challenge·roman ado

L’anneau de Claddagh, tome 1: Seamrog

seamrog

 

Auteur: Béatrice Nicodème

Editeur: Gulf Stream

Collection: L’anneau de Claddagh

Pages: 250

 

 

 

Quatrième de couverture:

Irlande, comté de Galway, 1846. Keira est la fille d’une cuisinière irlandaise, Arthur le fils d’un grand propriétaire anglais. Ils ne devraient pas se rencontrer, et encore moins s’aimer. Mais le destin les réunit et menace de les séparer. Sur quel avenir commun peuvent-ils compter ? Dans un pays ravagé par la famine, Keira peut s’estimer heureuse d’être employée dans une maison où l’on ne manque de rien. Et l’âme de sa grand-mère veille sur elle grâce à un anneau à la puissance mystérieuse. Saura-t-il la guider parmi les drames qui s’apprêtent à bouleverser son existence ?

Ce que j’en pense:

Irlande, comté de Galway, 1846, la grande famine décime la population qui n’a plus rien pour se nourrir suite à l’infection des champs de pommes-de-terre par le mildiou. Le manque d’argent, l’abscence de travail et de nourriture ravagent un pays déjà affaibli, les paysans se meurent, les quelques personnes qui arrivent encore à subsiter tentent de migrer dans l’espoir d’un avenir pour eux et leurs enfants.

Dans ce contexte critique, Keira n’est pas à plaindre. Femme de chambre personnelle d’une vicomtesse, elle ne manque de rien si ce n’est d’amour, à commencer par celui de sa mère. Aussi lorsqu’elle tombe amoureuse d’Arthur, fils d’un riche landlord anglais, elle veut croire à l’avenir commun qu’il lui propose malgré les difficultés qui se dressent sur leur chemin, notamment la différence de classe sociale. Mais Arthur disparait sans laisser d’explications… Brisée par ses désillusions et de plus en plus affectée par les différences qui séparent ses amis paysans des riches propriétaires, elle tente de faire face. Mais rapidement le destin la rattrape et les drames s’accumulent la poussant à prendre sa vie en main et se donner une chance… vers les Etats-Unis.

Béatrice Nicodème nous transporte dans l’Irlande de la fin du dix-neuvième siècle où le lecteur assiste impuissant à la chute de l’Irlande. Alors que la mort rode chez les paysans irlandais, les riches propriétaires vivent dans l’oppulence ne prenant pas vraiment la mesure de la misère qui touchent leurs paysans et ne faisant rien pour apporter leur aide. Au travers de Keira, jeune fille attachante, on ose encore espérer à un avenir meilleur.

Le texte, d’une grande justesse, transpote le lecteur avec force dans ce contexte historique atroce de part une grande richesse lexicale et documentaire, renforcé par la présence de mots, expressions ou chansons en gaélique.

Le tome 2 est annoncé pour mars 2016 et même si le titre (Stoirm = tempête en gaélique) ne laisse rien présager de bon, on ne peut qu’espérer que l’avenir sera meilleur pour notre jeune héroïne.

COEURS

229491ChallengeABC20152016

4 réflexions au sujet de « L’anneau de Claddagh, tome 1: Seamrog »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s