BD/manga

Sorceline, tome 1. Un jour, je serai fantasticologue!

Scénariste: Sylvia Douyé

Dessinatrice: Paola Antista

Editeur: Glénat

Collection: Vents d’Ouest

Pages: 48

 

Sorceline est une jeune fille qui rêve de devenir cryptologue, c’est à dire spécialiste des animaux fantastiques. Elle participe, avec cinq autres adolescents, à un stage d’été auprès du célèbre Archibald Balzar. Très rapidement des événements viennent perturber le déroulement de ce séjour qui se transforme en véritable enquête fantastique sur fond de magie et de mystère.

Un jour, je serai fantasticologue est un premier tome introductif d’une série qui a tout pour plaire aux jeunes amateurs d’aventures magiques et de sorciers en tout genre. Si les personnages ne sont pas très originaux, c’est le mystère qui plane autour d’eux qui est intéressant et bien développé. Je ne suis pas super fan des très grands yeux qui mangent les visages mais je dois dire que j’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage de certaines planches et que les dessins de paysages et d’animaux m’ont particulièrement charmé. Paola Antista a un coup de crayon original qui s’accorde parfaitement à l’histoire. Alors bien sûr, on ne pourra que penser à l’univers de J.K. Rowling en parcourant la bande dessinée, mais ça ne gâche pas le plaisir de la lecture. Le scénario de Sylvia Douyé fait la part belle aux mystères ce qui ne laisse présager que du bon pour la suite.

L’avis d’Isabelle se trouve ici!

Sorceline vient d’entrer à l’école de cryptozoologie pour développer sa passion : l’étude des animaux légendaires ! Analyses de comportements, soins magiques ou dressage sont au menu. Mais les places sont chères et la compétition rude pour obtenir le précieux diplôme. En plus des gorgones, vampires et autres griffons, Sorceline va devoir apprendre à mieux connaître ses nouveaux camarades. Certains deviendront ses amis ; d’autres, ses rivaux.

4 réflexions au sujet de « Sorceline, tome 1. Un jour, je serai fantasticologue! »

  1. Tout à fait d’accord avec toi sur l’ensemble de ta critique. Moi non plus, je ne suis pas très fan des yeux immenses, mais c’est une lecture qui plaît beaucoup à tous les jeunes lecteurs de notre entourage !

  2. Ça m’a l’air très sympa ma foi avec une ambiance magique, un peu dans la veine d’HP et des Gardiens des cités perdues. Ça me tente bien. Merci pour ton article 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s