BD/manga·masse critique

Journal d’un enfant de lune

Auteur: Joris Chamblain

Illustratrice: Anne-Lise Nalin

Éditeur: Kennes

Collection: ensemble

Pages: 56

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Kennes et Babelio pour cette offre de Masse Critique qui me permet de découvrir un nouveau récit de Joris Chamblain.

Journal d’un enfant de lune est un one-shot qui a pour particularité de parler du sujet délicat de la maladie chez les enfants. En effet son héros, qui nous est présenté au travers d’un journal intime, souffre d’une maladie génétique rare, le xeroderma pigmentosum, qui se caractérise par une sensibilité excessive aux rayons UVA. Les porteurs de la maladie sont appelés « enfants de lune » et sont contraints de vivre dans le noir ou avec des équipements coûteux pour se protéger du soleil.

 

J’ai apprécié que l’auteur aie choisi de sensibiliser son lectorat au travers de son héroïne, Morgane, une adolescente très tournée sur elle, qui va découvrir qu’il existe bien pire qu’un déménagement ou une vie loin de ses amies. Sensible, elle va se laisser happer par le journal de Maxime qui va peu à peu l’ouvrir à un monde inconnu qui pourrait bien faire naître des vocations. Morgane n’est pas sans rappeler Cerise et ses carnets; curieuse et touchante, elle tente de lever le mystère sur un inconnu dans un jeu de pistes qui nécessite l’aide de personnages secondaires généreux et bienveillant.

S’il est doué pour écrire des histoires riches en émotion et particulièrement touchantes, Joris Chamblain sait également s’entourer d’illustratrices talentueuses dont les styles différents mais tout aussi modernes, s’adaptent parfaitement à l’intrigues de chacune de ses séries. Le trait de Anne-Lise Nalin et son travail des couleurs sont absolument magnifiques, ses visages retranscrivent les émotions avec beaucoup de justesse. C’est donc un nouveau sans faute et un énorme coup de cœur!

Morgan a seize ans. Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison, avec ses parents et son petit frère. Tandis qu’elle déballe ses cartons, elle retrouve un journal intime caché derrière un radiateur. C’est celui de Maxime, un jeune homme de dix-sept ans, qui y raconte son étrange maladie qui l’empêche de vivre à la lumière du jour. C’est un enfant de lune…

Joris Chamblain sur le Blog

Une réflexion au sujet de « Journal d’un enfant de lune »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s