Lecture à voix haute·roman jeunesse

Les Enfants Terribles de Bonaventure

 

Auteure: Cécile Hennerolles

Editeur: Magnard Jeunesse

Collection: roman 8-12 ans

Pages: 240

 

Ah qu’il fait bon vivre sur l’île de Bonaventure! Les enfants y sont élevés en complète liberté et affranchis de l’école. La vie s’écoule en communion parfaite avec la nature, rythmée par les saisons. Pourtant, quand sur le continent le Maire décide de relier sa ville à l’île par un pont, cela vient bouleverser un quotidien bien rodé. Le pont apporte la modernité, une institutrice et risque surtout de venir bouleverser l’équilibre de tout un écosystème.

Cécile Hennerolles nous avait charmé avec Vladimir et Clémence; avec Les enfants terribles de Bonaventure elle nous transporte dans un délicieux voyage vers le passé où le progrès et la modernité se confrontent à la simplicité d’une vie en autonomie et en complète communion avec la nature. L’auteure aborde ainsi des sujets très actuels et soulève la question de la place de l’homme sur Terre et du rôle qu’il a à jouer dans la sauvegarde de le nature et de toutes les espèces. La place des enfants dans la société et la liberté d’éducation a particulièrement raisonné dans nos cœurs. Mais c’est l’histoire emprunte de nostalgie, d’humour et de solidarité qui fait la force du récit. Le choix de narration est par ailleurs très pertinent et rapproche le lecteur du narrateur, ce grand-père touchant qui raconte son enfance avec légèreté et auto-dérision.

Sur la petite île de Bonaventure, le héros de ce roman vit avec sa bande de copains une enfance libre et sauvage. Au programme, chaque jour : courses folles, bricolages ingénieux et exploration de criques secrètes. Jusqu’au jour où l’annonce de la construction d’un pont vient menacer ce paradis. Bientôt, un projet de station balnéaire se profile, et les enfants sont même menacés d’être envoyés en pension pour refaire leur éducation, jugée trop fantaisiste. Pas question pour les Bonaventuriens de laisser faire : adultes et enfants organisent la résistance. Une résistance à la façon de Bonaventure : foldingue et solidaire, désobéissante et incroyablement énergique !

Avertissement : Après avoir lu cette histoire, vous aurez envie de mettre les mains dans la boue,  de courir sous la pluie et de voler comme un oiseau.

3 réflexions au sujet de « Les Enfants Terribles de Bonaventure »

Répondre à ladythat Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s