vidéo

Fury

furyRéalisateur: David Ayer

Casting: Brad Pitt, Shia LaBeouf, Logan Lerman

Genre: Guerre

Format: 2h14

Date de sortie cinéma: 22 octobre 2014

Synopsis (allociné):

Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur…

Ce que j’en pense:

Film de guerre au casting impressionnant, Fury est l’histoire d’un groupe de soldats américains, qui à bord d’un char, doit pénétrer en territoire allemand, zone extrêmement sensible en cette fin de Seconde Guerre Mondiale.

fury01

Difficile de dire d’un film de guerre qu’il est bien tant le contexte est difficile mais Fury est un bon film dans sa construction. Réaliste il nous montre les horreurs de la guerre, la mise à mort sur le champ de bataille, l’abus de pouvoir des vainqueurs qui disposent des femmes pour leur bon plaisir… mais il nous montre aussi que même le plus coriace des soldats, le plus efficace sur le terrain, a un cœur et une âme qui souffre, que tuer n’est pas anodin et laisse des traces indélébiles dans le cerveau.

Un film sombre, un film profond, un casting talentueux: Brad Pitt, Logan Lerman en tête; un Shia LaBoeuf étonnant dans ce qui semble être son meilleur rôle (en tout cas le meilleur dans lequel je l’ai vu).  A voir.

Ma note: 7/10

roman jeunesse

Les Colombes du Roi-Soleil – 1 – Les Comédiennes de Monsieur Racine

colombesAuteure: Anne-Marie Desplat-Duc

Éditeur: Flammarion

Collection: Castor Poche

Pages: 179

Date de publication: juin 2010

 

Quatrième de couverture:

Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame de Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil. L’occasion idéale pour s’illustrer et, qui sait?, être remarquée par le Roi. L’excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d’entre elles?

Ce que j’en pense:

Ce premier volume présente les jeunes filles élevées à la Maison royale de Saint-Louis: la sage Hortense qui se destine à une vie pieuse; Isabeau qui espère enseigner à l’école à la fin de ses études; Charlotte, rebelle, huguenote convertie de force qui ne rêve que de liberté et de retrouver celui qu’elle aime, François; Louise, à la voix d’ange, auréolé d’un mystère lié à Sa Majesté. Toutes ces jeunes filles sont éduquées dans la piété et les loisirs sont si rares que dès qu’une pièce de théâtre leur est proposé, elles s’en font une joie, l’occasion de s’amuser et de sortir.

J’avais envie de découvrir cette série depuis longtemps et ce premier volume était dans ma PAL depuis des mois maintenant. Historiquement il me semble qu’il y aie quelques anachronismes mais les sources historiques sont souvent multiples aussi tout dépend où l’on prend ses informations… Mais sincèrement ça ne m’a pas gênée et n’a gâché en rien ma lecture. Les personnages sont sympathiques, l’histoire est intéressante et met en avant la condition de la femme dans un monde où elles sont contraintes de suivre les règles et de se conformer à ce que la société attend d’elles. Au travers de ces jeunes filles, l’auteure dénonce le carcan étriqué qui régit les mœurs et les pensées, sur fond de politique religieuse qui impose le catholicisme à toute une nation.

Un premier volume intelligent qui me fait espérer un côté éducatif à la suite de cette série que je ne manquerai pas de lire.