BD/manga

Un été d’enfer!

Be Prepared

 

Auteure/Illustratrice: Vera Brosgol

Traductrice: Alice Delarbre

Editeur: Rue de Sèvres

Pages: 256

Vera, neuf ans, aimerait trouver sa place dans son groupe de copines. Originaire de Russie, elle ressent un décalage important avec les petites américaines et souhaiterait vraiment s’intégrer. Chaque été la ville est désertée par les enfants qui partent en colonie; seuls Vera et son frère restent à hanter les parcs à jeux. Mais cette année, Vera a tout prévu, elle passera deux semaines dans un camp spécial pour les enfants russes et aura plein de choses à raconter à la rentrée. Après avoir rêver pendant des mois des expériences qu’elle va vivre, s’être préparée longtemps à l’avance, Vera est heureuse quand arrive enfin le temps du camp d’été…

Tout comme dans La vie hantée d’Anya, Vera Brosgol aborde les difficultés à trouver sa place lorsque l’on se sent différent. Elle signe un récit autobiographique en se replongeant dans ses souvenirs de jeunesse dans ce même camp où elle passa deux étés. De son propre aveu, elle a cumulé les moments les plus marquants de cette double expérience, enrichis des souvenirs de son frère, pour rendre son histoire plus fertile. Cela donne une aventure pleine d’humour et de situations cocasses qui ne manqueront pas de rappeler à ceux qui ont connu les colonies de bons et de moins bons moments. Au delà de l’humour, l’auteure aborde aussi avec justesse la solitude et l’exclusion. Son trait tout en rondeur est toujours aussi agréable et si la mise en couleur dans ce camaïeu de vert n’est pas des plus attrayante au premier abord, elle fonctionne très bien dès l’instant où l’on se retrouve en pleine nature, au cœur de la forêt.

Un été d’enfer ! est un roman graphique au style résolument moderne qui aborde intelligemment le besoin et la nécessité d’avoir des amis et surtout l’importance de les choisir selon ce que l’on est au fond de soi. Coup de cœur!

L’avis de Sophie est ICI!

Tout juste arrivée de Russie, Vera aimerait tellement que ses copines américaines la considèrent comme l’une des leurs. Mais ses multiples tentatives pour y parvenir sont rarement couronnées de succès… Son rêve: que sa maman, qui l’élève seule avec son frère et sa sœur, puisse un jour l’envoyer dans une de ces luxueuses colonies de vacances du pays. Vera sait bien que sa famille n’a pas les moyens de se permettre ce privilège. Pourtant, elle trouve une solution, et la voilà inscrite pour deux semaines, et elle compte bien profiter de tout à fond! Et si ce n’était pas si cool que ça, la colo?

 

2 réflexions au sujet de « Un été d’enfer! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s