BD/manga

Sacha et Tomcrouz, tome 1. Les Vikings

Auteure: Anaïs Halard

Illustrateur:  Bastien Quignon

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Pages: 86

Sacha est un jeune garçon de dix ans, passionné par les sciences, véritable coqueluche des filles de l’école. Pour son anniversaire il a demandé un rat, animal intelligent dont il espère bien avoir un peu d’aide pour mener à bien ses expériences. Quelle n’est pas sa surprise quand il se retrouve avec un chihuahua, chien jugé plus mignon que le rat par la mère fantasque du héros, mais a l’air complètement idiot. Sacha le baptise Tomcrouz, l’idole de sa mère. Après un petit incident, Sacha et Tomcrouz sont propulsés à l’époque Viking avec une épée Ulfberth (épée rare de grande qualité). Commence alors l’aventure de Sacha et Tomcrouz et le début d’une belle amitié.

Cette bande dessinée avait tout pour me plaire, entre une publication dans la collection Métamorphose des éditions Soleil, un titre sympathique, une première de couverture attrayante, et le concept de voyage temporel, certes pas original, mais tout du moins prometteur. Mais je n’ai pas été convaincu au final. Ni par l’histoire ni par les personnages, même s’il faut reconnaître que certains personnages secondaires sont plutôt sympas – mention spéciale au bellâtre viking qui m’a bien fait rire. Si les idées sont bonnes, je les ai trouvé sous-exploitées. De même le dessin est sympa mais les couleurs manquent de peps, pourtant certaines planches sont de toute beauté, les plans larges et les scènes de nuit sont particulièrement réussis… Mais au final j’ai trouvé l’ensemble assez brouillon.

De leur côté, mes filles ont bien aimé et espèrent bien lire la suite. Elles ont trouvé Tomcrouz très drôle et attachant et le voyage dans le temps leur a bien plu. Elles ont aimé l’humour et l’ambiance générale de l’histoire et le dessin. Comme elles sont plus dans l’âge cible de cette bande dessinée que moi, je me dis que je suis sans doute passée à côté de quelque chose.

« Je m’appelle Sacha Bazarec et je vis dans une maison remplie d’objets chinés. Pour mes dix ans, je rêvais d’un rat méga intelligent, mais j’ai reçu un chihuahua… C’est un chien et pourtant, il n’obéit à rien du tout! Je l’ai appelé Tomcrouz, comme l’idole de ma maman. J’ai eu beau lui demander de ne pas mettre le boxon, je l’ai retrouvé, un matin, couvert de gelée incandescente. Depuis, il se produit un phénomène étrange et on se retrouve transportés dans des endroits bizarres, à travers le temps… »

2 réflexions au sujet de « Sacha et Tomcrouz, tome 1. Les Vikings »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s