roman

La petite boulangerie du bout du monde

La_petite_boulangerie_du_bout_du_mondeTitre vo: Little Beach Street Bakery

Auteur: Jenny Colgan

Traducteurs: Etienne Menanteau, Francine Sirven, Eve Vila

Editeur: Pocket

Pages: 494

 

Présentation éditeur:

Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l’abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n’était qu’un break semble annoncer le début d’une nouvelle vie…

Ce que j’en pense:

Polly a perdu tout ce à quoi elle tenait, son petit ami et son boulot. Leur entreprise professionnelle a fait faillite et a tout détruit sur son passage. Au bord du gouffre, elle décide de prendre le large… pour un temps. Elle loue un appartement miteux situé au dessus d’une ancienne boulangerie sur une petite île des Cornouailles. Elle a pour but de se reprendre en main et de réfléchir à son avenir. Les nouveaux venus étant rares sur l’île, elle attire la curiosité de certains et la méfiance des autres. Mais Polly va peu à peu faire son trou en se consacrant à son occupation favorite: faire du pain… d’abord pour elle puis pour les amis jusqu’à se faire un véritable réseau de clients sous le manteau. Ce qui était un loisirs va lui ouvrir les yeux sur un avenir professionnel et la possibilité d’une nouvelle vie. Et ce qui ne devait durer qu’un temps pourrait bien devenir permanant…

 LITTLEBAKERY bakery

Un village isolé. Une boulangerie abandonnée. Une passion qui devient un gagne pain. Une femme moderne qui tente de donner du sens à sa vie. Un macareux attachant. Un apiculteur séduisant. Des marins gourmands. Une vieille boulangère aigrie. Autant d’ingrédients qui font de La petite boulangerie du bout du monde une lecture agréable, drôle et touchante. Jenny Colgan signe une romance moderne sur fond de quête d’identité. C’est frais, drôle et convenu mais l’histoire est joliement portée par des personnages touchants, voir carrément charmants. La situation géographique est un atout majeur pour qui est épris de nature et de liberté… qui donne envie d’aller déposer ses valises dans ce bout du monde pour y prolonger ses vacances.

 

15 réflexions au sujet de « La petite boulangerie du bout du monde »

      1. je pense oui et apparemment il y en a un troisième qui sort bientôt… J’attends un format poche ou une occasion intéressante 😉

      2. oui je comprends mais franchement on peut tout à fait s’arrêter après celui-ci. Je pense que les suites sont plus pour prolonger le plaisir qu’autre chose 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s