album·Prix littéraire

En 4 Temps (2020)

Auteure: Bernadette Gervais

Editeur: Albin Michel Jeunesse

Collection: Trapèze

Pages: 64

 

Sélection officielle du Prix Sorcières 2021 catégorie Carrément Beau Mini.

En 4 Temps est un très bel album qui utilise le séquençage d’images pour parler du temps qui passe. Support fréquemment utilisé dans les classes maternelles, c’est un merveilleux outil pour développer les compétences langagières et le repérage spatio-temporel.

Sous la main de Bernadette Gervais, ces séquences en quatre temps prennent d’autant plus de plaisir à être observer que les illustrations sont très belles et réalistes. Par ailleurs le principe du séquençage ne se limite pas ici à l’image mais va bien au-delà en proposant un petit texte en quatre temps également. Au fil des pages, le petit lecteur prendra plaisir à découvrir des métamorphoses, des changements lié aux temps ou à l’action humaine ainsi que de simples mouvements ou déplacements. Du lapin qui traverse la page en quelques secondes à l’escargot qui aura besoin de plusieurs pages en passant par l’éclosion du pissenlit et des saisons qui passent, le questionnement se fait sur le temps qui passe et son action sur ce qui nous entoure. Magnifique!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le livre

1.On le voit,

2. on le choisit,

3.on l’ouvre,

4. on le lit!

 
Lecture à 2 Voix·roman ado

Hunger Games, tome 3. La révolte (2009/2015)

Mockingjay

 

Auteure: Suzanne Collins

Traducteur: Guillaume Fournier

Editeur: PKJ

Pages: 459

 

Après les évènements survenus lors des derniers Hunger Games, Katniss et Peeta ont été séparé. Alors que Katniss a été évacuée et soignée au District 13, personne ne peut dire si Peeta est encore en vie. Alors que la vie s’organise dans les profondeurs du territoire du District 13, Katniss s’apperçoit qu’elle n’y a pas que des amis. Si beaucoup voit en elle le symbole de la rébellion, d’autres se méfient de ses intentions ou se demandent en qui la jeune fille placera sa confiance pour prendre le pouvoir à la suite du Président Snow. Mais avant d’en arriver là, la révolte se met en place et la rébellion gagne peu à peu du terrain pour renverser le Capitole.

L’histoire fait suite directe avec le volume précédent. Katniss découvre que la révolte des districts est déjà bien plus avancée qu’elle ne le pensait. Laissées dans l’ignorance, elle prend conscience que son rôle n’est pas d’être en première ligne mais uniquement d’être le visage de la rébellion. Accompagnée d’une équipe de tournage, elle est envoyée dans les districts qui ont ralliés le mouvement afin de filmer des spots de propagande. Pendant ce temps différentes actions sont menées dans les districts pour chasser les Pacificateurs, soldats du Capitole chargée de faire respecter l’ordre. Malheureusement pour nous à ce stade de l’histoire, l’auteure ne nous donne que les informations mais nous ne les vivons pas puisque nous continuons de ne suivre que Katniss, la narratrice. Je me demande si à ce stade, Suzanne Collins n’aurait pas mieux fait de changer de point de vue pour rendre son récit plus vivant et dynamique. Les deux premiers tiers de ce tome ont été particulièrement difficile à lire car il ne s’y passait pas grand chose ce qui nous a rendu la lecture presqu’ennuyeuse.

Cependant le dernier tier relève le niveau dès l’instant où Katniss décide de se rendre au Capitole pour tuer le Président Snow. Il y a alors peu de temps mort et le soulèvement est complet. Katniss se rend compte qu’elle n’est pas toujours favorable aux actions menées par le treize et elle paiera un lourd tribut à la fin des combats. Jusqu’au bout, elle gardera la même ligne de conduite pour notre plus grand plaisir. Révolte ou pas, elle reste elle-même au fond, même si les jeux l’ont affectée à jamais.

Hunger Games est une bonne série, avec ses défauts et ses qualités. Pour Gabrielle et moi, ce fut un très bon moment de partage à travers la lecture. Nous avons eu de très beaux échanges sur la dictature et la politique, la prise de pouvoir, le soulèvement des peuples etc. Rien que pour ça je ne regrette pas d’avoir lu ces livres portés par une héroïne au cœur noble, courageuse et prête à tout pour protéger ceux qu’elle aime. Suzanne Collins a su rendre réaliste un univers dystopique dictatorial et les conséquences que ce régime politique amène sur le peuple qui n’a pas d’autre choix que de se soulever pour reprendre ses droits et sa liberté!

Nous avons une fois de plus enchaîné avec le visionnage des deux films dont la construction m’a semblé plus vivante que celle des romans. Le fait de quitter Katniss pour voir ce qui se passe ailleurs est particulièrement intéressant. La scène qui m’a le plus touchée reste le moment où Katniss chante « Hanging Tree » et où l’on voit le soulèvement du District 5.

A lire également, l’avis de Bouma.

Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu’elle est sortie de l’arène sanglante vivante, elle n’est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d’autre n’est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.