roman ado

Le Printemps des Oiseaux Rares (2019/2021)

L’albatros et la mésange

 

Auteure: Dominique Demers

Editeur: Gallimard

Collection: Scripto

Pages: 373

 

Jean-Baptiste et Mélodie ont dix-sept ans. Il est un zèbre, un jeune à haut potentiel. Passionné par les oiseaux, il prépare un concours réservé aux étudiants. Elle aime le sport et tente de se reconstruire suite à une blessure amoureuse.  Souhaitant avoir le choix pour ses études universitaires, elle suit un programme scolaire renforcé et décide de participer à un stage pour enrichir son dossier. Elle se retrouve engagée dans la garderie que la mère de Jibé a ouverte dans son sous-sol. Ensemble, ils vont apprendre à s’accepter en acceptant l’autre et vont changer le regard qu’ils ont sur la vie et sur eux-même.

Le printemps des oiseaux rares est un roman à deux voix d’une grande justesse émotionnelle. L’auteure y aborde de nombreuses thématiques telles que la perte d’un enfant, le deuil, le viol, la différence ou encore la religion. Ses personnages sont touchants de réalisme et ouvrent une réflexion pertinente sur la vie et les traumatismes qui la jalonnent. Le personnage de Jibé est particulièrement intéressant que ce soit dans sa relation à sa famille ou dans son développement personnel. Cartésien, il se détourne de la foi dans laquelle il a été éduqué, une foi envahissante qui rend se relation au père très conflictuelle, ce dernier restant inébranlable dans ses croyances. Pourtant, Jibé cherche encore des réponses de ce côté quand il doit faire face à des difficultés. Empathique, il est attiré par Mélodie chez qui il ressent une profonde tristesse alors qu’elle tente de donner le change en souriant à tous. Leur relation évolue lentement mais sainement, chacun essaie d’apprivoiser l’autre dans sa différence pour l’aider à avancer. Et en aidant l’autre, ils s’aident eux-mêmes.

L’écriture de Dominique Demers est très belle. Elle n’est d’aucun parti pris et soulève des questions auxquelles elle tente de répondre de façon neutre en argumentant dans plusieurs sens. C’est fait avec talent et permet au lecteur de réfléchir d’avantage à ce qu’il croit ou pas. Les nombreux personnages secondaires ont tous beaucoup à apporter et enrichissent l’histoire des deux héros ce qui rend le récit encore plus juste.

Le printemps des oiseaux rares est une petite pépite touchante, parfois même bouleversante, à découvrir dès 13-14 ans.

Jibé est le « bizarre » de la classe. Surdoué et solitaire, il est passionné par les oiseaux. Dans sa famille nombreuse, la loi du père, catholique pratiquant, est de plus en plus étouffante. Mélo adore courir sous les grands arbres du mont Royal, sa musique dans les oreilles. Dévastée par une relation amoureuse catastrophique, elle vit seule avec sa mère. Un projet scolaire les réunit et c’est le début d’une histoire à deux voix.

Une réflexion au sujet de « Le Printemps des Oiseaux Rares (2019/2021) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s