Bilan·Le coin de Gaby

Bilan d’une lectrice de 13 ans – Juin 2022

Un mois de juin assez peu marqué par la lectures de romans, Gabrielle a préféré lire et relire des bandes dessinées et mangas. Lassitude de fin d’année, arrivée de l’été, emploi du temps plus chargé, autant de raisons qui l’ont poussée vers des lectures plus faciles. Beaucoup de lectures plaisirs et surtout des lectures qu’elle a pris plaisir à mener.

Petite nouveauté, à sa demande j’ajoute un à côté de ses coups de cœur. Je pense pouvoir affirmer que, pour le mois de juin, c’est La Louve Boréale qui lui a remporté le plus vif succès puisqu’elle l’a lu trois fois avant de le rendre à la médiathèque.

Lectures de Juin – Gabrielle (13 ans)

***

Middlewest, tome 2. Fear de Young Skottie & Corona Jorge, Urban Link, 2021.

Pour sauver sa peau, Abel n’avait qu’une seule solution : fuir la toxicité de Dale, son père. Mais tourner le dos à son passé n’était que la première épreuve d’un long et périlleux voyage. Le mal qui ronge le garçon semble si intense que même l’aide apportée au détour du chemin ne semble pas suffire à apaiser ses démons. Seule la stabilité offerte par les forains de la Hurst Family lui laisse entrevoir le bonheur car, pour la première fois de sa vie, Abel se sent aimé par cette famille d’adoption. Un sentiment inédit, puissant, à l’image de la colère qui anime toujours son père, furieux d’avoir vu son autorité remise en question. La traque a commencé, et le spectre de Dale se rapproche dangereusement.

Note : 5 sur 5.

Les Potos d’abord de Rachel Corenblit, Nathan(COURT TOUJOURS), 2020.

Lequel de nous deux a eu l’idée ? On se l’est demandé, après. Lequel de nous deux a proposé à l’autre en premier ce plan foireux qui n’était pas sensé en être un . Sur le papier, c’était même une idée brillante. Le genre de truc que tu imagines en te disant, on va être si bien là-bas, calés sur la plage, à regarder le soleil plonger dans la mer, à se boire des bières à la cool, les doigts de pieds en éventail, une brise légère frôlant nos cheveux, les yeux perdus sur l’horizon limpide. Parfaitement heureux. Seuls. Rien que nous deux. Et les coquillages. Entre potos. Nathan et son meilleur ami Ihmed partent en vacances sans leurs parents pour la première fois. Mais cette soudaine indépendance va mettre à mal leur amitié de toujours…

Note : 4 sur 5.

Mon bel assassin de Charlotte Erlih, Nathan (COURT TOUJOURS), 2022.

Est-elle prête à tout sacrifier pour sa cause, la défense de la planète ?  » Les ados de mon âge se demandent ce qu’ils vont faire plus tard. Ils ont des envies, des idées, des options. Ou ils se paient le luxe de ne pas savoir. Moi, personne ne me pose la question. Personne ne s’inquiète pour mon avenir.  » Tu es intelligente, travailleuse, connue, disent-ils. Tu pourras faire ce que tu voudras. Femme politique. Journaliste. Scientifique. Médecin. Avocate.  » Mais qu’est-ce qu’on fait, justement, quand on peut tout faire ?  » Comment vivre une adolescence normale quand on est pleinement et vivement engagée dans un combat comme la défense de la planète ? Pour l’héroïne, tout va changer lorsqu’elle fera la rencontre de Tom…

Note : 5 sur 5.

Red Man de Jean-François Chabas, Au Diable Vert, 2021.

En Australie, les tribus aborigènes sont rongées par l’alcool, la drogue et la pauvreté. Marvellous, le jeune membre d’une de ces tribus, sombre ainsi chaque jour un peu plus. Cependant, dans le désert du Red Center où guette le Red man, il fait une surprenante rencontre.

Note : 5 sur 5.

Mickey et les mille Pat de Jean-Luc Cornette & Thierry Martin, Glénat, 2021.

Quelque part, enfouie dans le labyrinthe d’une forêt sans âge se trouve la maison de Mickey. À l’époque moyenâgeuse où nous retrouvons ici la fameuse souris, il vit d’amour, de calme, d’eau fraîche et de cueillette. Parfois, Minnie l’invite à pique-niquer, ou alors Dingo – Dingo-le-sanguinaire comme il aime aussi se faire appeler – lui demande de devenir son écuyer… Des aléas inévitables et relativement innocents en règle générale, même quand les sortilèges du vieux sorcier célibataire Clodomir viennent s’y mêler… Cela dit, lorsqu’un jour Pat Hibulaire apprend que le dragon du coin garde auprès de lui un trésor inestimable, c’est une toute autre soupe ! Pat parvient à s’emparer d’une potion démultiplicatrice et se plie en bien plus de quatre pour obtenir les montagnes d’or entourant le monstre cracheur de feu.

Note : 4 sur 5.

Le Clan des Otori, tome 1 – Le silence du rossignol de Stéphane Melchior-Durand & Benjamin Bachelier, Gallimard (Bande dessinée), 2021.

Au XIVe siècle, dans un Japon féodal mythique, Takeo est sauvé d’une mort certaine par sire Shigeru, chef du clan des Otori, qui décide d’en faire son héritier. Le jeune homme, qui doit s’adapter à sa nouvelle existence, se trouve plongé au coeur de luttes sanglantes entre les seigneurs de la guerre. Mais d’où viennent ses dons prodigieux ? Devra-t-il choisir entre sa dévotion à sire Shigeru et son désir de vengeance ?

Note : 3.5 sur 5.

Celle qui parle, Alicia Jaraba, Grand Angle, 2022.

XVIe siècle. Malinalli est la fille d’un chef d’un clan d’Amérique centrale. Peu de temps après la mort de son père, elle est vendue à un autre clan pour travailler aux champs et satisfaire la libido de son nouveau maître. Un jour, d’immenses navires apparaissent à l’horizon, commandés par Hernan Cortez, obsédé par la recherche d’or. Le conquistador repère Malinalli et son don pour les langues. Elle sera son interprète et un des éléments clés dans ses espoirs de conquête. Elle sera également celle qui aura le courage de dire un mot interdit aux femmes de son époque : non ! Au-delà de la légende, voici l’histoire de la Malinche, vivante, jeune, inexpérimentée, souvent dépassée par les événements, mais avant tout, humaine.

Note : 5 sur 5.

La louve boréale, Nuria Tamarit, Sarbacane, 2022.

Il y a un endroit, de l’autre côté de l’océan, où les hommes partent et d’où ils reviennent après quelques semaines avec des sacs remplis d’or. Sur le Vieux Continent déchiré par les guerres, Joana a tout perdu. Elle vend alors ses dernières possessions et s’embarque pour ce Nouveau Monde plein de promesses, décidée à intégrer une expédition d’orpailleurs. Mais sur place, elle déchante vite : dans ces grands espaces froids et hostiles encore inexplorés, c’est la loi du plus fort qui règne et personne ne veut d’une femme dans son équipe. Qu’à cela ne tienne, elle ira seule. Bien vite, elle prend pourtant pour compagne de voyage une chienne qu’elle a libérée d’un maître cruel, avant d’être rejointe également par Opa et Tala, deux femmes Natives fuyant Matwei, un chercheur d’or prêt à toutes les violences pour assouvir sa cupidité. Elles s’engagent alors ensemble dans une course contre la montre : il faut rentrer avant que l’hiver n’ait recouvert de son manteau mortel ce territoire des loups tout en évitant les hommes qui haïssent les femmes.

Note : 5 sur 5.

Ningyo, Mr Tan & Mato, Glénat, 2022.

La forêt d’Aokigahara au Japon, autrement appelée “la mer d’arbres” ou “la forêt des suicidés”… Un homme y perd la vie, comme guidé par de mystérieuses créatures. Quelque temps après, Kai, son petit frère, arrive sur place, bien décidé à découvrir les raisons de sa disparition. Mais au fur et à mesure qu’il s’enfonce au cœur de cette forêt, le lieu semble se transformer… Et si la rencontre d’un humain et d’une sirène pouvait influencer l’avenir du monde ?

Note : 4.5 sur 5.

Fruits Basket, Natsuki Takaya, Delcourt (Tonkam), 12 tomes, 2015 à 2016 (relecture)

Tohru, orpheline de seize ans, a décidé d’être totalement indépendante. Elle installe une grande tente au milieu d’un terrain en friche. Malheureusement, le terrain appartient aux Sôma, une famille maudite, dont les membres se transforment en l’un des douze animaux du zodiaque chinois à chaque fois qu’ils sont trop fatigués ou approchés de près par une personne du sexe opposé ! Tohru est la première à percer leur secret…

Note : 5 sur 5.

Fruits Basket Another, Delcourt (Tonkam), 3 tomes, 2017 à 2019 (relecture)

Sawa est une toute nouvelle élève du lycée Kaibara, l’établissement où ont étudié, entre autres, Tohru, Yuki et Kyô. La jeune fille n’est pas très à l’aise en présence d’autres élèves. Harangué par un professeur dès le premier jour, elle perd tous ses moyens lorsqu’elle est secouru par un mystérieux et séduisant jeune homme.

Note : 5 sur 5.

Nowhere Girl, Magali Le Huche, Dargaud, 2021.

Magali a 11 ans. Elle aime les Beatles, dans la catégorie « passionnément » ou « à la folie ». Ce qu’elle aime moins, c’est l’école, surtout depuis qu’elle est au collège. Elle qui pensait être une élève comme les autres éprouve soudainement une peur panique à l’idée d’aller au collège. Telle une « Alice au pays des merveilles », elle se réfugie alors dans l’univers parallèle des Beatles nourri de leur musique et de couleurs éclatantes.

Note : 4 sur 5.

Moriarty, Ryôsuke Takeuchi & Hikaru Miyoshi, Kana (Dark), Tomes 6 à 8, 2019 à 2020.

Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l’aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l’aîné l’intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces « êtres inutiles et sales ». Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des « conseillers privés ». Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d’injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir.

Note : 5 sur 5.

***

Et vous qu’avez-vous lu ?