challenge·ebook·roman·roman ado

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers

aristotedante

 

Titre vo: Aristotle and Dante discover the secrets of the Universe

Auteur: Benjamin Alire Saenz

Traductrice: Hélène Zilberait

Editeur: Pocket Jeunesse

Pages: 368

 

Présentation éditeur:

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Ce que j’en pense:

Aristote et Dante sont deux adolescents qui se sentent différents des jeunes de leur âge. Alors qu’Aristote est plein de colère, enfermé dans le silence de ses émotions qu’il a appris à garder pour lui, Dante est plein de lumière et de joie de vivre. Leur rencontre inopinée va changer leur vie à jamais.

Benjamin Alire Saenz aborde sans tabou l’homosexualité dans un récit fort et poignant. Ses héros sont deux jeunes adolescents qui se cherchent au travers de leur famille mais avant tout en eux-même. Très différents, on se demande comment leur amitié peut être si intense… Ari est un garçon très sombre, il vit dans une famille où beaucoup de sujets sont tabous (la guerre du Vietnam dont son père est revenu changé, un frère ainé en prison…) aussi a-t-il appris à garder ce qu’il ressent pour lui. Dante est un être de lumière, très expansif il se dévoile facilement même si on comprend vite que sous cette facade il cache lui-aussi des secrets qui l’affectent et le bouleversent.

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers est l’histoire d’une rencontre entre deux adolescents, portée par une plume moderne, sobre et juste. Une histoire d’amours: amour filial, amitié, mais surtout d’amour avec un grand A, celui qui nous pousse à nous dépasser, qui nous fait grandir.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman moderne, touchant, bouleversant, porté par des personnages attachants.

COEURS

229491ChallengeABC20152016

album·masse critique

Arrête de bouder

bouderAuteur: Christophe Pernaudet

Illustrateur: Sébastien Chebret

Editeur: Les p’tits Bérets

Collection: La tête sur l’oreiller

Pages: 32

 

Quatrième de couverture:

« Je vous explique, commence la chèvre de Monsieur Seguin tout essoufflée. Partie faire un tour en montagne, comme à chaque fois dans mon histoire, je batifolais gaiement.
A la nuit tombée, je m’apprêtais à affronter l’animal et à finir dévorée au petit matin, mais cette fois-ci pas de loup. Je l’ai attendu, attendu mais il n’est jamais venu.
– Jamais? Mais que fait-il donc?
– Il boude… »

Ce que j’en pense:

C’est la panique au pays des contes, le loup s’est mis en grève, las d’être toujours le méchant de l’histoire. Les trois petits cochons, la chèvre de Monsieur Seguin et le Petit Chaperon rouge en tête, les héros des contes se mobilisent pour ramener le loup à la raison: il doit tenir son rôle de méchant car les enfants l’attendent et seront bien déçus s’il ne vient pas leur faire peur.

Un album assez éloigné de ce à quoi je m’attendais, à savoir une histoire sur les émotions. En effet ici l’histoire se concentre sur l’importance de rôle du grand méchant loup dans les contes, s’il disparait les histoires n’auront plus le même impact sur les enfants qui, même s’ils connaissent les histoires par coeur, sursautent toujours quand le loup fait son entrée.

Le texte est sympathique, le vocabulaire parfois un peu difficile pour les plus jeunes, les illustrations sont agréables avec leurs couleurs vives. Mes filles (6 ans) ont particulièrement aimé le fait de voir réunis les personnages de différents contes qu’elles aiment. Et comme dans les contes, le loup finit par faire peur… avec une petite pointe d’humour 😉

Je remercie les éditions Les p’tits Bérets et Babelio pour cette offre de masse critique.

massecritique