BD/manga·masse critique

Les Croques, tome 1. Tuer le temps

 

Auteur: Léa Mazé

Éditeur: Editions de la Gouttière

Pages: 70

 

 

Colin et Céline sont jumeaux. On se rend très vite compte qu’ils ne peuvent compter que sur eux-même, les adultes de leur entourage n’étant pas très disponibles ou disposés à comprendre pourquoi ils sont isolés ou se battent à l’école. Lorsqu’ils sont renvoyés de l’école, les parents sont furieux et leur demande d’occuper ces deux journées à nettoyer le cimetière. Besogne ennuyeuse au possible mais qui leur permet de passer du temps avec le ténébreux Poussin, artiste et graveur de tombe. Entre récits de fantômes et autres vampires, Poussin leur lance le « défi » de résoudre le mystère d’un symbole gravé sur le côté d’une tombe. L’histoire prend alors une tournure différente, entre enquête et jeux de pistes qui conduit les enfants au cœur d’une histoire aux allures de thriller, qu’ils n’avaient pas du tout envisagée.

Léa Mazé entraîne son lecteur au cœur d’une histoire trépidante et un poil angoissante dans laquelle le suspense monte doucement. Prenant le temps de planter le décor, elle dévoile peu de choses dans ce premier tome et nous laisse tourner la dernière page sur un final surprenant qui ne donne qu’une envie: lire la suite! Les illustrations sont très jolies, j’aime particulièrement les couleurs « sépia » et l’expressivité des visages. Elles dégagent beaucoup de douceur et de chaleur bien que les personnages évoluent dans un univers plutôt froid et macabre.

Mes filles (9 ans 11 mois) ont adoré cette bande dessinée délicieusement effrayante qui oscille entre drame et jeu de piste. Elles se sont parfaitement identifiées aux deux héros (même âge, gémellité) même si elles ont trouvé leur quotidien très violent. Tout comme moi, elles ont beaucoup aimé les dessins et attendent la suite avec impatience.

Ce premier volume des Croques est la promesse d’une histoire agréablement frissonnante, et on en redemande.

Je remercie les éditions de la Gouttière et Babelio pour cette offre de masse critique et cette découverte des plus agréables.

« C’est pas juste, y’a rien à faire ici. Tout est triste, et dès qu’on s’amuse, on se fait engueuler… » « S’il est si ennuyeux que ça votre cimetière, c’est quoi cette marque bizarre sur la tombe? »

Je vous invite à lire la critique d’Isabelle sur son blog.

 

4 réflexions au sujet de « Les Croques, tome 1. Tuer le temps »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s