masse critique·roman

Voyage de noces avec ma mère

nocesmèreAuteure: Véronique Sels

Editeur: calmann-lévy

Collection: Littérature française

Pages: 196

Date de sortie: 14 janvier 2015

Quatrième de couverture:

Anne, fraîchement mariée à Raphaël, choisit la côte Ouest des États-Unis et une Ford Mustang rouge décapotable pour son voyage de noces. Joyeuses perspectives pour ce duo amoureux. Mais c’est sans compter sur sa mère, en plein divorce, qu’ils embarquent avec eux, n’ayant pas le coeur de la laisser seule avec son chagrin.
Commence alors un road trip burlesque, où les personnages, une jeune mariée enceinte à bout de nerfs, une mère dispersée autant qu’envahissante et un gendre – à première vue – idéal, règlent leurs comptes, se déclarent l’amour ou la guerre, et ne cessent d’interroger les liens qui les unissent les uns aux autres. Dans ce roman, savant mélange d’épisodes hilarants et émouvants, Véronique Sels aborde avec finesse des sujets complexes et universels tels que le couple, la famille ou la relation mère-fille.

Ce que j’en pense:

Anne et Raphaël ont choisi San Francisco et la côte ouest des Etats-Unis pour leur voyage de noce atypique auquel ils convient la mère de celle-ci, fraîchement divorcée, afin qu’elle ne se sente pas trop seule. Rapidement Anne comprend son erreur et prend conscience que sa lune de miel prend des allures de simples vacances entre une mère envahissante et une fille victime. Le seul personnage « normal » de l’histoire apparait être Raphaël, le gendre idéal… du moins au premier abord.

L’histoire prend des allures de road-trip où se mêlent habilement visites touristiques et situations burlesques. Les descriptions de paysages sont réalistes et contrastent avec les évènements abracadabrants qui s’enchainent pour aboutir à un final explosif dont l’aspect décalé m’a bien fait rire.

Ô Raph, que n’as-tu fait ce geste plus tôt! Que ne sommes-nous point nés au Moyen Âge! Avant les hélicoptères et les procès aux assises! Que n’avons-nous connu ces temps bénis où l’on pouvait s’arquebuser à son aise et s’en repartir au galop en pétant sur son cheval!

Une lecture légère et très drôle qui m’a permis de passer un bon moment. Mention spéciale pour le gant de toilette!

Je remercie Babelio pour l’offre de masse critique et les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture amusante!

massecritique

calmann

BD/manga·ebook·roman·roman ado

Un petit goût de noisette

noisetteAuteure: Vanyda

Editeur: Dargaud

Format kindle: 115042kb (208pages)

Date de sortie: janvier 2014

 

Présentation éditeur:

Un petit goût de noisette à savourer. Dans ce recueil d’histoires courtes, Vanyda explore l’amour, évoque le moment parfait qui nous échappe parfois, les occasions manquées aussi… Usant des dialogues avec justesse et parcimonie, offrant à chaque tranche de vie sa couleur propre, Vanyda fait se croiser ses personnages. En quelques pages, en quelques jours, Benoît, Corentin, Manon, Aymeric et les autres se rencontrent, s’enthousiasment, pleurent. Un véritable condensé d’émotions pour ce nouveau one-shot!

Ce que j’en pense:

Roman graphique construit comme une receuil de nouvelles où les personnages se croisent et se décroisent. Des histoires d’amour naissantes, de retrouvailles, d’espoir, de désir… l’amour, la vie… toutes ces émotions qui définissent l’être humain, cherchant sa moitié, son autre, son tout, son univers pour se trouver soi-même.

J’aime toujours autant le trait réaliste à mi-chemin entre bd et manga de Vanyda. Une fois de plus ses histoires mettent en avant des émotions et des valeurs humaines qui définissent notre monde actuel, où l’amour a pris un sens nouveau, entre ceux qui cherchent à s’engager, partager leur vie avec une personne unique, alors que tant d’autres cherchent à combler un vide ou à partager l’intimité d’un moment éphémère, retrouver les émotions d’un amour perdu…

Un petit goût de noisette est une bande dessinée très moderne au style épuré et d’une justesse parfaite. Un petit bijou d’émotions!

BD/manga·masse critique

Sorcières sorcières – 1. Le mystère du jeteur de sorts

sorcières1Auteur: Joris Chamblain

Illustratrice: Lucile Thibaudier

Editeur: Kennes éditions

Pages: 48

Date de sortie: novembre 2014

Quatrième de couverture:

Pamprelune est un petit village où tous les habitants sont des sorciers et des sorcières et où magie et sortilèges font partie du quotidien. Quand trois fillettes sont victimes d’un mystérieux jeteurs de sorts, tous les regards se tournent vers celle qui a toutes les raisons de leur en vouloir: Harmonie.

Ce que j’en pense:

Miette est une petite fille née dans une famille de sorciers. Ses pouvoirs ne sont pas encore apparus car elle est très jeune, ce qui en fait la proie facile des camarades de classes de sa grande soeur, Harmonie, qui lui vient souvent en aide quand Miette se retrouve dans des situations facheuses. Lorsqu’Harmonie menace ses camarades de les transformer en citrouille, tout le monde croit à une farce mais lorsque le lendemain matin l’une des chipies se réveillent avec une tête de citrouille, la coupable est toute trouvée. Mais Harmonie ne compte pas se laisser accuser alors qu’elle est innoncente et va tout faire pour trouver qui est l’auteur de ce sortilège…

Joris Chamblain a créé un univers de magie et de sorcières original et d’une grande richesse où les balais ménagers sont dotés d’une conscience propre, où les enfants jouent à chat en se transformant et où les citrouilles font offices de messagers, et les dragons d’animaux de compagnie. L’histoire vise un public assez jeune et il ne fait aucun doute que les petites filles se retrouveront dans l’un des personnages qui prennent vie sous la plumes de Lucile Thibaudier. Les dessins sont précis et riches en détails. Les couleurs sont chaudes, le trait est fin et les visages expressifs. Un petit bijou visuel et narratif!

Merci à Babelio pour la sélection Masse Critique et aux éditions Kennes qui m’ont permis de découvrir Sorcières sorcières – 1 – Le mystère du jeteur de sorts.

massecritiquekennes

roman jeunesse

Le match des dinosaures

dinosAuteure: Blandine Aubin

Illustrateur: Dankerleroux

Editeur: Milan

Collection: Poche Benjamin – Quelle aventure!

Pages: 23

Quatrième de couverture:

Albon l’iguanodon adore les noix de coco. Il vient justement d’en trouver une, bien dodue, énorme! Mais Pat le tricératops la veut aussi… Une seule solution pour savoir qui la mangera: organiser le match des dinosaures. Buuuuuttttt!

Ce que j’en pense:

C’est l’histoire amusante d’un combat de dinosaures herbivores pour une noix de coco sur des allures de match de foot, qui prend un virage lorsque le tyranosaure s’en mêle. Et comme l’union fait la force, le pauvre t-rex n’a qu’à bien se tenir.

Une lecture divertissante et drôle pour les petits lecteurs qui pourront exercer leur récent talent de lecteurs sur des mots plus complexes que sont les noms des dinosaures. Une collection très sympa aux titres originaux pour ravir les enfants qui aiment déjà lire seul.

BD/manga

Les carnets de Cerise – 3 – Le dernier des cinq trésors

cerise3Auteur: Joris Chamblain

Illustratrice: Aurélie Neyret

Editeur: Soleil

Collection: Métamorphose

Pages: 88

Date de sortie: novembre 2014

Présentation éditeur:

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes.
Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors liés à la vie de la jeune femme ? Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Ce que j’en pense:

Cerise et ses amies ont bien grandi depuis leurs dernières aventures. Elles sont désormais collégiennes et se retrouvent dans l’atelier de reliure de Sandra, une jeune femme mystérieuse qui partage bien des points communs avec notre jeune héroïne. Alors qu’elle l’aide à ranger un bureau, Cerise découvre un coffret qui va les mener dans une chasse au trésor vers le passé et les souvenirs enfouis dans la mémoire de Sandra.

CarnetsCeriseT03-p01-80+Endpapers.indd

Dans ce troisième volume, Joris Chamblain nous entraine dans les souvenirs de ses protagonistes et c’est avec beaucoup d’émotions que Cerise aide Sandra a reconstituer le puzzle de sa mémoire perdu, l’entrainant vers de douloureux souvenirs et de plus heureux autour d’un père disparu bien trop tôt. L’histoire de Sandra fait écho à celle de Cerise, et l’on découvre une Cerise plus fragile que jamais. Une porte a été ouverte sur l’histoire de sa famille, permettant de découvrir une autre facette de la personnalité de Cerise.

Au dessin, Aurélie Neyret a sû faire grandir les personnages, leurs traits s’affinent, elles quittent peu à peu l’enfance pour entrer dans l’adolescence. Ici l’histoire se passe en hiver, durant la période des fêtes de fin d’année et les couleurs bleutées, froides nous font bien ressentir la fraicheur de la saison, renforcée par l’état déprimé de Sandra (et un peu aussi de Cerise) courant à cette époque de l’année.

Vivement la suite!

Uncategorized

Liste BBC: les 100 livres à lire dans sa vie

Vu sur Mon Univers des Livres, cette liste m’a semblé très intéressante. Je me permets donc de la reprendre ici et je pense tenter de lire l’ensemble de la liste, sans limite de temps of course 😉

Certains ont déjà été lu donc apparaissent barrés (j’ai mis un lien vers ceux qui sont chroniqués sur le blog), d’autres sont dans ma PAL et apparaissent en gras.

books

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee

Orgueil et préjugés – Jane Austen

Le journal d’Anne Frank

1984 – George Orwell

Harry Potter à l’école des sorciers – JK Rowling 

Le Seigneur des Anneaux (intégrale) – JRR Tolkien

Gatsby le Magnifique – Francis Scott Fitzgerald

La Toile de Charlotte – EB White

Le Hobbit – JRR Tolkien (commencé mais abandonné)

Les Quatre Filles du docteur March – Louisa May Alcott

Fahrenheit 451 – Ray Bradbury

Jane Eyre – Charlotte Brontë

Autant en emporte le vent – Margarett Mitchell

La ferme des animaux – George Orwell

L’attrape-coeurs – JD Salinger

Les aventures de Huckleberry Finn – Mark Twain

La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

Les raisins de la colère – John Steinbeck

The Hunger Games tome 1 – Suzanne Collins

La voleuse de Livres – Markus Zusak

Les cerfs-volants de Kaboul – Khaleb Hosseini

Sa majesté des mouches – William Golding

La nuit – Elie Wiesel

Hamlet – William Shalespear

Un raccourci dans le temps – Madeleine l’Engle

Le conte de deux cités – Charles Dickens

Des souris et des hommes – John Steinbeck

Le meilleur des mondes – Aldoux Huxley

Le jardin secret – Frances Hogdson Burnett

Roméo et Juliette – William Shakespear

La servante écarlate – Margaret Atwood

Le bord du monde – Shil Silvestein

Le petit prince – Antoine de Saint-Exupéry

Anne La maison aux pignons verts – Lucy Maud Montgomery

Le passeur – Lois Lowry

Les Hauts de Hurlevent – Emily Brontë

Macbeth – William Shakespear

Les Aventures de Tom Sawyer – Mark Twain

Le conte de Monte-Cristo – Alexandre Dumas

La Bible

Frankenstein – Mary Shelley

Nos étoiles contraires – John Green

Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Stieg Larsson

A l’est d’Eden – John Steinbeck

De sang-froid – Truman Capote

Harry Potter et les Reliques de la Mort – JK Rowling

Le lys de Brooklyn – Betty Simth

La couleur pourpre – Alice Walker

Catch 22 – Joseph Heller

Le fléau – Stephen King

Les Garennes de Watership Down – Richard George Adams

La stratégie Ender – Orson Scott Card

Les aventures d’Alice au pays des merveilles – Lewis Carroll

Anna Karénine – Léon Tolstoï

Les Aventures de Sherlock Holmes – Arthur Conan Doyle

Geisha – Arthur Golden

Rebecca – Daphne du Maurier

Le vieil homme et la mer – Ernest Hemingway

Princess Bride – William Goldman

Les grandes espérances – Charles Dickens ( commencé mais abandonné)

Game of thrones – le trône de fer – George RR Martin

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban – JK Rowling

L’histoire de Pi – Yann Martel

Les piliers de la Terre – Ken Follett

Charlie et la chocolaterie – Roald Dahl

La lettre écarlate – Nathaniel Hawthorne

Les misérables – Victore Hugo

Dracula – Bram Stoker

Hunger Games: l’Embrasement – Suzanne Collins

Le corbeau – Edgar Allan Poe

Le secrest des abeilles – Sue Monk Kidd

De l’eau pour les éléphants – Sara Gruen

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé – JK Rowling

La Terre chinoise – Pearl Buck

Cent ans de solitude – Gabriel Garcia Marquez

Les yeux dans les arbres – Barbara Kingsolver

Le temps n’est rien – Audrey Niffenegger

Une prière pour Owen – John Irving

La vie Immortelle d’Henrietta Lacks – Rebecca Skloot

Dix petits nègres – Agatha Christie

Les oiseaux se cachent pour mourir – Colleen McCullough

Le château de verre – Jeannette Walls

A propos de courage – Tim O’Brien

La route – Cormac McCarthy

L’Odyssée – Homère

Huger Games: La révolte – Suzanne Collins

Beloved – Toni Morrison

Les frères Karamazov – Fiodor Dostoïevski

Siddhartha – Hermann Hess

Sourde, muette, aveugle: histoire de ma vie – Helen Keller

Le chardon et le Tartan – Diana Gabaldon

Les apparences – Gillian Flynn

The Phantom Tollbooth – Norton Juster

Tess d’Uberville – Thomas Hardy

Birdsong – Sebastian Faulks

Guerre et Paix – Leon Tolstoï (commencé mais abandonné)

19/100

album

Préférerais-tu…

woulduratherTitre vo: Would you rather…

Auteur/Illustrateur: John Burningham

Traductrice: Elisabeth Duval

Editeur: Kaléidoscope

Pages: 30

 

Quatrième de couverture:

Que préférerais-tu ? Qu’un éléphant boive l’eau de ton bain, qu’un hippopotame dorme dans ton lit ou qu’un cochon enfile tes vêtements ? Aider une sorcière à remuer sa potion ou le père Noël à faire sa distribution ? Un album en forme de questions surprenantes, plein de drôlerie, d’émotion, de poésie et d’imagination, à partager entre amis ou à méditer dans ton lit.

Ce que j’en pense:

Remporté sur le compte Facebook  des éditions Kaléidoscope au « concours Calendrier de l’Avent », ce bel album est une jolie découverte qui a beaucoup plu à mes filles qui l’ont trouvé très drôle.

P1160158

 

A chaque double page la question « préfèrerais-tu… » est posée, question à laquelle sont proposées plusieurs réponses mises en images. Des questions/réponses complètement loufoques et improbables qui apportent une touche d’humour inévitable.

P1160159

 

Le dessin de Burningham est emprunt d’une nostalgie certaine donnant un petit côté intemporel à cet album qui ne manque pas de charme.

 

tag

TAG Problèmes de lecteur

Pauline m’a tagué  et je m’y colle. Si vous avez envie de le faire, et bien allez-y, je tague tous ceux qui le souhaitent 😀

351241-admin

1/ Tu as 20000 livres dans ta PAL. Comment décides-tu de ta prochaine lecture?

Un peu au hasard… à moins d’avoir un délai précis (emprunt médiathèque, masse critique…) je me laisse porter et je prends le livre qui me tend le plus les bras.

2/ Tu as lu la moitié d’un livre et tu ne l’aimes pas. Tu abandonnes ou tu continues?

Ca dépend. Parfois je n’accroche pas mais je me dis que ça peut venir et j’ai espoir que le vent tourne avant la fin… je suis souvent déçue! Je n’abandonne que si vraiment je n’ai rien lu de positif dans un livre.

3/ Les couvertures d’une saga/séries que tu aimes ne se ressemblent pas… comment tu gères ça?

Je fais avec tout simplement. Ca ne me pose pas de problème passé la surprise de la découverte.

4/ Tout le monde aime un livre que toi tu n’aimes pas. A qui en parles-tu du coup?

Je ne parle lecture avec personne en général sauf ma moitié qui lit très peu. Je donne mon avis ici, sur mon blog, et ça ne va pas plus loin.

5/ Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer. Qu’est-ce que tu fais?

Je laisse venir. Je ne refoule pas mes émotions en public, si elles me viennent naturellement, je les laisse s’exprimer. Si les gens sont gênés, ils se détourneront… Mais je lis si peu en public que ça ne m’arrive pas souvent 😀

6/ La suite d’un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais-tu? Tu relis le précédent? Tu trouves un synopsis bien spoilant? Tu pleures de frustration?

Non rien de tout ça. Déjà je lis peu de séries et pour celles que j’ai lu il y a toujours des rappels sur ce qui a pu se passer dans les volumes précédent.

7/ Tu ne veux pas prêter tes livres. Comment dis-tu non gentiment si on te pose la question?

La question ne se pose pas puisqu’on ne me le demande jamais. Il m’arrive de prêter un album à l’école des enfants mais je sais qu’il reviendra en l’état donc je ne dis jamais non.

8/ Tu as choisi et reposé cinq livres le mois passé. Comment gères-tu ta panne lecture?

Ca m’arrive rarement mais si besoin je sors Harry Potter qui me remotive toujours.

9/ Il y a tellement de nouveaux livres que tu rêves d’acheter. Combien en achètes-tu réellement?

Assez peu mais la quantité évolue au fil des mois. Par exemple je ne me suis rien achetée ce mois-ci et j’ai choisi de faire avec ce que j’ai dans ma PAL (papier ou ebook)…

10/ Après les avoir achetés, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lises?

Ca dépend, certains n’ont pas le temps d’y entrer, je les commence aussitôt achetés, d’autres y restent des années et certains en sortent pour être revendus en occasion sans jamais avoir été lus.

575415_sharf_rubashka_kniga_sneg_zima_zolotyie-glaza_bely_4910x2893_(www.GdeFon.ru)