Lecture à 2 Voix·Lecture à voix haute·roman jeunesse

Les Quatre filles du docteur March

Little Women

Auteure: Louisa May Alcott

Traductrice:  Paulette Vielhomme-Callais

Editeur: Gallimard Jeunesse

Collection: folio junior

Pages: 426

Début janvier, Gabrielle et moi sommes allées au cinéma pour découvrir le nouveau film de Greta Gerwig, Les filles du docteur March, adaptant le classique de Louisa May Alcott. Une version moderne, qui dépoussière ce roman intemporel. Je pourrais vous parler des heures de ce film mais là n’est pas le propos de ce billet (quoi que…). La qualité du film et l’histoire des filles March a donné envie à ma jeune demoiselle de découvrir le roman (en fait nous en avions déjà lu une version il y a deux ans, mais qui m’avait laissé sur une déception). La sortie du film a lancé les éditeurs a ressortir ce titre et notre choix s’est porté sur les éditions Gallimard Jeunesse et leur collection Folio Junior qui propose dans également les deux premières suites que nous ne manquerons pas de lire.

Le roman d’Alcott est mondialement connue pour son histoire, ses personnages et les valeurs qu’il transmet. Little Women raconte le quotidien de quatre sœurs issues de la classe moyenne américaine, en pleine guerre de sécession. L’éducation bienveillante, la générosité et la sincérité des émotions véhiculées sont autant d’ingrédients qui donnent aux Quatre filles du docteur March un petit goût de douceur et de chaleur bienvenu dans un monde où l’humain a perdu de vue les valeurs essentielles à la vie et au respect. Par ailleurs, le discours sur la place de la femme dans la société en fait en récit résolument féministe et moderne.

Lu à deux voix pour une lecture dynamique et un plaisir mutuel, des fous rires communicatifs et un partage des émotions, Les Quatre filles du docteur March est un roman coup de cœur à lire et à relire et surtout à partager.

Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie des quatre sœurs March, âgées de onze à seize ans: Meg, la romantique; Jo, véritable garçon manqué et débordante d’humour; Beth, la musicienne si timide; et Amy, l’artiste de la famille, qui se laisse aller parfois à une centaine vanité. Très vite, elles se lient d’amitié avec leur voisin Laurie, s’enthousiasment avec Meg pour son premier bal, montent un troupe de théâtre, mais aucune distraction ne peut leur faire oublier l’absence de leur père parti au front…

2 réflexions au sujet de « Les Quatre filles du docteur March »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s