Lecture à 2 Voix·Lecture à voix haute·roman ado·roman jeunesse

Le Faucon déniché

 

Auteur: Jean-Côme Noguès

Illustrateur: Julien Delval

Editeur:  Pocket Jeunesse

Pages: 169

 

Martin est un jeune gardien d’oies âgé de douze ans. Il découvre un jeune faucon tombé du nid et décide de l’élever pour un faire un compagnon de jeux et un ami. Mais à cette époque, les faucons appartiennent au seigneur et lorsque le fauconnier découvre qu’un serf a pris la liberté d’en « voler » un à son seigneur, il n’hésite pas à s’approprier l’oiseau et à enfermer l’enfant en prison.

Le Faucon déniché est un petit roman dynamique , sans temps mort, qui permet de découvrir la vie au Moyen-Âge, les lois qui régissent la vie du Seigneur et de ses serfs avec toutes les injustices que cela implique. L’écriture de Jean-Côme Noguès est très riche et ne fait pas l’impasse sur le lexique moyenâgeux. Si ce petit roman rentre dans toutes les cases du roman didactique et du programme de littérature de la classe de cinquième, il ne laissera pas sur la touche les adultes qui aiment les beaux textes.

Lu à deux voix avec Juliette, 10 ans (et 8 mois me souffle-t-elle), Le faucon déniché nous a offert quelques soirées de lectures calmes et posées. La richesse du vocabulaire plait beaucoup à la demoiselle même si la lecture à voix haute reste un exercice difficile pour elle, encore plus quand elle rencontre des termes qu’elle ne croise pas dans son quotidien. Nous avons progressé chapitre après chapitre à une lecture qui, tout en nous touchant pour l’histoire d’amitié et l’esprit de liberté qui en émane, a été menée à son terme dans la douleur d’une lecture éprouvante autant pour Juliette que pour moi. Cela n’en reste pas moins une jolie lecture touchante, au final particulièrement émouvant, mais que j’aurais sans doute pris plus de plaisir à lire seule…

Un faucon! Martin adorerait en avoir un. Hélas, seuls les seigneurs ont ce droit. Et le jeune garçon est un serf… Malgré les lois féodales, Martin déniche un jour un oisillon… « Personne, jamais, ne nous séparera. Personne! », murmure Martin à son nouvel ami. Mais dans l’ombre de la forêt, l’impitoyable fauconnier du château veille… Il veut faire du rapace l’oiseau le plus féroce, le plus avide et le plus cruel de la fauconnerie…

3 réflexions au sujet de « Le Faucon déniché »

  1. Je pense souvent à vos lectures à 2 voix, ça me tente bien d’essayer avec Hugo qui lit très bien, mais qui n’aime pas trop s’isoler dans sa chambre pour s’immerger tranquillement dans de longs textes. Je me dis que ça lui permettrait de les lire quand même, mais sans avoir l’impression que cela l’isole. As-tu des conseils particuliers en la matière ? Peut-être commencer avec un livre aux chapitres pas trop longs ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s