BD/manga

Chemin perdu

 

Auteure/ Illustratrice: Amélie Fléchais

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Pages: 96

 

« Étrange » est le premier mot qui me vient pour décrire cette bande dessinée. « Bizarre » est le second. Il s’agit probablement de la bande dessinée la plus originale qu’il m’ait été donné de lire par sa narration complètement farfelue et la mise en images en trois genres, surprenant mais fort agréable. Ce qui est certain est qu’Amélie Fléchais a su parfaitement représenter l’imaginaire foisonnant et arborescent des enfants. Car Chemin Perdu est avant tout un voyage à travers l’imaginaire de l’enfance: les jeunes héros font une chasse au trésor en forêt et, pour arriver avant tout le monde, suivent une carte des copinoux (représentée en début d’ouvrage) et tout en suivant les indications s’enfoncent dans la forêt dans laquelle ils font des rencontres surprenantes et oniriques tels un renard à la poursuite de sa bicyclette ou un ogre fait de branches… L’auteure nous entraîne dans son univers sans queue ni tête et nous perd littéralement dans les méandres de son récit.

Je ne saurai dire si j’ai aimé ou pas; j’imagine que mon esprit d’adulte, trop cartésien, cherche encore la logique de l’histoire et l’endroit où l’auteure a voulu nous emmener. Alors qu’en fait, il suffit très probablement de se contenter de lire l’histoire comme elle se présente sans essayer d’en comprendre le sens. En tout cas, Juliette et Gabrielle sont complètement conquises. Elles ont adoré le côté décalé, ont trouvé l’histoire très drôle, et regrettent qu’il n’existe pas d’autre aventure du même genre… Comme quoi, le public visé se pose sans doute moins de questions et est  plus à même de comprendre le fil de l’histoire sans se perdre.

« T’es sûr qu’en passant par là, on va arriver plus vite ? ». Ainsi commence l’extraordinaire chasse au trésor lancée par Le Camp du bonheur. Munis de leur carte des copinoux, “monsieur je-suis-le-meilleur », son petit frère qui s’imagine être un robot et leur copain, fils d’un chasseur en sont sûrs : ils seront les vainqueurs ! C’est simple, il leur suffit de suivre « le chemin des arbres déguisés en Apaches » et de répondre à une devinette… Mais c’était sans compter, la rencontre d’étranges créatures oniriques : un cerf géant au chapeau melon magique, un renard à la poursuite de sa bicyclette folle, un ogre branchu ou encore, une fée aux intentions ambiguës… Mais où donc cet étonnant jeu de piste les mènera-t-il ? À votre carte des copinoux, prêts, partez !

4 réflexions au sujet de « Chemin perdu »

    1. Nous avons changé de médiathèque et je dois dire que je suis très contente de tout ce qu’ils proposent. Ils sont moins classiques et explorent toutes les maisons d’éditions possibles.

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s