BD/manga·challenge

Les Carnets de Cerise – 4 – La déesse sans visage

cerise4

 

Auteur: Joris Chamblain

Illustratrice: Aurélie Neyret

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Pages: 88

 

 

Présentation éditeur:

Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes.  Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… L’heure des vacances a sonné ! La visite d’un étrange manoir annonce une nouvelle enquête : chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu’à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète ? Où se cache la partie manquante de ce tableau ? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère ? Si Cerise ne résout pas l’énigme à temps, les conséquences risquent d’être terribles…

Ce que j’en pense:

L’histoire prend place peu de temps après la fin du troisième volume, Cerise vient de fêter ses douze ans et elle est encore émotionnellement fragilisée par les aventures du dernier des cinq trésors et la disparition de son père alors qu’elle n’avait que trois ans… Sa mère lui offre un séjour au bord de la mer où elles participeront à un jeu d’enquête dans un vieux manoir chargé de souvenirs. L’occasion pour Cerise de lever le voile sur un nouveau mystère… au prix lourd à payer!

CarnetsCeriseT04-p01-88_151106.indd CarnetsCeriseT04-p01-88_151106.indd

Ce voyage est l’occasion pour Cerise et sa mère de peut-être se rapprocher et d’évoquer les sentiments et les non-dits qui entourent leur relation mère-fille et que le lecteur perçoit depuis le premier tome. Pourtant la présence de Line et Erica, qui apporte de la joie dans le coeur de Cerise, est aussi une sorte de bouclier entre la mère et la fille qui n’ont guère le temps d’échanger, de se confronter l’une à l’autre. Et c’est le « fantôme » d’une autre amie de Cerise qui va ouvrir les vannes et libérer les émotions contenus de sa maman. Mais Cerise fait ses choix en connaissance de cause, elle sait qu’elle risque de blesser les personnes qu’elle aime, autant qu’elle-même.

Ce quatrième volume soulève beaucoup d’émotions et laisse entrevoir la blessure que la mort du père a laissé dans le coeur de son épouse et de sa fille, une blessure profonde qui a chamboulé leur vie et le liens mère-fille. Le manque de communication et le besoin de Cerise d’aider les gens à résoudre des mystères semblent profondément liés à cette blessure et il est temps pour elle d’ouvrir son coeur… Mais outre ces émotions, La déesse sans visage est aussi une histoire fantastique dont le décor apporte un petit côté mystérieux et qui permet aux trois amies de faire une nouvelle connaissance – un nouveau personnage récurrent?

Le duo Joris Chamblain/Aurélie Neyret nous offre un nouveau petit bijou mêlant brillamment une histoire passionnante à des illustrations enchanteresses. Il ne reste qu’à espérer que la suite arrive rapidement…

cerise1 cerise2 cerise3

jeterminece-que-jentreprends-2016

 

3 réflexions au sujet de « Les Carnets de Cerise – 4 – La déesse sans visage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s