album·roman jeunesse

Le vent dans les Saules

The Wind in the Willows

VENTSAULESAuteur: Kenneth Grahame

Illustratrice: Inga Moore

Traducteur: Maurice Lomré

Editeur: L’école des Loisirs

Collection: Pastel

Pages: 183

 

Alors qu’il fait son ménage de printemps, Taupe est pris d’une envie soudaine de remonter à la surface où les rayons du soleil et la beauté du paysage le laissent sans voix. Porté par l’excitation, il part gambader dans la nature environnante et se laisse porter jusque La Rivière où il fait connaissance avec Rat d’Eau ; ce dernier l’invite à une promenade un barque et à un pique-nique. C’est le début d’une belle amitié qui s’installe et qui va s’intensifier au fil des saisons. Le duo s’agrandit pour devenir un quatuor lorsque Blaireau puis Crapaud les rejoignent dans leurs aventures.

saule1 saule3

Grand classique de la littérature anglo-saxonne, Le vent dans les saules est un hymne à l’amitié et à la nature. La bienveillance transpire par tous les mots de cette histoire dont les héros sont des animaux humanisés. Leur vie ressemble à la notre tout en restant propre à chaque espèce, ils côtoient les hommes avec qui ils entretiennent de plus ou moins bons rapports, et sont soumis aux mêmes lois. Le texte et la narration sont un véritablement enchantement pour le lecteur qui suit avec un grand plaisir ces petits héros au gré de leur (més)aventures.

saule2 saule4

J’avoue avoir choisi cette édition abrégée car je suis fan des illustrations d’Inga Moore qui une fois de plus déploie tout son talent d’aquarelliste pour nous offrir un petit bijou de livre. En ce qui concerne l’histoire, je ne peux comparer avec l’oeuvre originale mais je peux dire que cet abrégé m’a au moins donné envie de la lire. Dans tous les cas, mes filles et moi avons apprécié notre lecture (lu à trois voix) et avons pleinement profité des illustrations grâce au grand format de l’édition.

COEURS

Depuis sa publication en 1908, « Le Vent dans les Saules » n’a cessé d’enchanter des générations de lecteurs, jeunes et moins jeunes. Cette nouvelle édition, illustrée et abrégée avec le plus grand soin par Inga Moore, contribuera à coup sûr à prolonger la magie. Partez à la rencontre de Taupe, partagez avec eux quelques aventures inoubliables. Ce livre est non seulement beau, mais il propose aussi de découvrir un texte classique à la fois touchant et amusant.

Inga Moore sur le blog

maisonbois chapitaine

3 réflexions au sujet de « Le vent dans les Saules »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s