilités, les peurs. Et remettre, peut-être, ces deux vies en selle…

horsewhiperer2 horsewhisperer

 

Lecture commune

Planification d’une lecture commune

Je me joins à Pauline du blog Entre les Pages pour une lecture commune du roman de Fannie Flagg, Miss Alabama et ses petits secrets, pour le 14 février 2016.

missalabama

Présentation éditeur:

Après l’immense succès du livre et du film Beignets de tomates vertes, le nouveau roman de Fannie Flagg. Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n’est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d’en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie. Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails. Or, peu de temps avant de passer à l’acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d’une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l’ultime échéance. Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait. Fannie Flagg nous donne un roman au charme fou, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres – Brenda, ses problèmes de poids et ses ambitions politiques, Ethel, la patronne de l’agence immobilière qui, à 88 ans, ne veut pas passer la main, etc. Le sort de cette petite communauté de femmes, et celui de Maggie en particulier, est le prétexte à une lecture qui vous fera passer du rire aux larmes.

dreamaboutyou2 dreamaboutyou

Lecture commune

Planification d’une lecture commune

Je me joins à Pauline du blog Entre les Pages et Céline du blog Mon Univers des livres, pour une lecture commune du roman de Reif Larsen, L’extraordinaire voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivetpour le 31 janvier 2016. J’espère faire suivre ma lecture par le film éponyme de Jean-Pierre Jeunet.

tsspivet

Présentation éditeur:

T. S. Spivet est un jeune prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Un jour, le musée Smithsonian l’appelle : le très prestigieux prix Baird lui a été décerné et il est invité à venir faire un discours. À l’insu de tous, il décide alors de traverser les États-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC… Mais là-bas personne ne se doute qu’il n’est qu’un enfant. Muni d’un télescope, de quatre compas et des Mémoires de son arrière-arrière-grand-mère, T. S. entreprend un voyage initiatique qui lui permettra peut-être enfin de comprendre comment marche le monde… Notes, cartes et dessins se mêlent au récit avec un humour et une fantaisie irrésistibles.

tsspivetjacket tsspivertvo

challenge·Lecture commune·roman ado·roman jeunesse

Joséphine de Lavalette

joséphineAuteure: Anne-Sophie Silvestre

Editeur: Casterman

Pages: 330

Date de sortie: février 2008

Prix: 15€

Quatrième de couverture:

Après Napoléon, la royauté est rétablie en France. Une terrible menace pèse sur Antoine de Lavalette, comte de l’Empire, accusé de complot contre le roi. Joséphine et sa mère sont résolues à tout tenter pour le sauver. Y parviendront-elles ?

Ce que j’en pense:

1814, dans une France à la fragilité politique où bonapartistes et royalistes règlent leurs comptes en multipliant les arrestations et les mises à mort, Antoine de Lavalette, directeur général des Postes sous le Premier Empire et pendant les Cent-Jours, est accusé de complot contre sa Majesté Louis XVIII et d’avoir organiser et participer au retour de Napoléon de l’île d’Elbe. Sa femme, Emilie et sa fille, Joséphine vont tout tenter pour la sauver, avec le soutien et l’aide de proches et autres personnages publics qui vont former une véritable chaîne de l’amitié autour de cette famille.

Anne-Sophie Silvestre relate au travers d’une adolescente les faits qui marquèrent la transition de l’Empire à la Restauration entre 1814 et 1816 au travers du procès d’un officier et haut fonctionnaire français, le comte de Lavalette. La plume légère et juste de l’auteure entraîne le lecteur à la découverte d’une époque majeure de l’Histoire de France; entre réalité et fiction, entre Histoire et aventure, Joséphine de Lavalette met en lumière les femmes de l’époque qui font preuve de courage et d’intelligence pour sauver les hommes.

 Lu en lecture commune avec Pauline du blog Entre les pages: son avis.

logo-challenge-assilvestre