Lecture à voix haute·roman jeunesse

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise

The Remarkable Journey of Coyote Sunrise

 

Auteur: Dan Gemeinhart

Traductrice: Catherine Nabokov

Editeur: Pocket Jeunesse

Pages: 406

 

Lors de mon premier passage en librairie au moment du déconfinement, j’ai été comme happé par la couverture de ce roman qui m’a tendu les bras. La quatrième de couverture et la promesse d’un voyage à travers les Etas-Unis m’ont convaincu qu’il me le fallait absolument. Lu à voix haute à mes deux filles très enthousiastes, L’incroyable voyage de Coyote Sunrise est un énorme coup de cœur pour nous trois. 

Coyote, douze ans, parcourt les Etats-Unis avec son père, Rodéo, hippie baroudeur, à bord d’un vieux bus scolaire qui leur sert de maison. Au cours de leur voyage ils ramassent des passagers de tous horizons qui, comme eux, sont cabossés par la vie. Cette palette de personnages permet d’aborder des sujets multiples tels que la violence conjugale, l’homosexualité, le sacrifice de soi et surtout le deuil. Le plus incroyable est que Dan Gemeinhart réussit à rendre tous ses personnages aussi attachants les uns que les autres: de l’amoureux Lester à la chèvre Gladys en passant par la fougueuse Val et Salvador – le meilleur ami dont on puisse rêver – et sa mère qui veillent tendrement l’un sur l’autre, sans oublier l’adorable chaton Ivan. Mais c’est sa jeune héroïne, Coyote, qui gagne l’affection du lecteur par son optimisme, sa générosité et son ouverture sur le monde. Sa relation avec son père, sa détermination et son courage la rendent particulièrement fascinante.

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise est un road-trip inoubliable, fait de rencontres et de situations improbables, remplis d’émotions d’une justesse touchante, d’amitié et de liens familiaux puissants, un voyage initiatique vers l’acceptation, la résilience. L’écriture est belle et sincère, les mots sont parfaitement choisis pour décrire les émotions, les blessures mais aussi ce qui rend la vie si belle et agréable: les souvenirs, l’amitié, l’amour et l’attachement, le soutien indéfectible d’êtres qui s’aiment et se comprennent. 

Nous avons beaucoup ri, j’ai versé quelques larmes. Les filles ont aimé l’originalité offerte par le moyen de transport qui sert aussi de maison, l’humour et la bonne humeur qui se dégagent de cette histoire qui aurait pu être tellement plus triste, la gentillesse, la bienveillance qui se dégagent des relations entre tous ces personnages. Juliette donne une mention spéciale à Gladys, alors que Gabrielle a surtout aimé l’idée d’un voyage à travers tout un pays avec toutes les rencontres et les nouvelles amitiés qu’il peut engendrer. 

***

Coyote, douze ans, vit avec Rodeo, son père, dans un bus scolaire. Ensemble, ils sillonnent les Etats-Unis au gré de leurs envies, embarquant parfois quelques auto-stoppeurs à l’âme en peine. Quand Coyote apprend que le parc de son enfance va être détruit, elle décide de tenter l’impossible: traverser le pays en moins de quatre jours pour arriver avant les bulldozers. Un défi de taille, puisque Rodeo a juré de ne jamais retourner sur les lieux qui abritent leurs plus précieux souvenirs. Mais le voyage est parfois plus important que la destination.

3 réflexions au sujet de « L’incroyable voyage de Coyote Sunrise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s