Lecture à voix haute·roman jeunesse

Rascal

Rascal: a memoir of a better era

Auteur: Sterling North

Traductrice: Michèle Poslaniec

Illustratrice:  Isabelle Simler

Editeur: l’école des loisirs

Pages: 271

 

Rascal est le récit autobiographique de Sterling North qui, à l’âge adulte, se souvient avec tendresse de l’année de ses onze ans et de son amitié avec un raton laveur baptisé Rascal qu’il recueille alors qu’il n’est pas encore sevré. Une année et surtout, un été, particulièrement riche pour cet enfant qui grandit dans le Wisconsin dont il parcourt la nature au contact de laquelle il apprend beaucoup.

Mes filles et moi-même avons eu un gros coup de cœur pour ce récit, véritable plongé dans le temps à la découverte des paysages d’un état du nord des Etats-Unis, sa faune, sa flore et sa culture. En cette année 1918, l’histoire de Sterling se joue sur fond de Première Guerre Mondiale. Il pense à un frère parti pour le front en France, à un père trop souvent absent, une mère qui n’est plus et des sœurs qui vivent loin de lui. C’est tout naturellement que Rascal devient un compagnon de tous les jours, un membre à part entière de sa famille, un ami qui restera à jamais dans son cœur. Et ne nous y trompons pas, c’est vraiment ce lien entre Sterling et Rascal qui est au cœur du roman car l’auteur en parle avec passion, retraçant leurs aventures avec toute la vivacité de ses souvenirs et avec tout l’amour que l’on a pour un meilleur ami.

Rascal est un récit touchant qui permettra aussi d’en apprendre beaucoup sur cet animal à la bouille trognonne. Un récit qui reste un best seller depuis sa publication en 1963.

Sterling, onze ans, a trouvé Rascal, jeune raton laveur malicieux et attachant, au creux d’une souche des bois. Dans sa nouvelle famille qui compte un père distant, quatre mouffettes, des marmottes, une corneille surnommée Poe la Corneille et un canoë dans la salle de séjour, Rascal devient l’inséparable compagnon de Sterling. Au cours d’une année fertile en aventures, Rascal et Sterling nagent, pêchent et explorent la campagne – jusqu’au jour où le printemps revient, et où tout change brusquement.

Une réflexion au sujet de « Rascal »

  1. Ça, c’est aussi pour nous ! J’avais hésité à le lire au moment de sa réédition, puis complètement oublié. Merci de m’avoir donné envie de le découvrir le jour où nous pourrons de nouveau acheter des livres !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s