BD/manga

Sœurs d’Ys – La malédiction du Royaume englouti (2020)

The Daugthers of Ys

Auteur: M.T. Anderson

Illustratrice: Jo Rioux

Traductrice: Alice Delarbre

Editeur: Rue de Sèvres

Pages: 224

Réécriture d’une légende bretonne, Sœurs d’Ys s’inspire de différentes versions de l’histoire de la cité engloutie Ys et de Gradlon, roi de Kerne, qui épousa une sorcière pour la gloire et le pouvoir. A la mort de cette dernière le royaume, construit et protégé par la magie, révèle ses failles et faiblesses. De leur deux filles, seule la cadette, Dahut, semble vouloir préserver le monde qu’elle connait et choisit de suivre le chemin de sa mère. Rozenn, l’ainée, rêve de changements pour un avenir plus lumineux dans lequel les hommes vivraient sans se faire la guerre. Elle fuit le château et les mondanités pour une vie plus simple au plus de près de la nature et des animaux.

Avec sa magie et ses créatures fantastiques, Sœurs d’Ys s’inscrit dans le registre du conte fantastique tout autant qu’il est une légende dans la tradition populaire des peuples celtes. M.T. Anderson a fait le choix de reprendre trois versions de l’histoire pour en créer une vision moderne qui entre en résonance avec notre époque par un questionnement sur la maitrise des éléments par l’homme et le désir permanent d’accumulations qui ébranlent notre planète et mettent en danger notre monde par l’épuisement de ses ressources naturelles.

Le travail graphique de Jo Rioux reflète le récit par un jeu des couleurs oscillant entre ombres et lumières. Il utilise ce contraste pour illustrer la différence des deux sœurs tant sur leur apparence physique que sur les chemins qu’elles empruntent. Son trait tout en rondeur est surprenant au premier abord, principalement au niveau des expressions faciales des personnages. On le retrouve dans la mise en page qu’il dynamise mais se veut surtout le reflet d’une culture et d’une civilisation anciennes qui ont su laisser une emprunte dans le temps par une culture riche.

Découverte plaisir, voyage magique, Sœurs d’Ys est un roman graphique incroyable qui nous a littéralement séduites, Gabrielle et moi, nous faisant presque regretter qu’il n’y ait pas plus de pages.

L’avis d’Isabelle.

Pour ériger les remparts qui protègent Ys des flots tumultueux, la reine Malgven a eu recours à la magie. Sa mort brutale et mystérieuse laisse ses deux filles inconsolables et les éloigne l’une de l’autre. Rozenn, héritière du trône, entre en communion avec la nature et s’apaise dans les landes ; Dahut, la cadette, se délecte de la vie fastueuse de la cour et se compromet dans ses intrigues. Mais derrière les murs immenses de la cité se cache un passé lourd de sombres secrets. Le jour où le lien entre les soeurs se rompt définitivement, elles entraînent dans leur chute le destin d’Ys, et les monstres tapis dans l’ombre surgissent alors en pleine lumière.

5 réflexions au sujet de « Sœurs d’Ys – La malédiction du Royaume englouti (2020) »

  1. Je ne me suis pas rendu compte du travail sur les différentes versions car je ne connaissais pas le conte. Tu me donnes envie de m’y pencher de plus près 🙂 Et tout à fait d’accord sur la résonance actuelle de cette légende !

  2. J’ai acheté cette BD sur les conseils de Pépita pour des cadeaux à mes élèves de 6e : si j’ai été complètement enchantée par le travail graphique et l’ambiance mystérieuse de cette oeuvre, j’avoue que j’ai été frappée par la violence et la cruauté de certains personnages, notamment de Rozenn. J’ai donc encore quelques réserves à le mettre entre les mains de mes plus jeunes élèves…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s