ebook·roman

Il était une fois – 4 – Une si vilaine duchesse

ieuf4Titre vo: The ugly Duchess

Auteure: Eloisa James

Traductrice: Patricia Lavigne

Editeur: J’ai lu

Format kindle: 1429 kb (373 pages)

Date de sortie: juillet 2014

Présentation éditeur:

Suite à de mauvais placements, le duc d’Ashbrook a « emprunté » sur la dot de sa filleule des fonds qu’il est incapable de rembourser. Il encourt la prison, à moins que son fils ne se dévoue pour épouser ce laideron. Afin d’éviter le scandale, James est bien obligé de se soumettre… et découvre chez sa jeune épouse une sensualité inattendue. Mais Theodora apprend les véritables raisons de leur union et le chasse du domaine. Sept ans plus tard, James revient et réalise avec stupeur que le vilain petit canard s’est transformé en cygne…

Ce que j’en pense:

Theodora est une jeune héritière qui vient de faire ses débuts mais qui ne se fait remarquer que par son manque de féminité. James est un futur duc, mais son père ayant fait de très mauvais placements se retrouve endetté et n’a d’autre solutions que de demander à son fils d’épouser la jeune fille pour mettre la main sur son héritage auquel il a déjà bien « emprunté ». James et Theo ont grandi ensemble suite à la mort du père de cette dernière (leurs pères étaient amis), bien qu’ils se comportent comme frère et soeur, James aime son amie depuis longtemps et préfèrerait l’épouser selon son coeur que selon les désirs d’un père égoïste. Pourtant lorsqu’il fait sa demande il le vit comme une trahison envers lui-même et surtout envers sa bien-aimé. Lorsque Theo apprend la véritié elle chasse les deux hommes du duché qu’elle va reprendre et gérer d’une main de maitre.

Pendant qu’elle comble son humiliation et sa douleur au travers de créations de modes, devenant un modèle suivi dans le tout Londres, James devient marin puis pirate et corsaire. Lorqu’il revient chez lui, sept années plus tard, il compte bien reconquérir son épouse. Mais celle-ci c’est forgé une carapace et est devenue si froide et rigide que James va devoir la rassurer et user de son pouvoir de séduction pour que sa duchesse l’accepte à nouveau.

Un quatrième volume très très en dessous des autres, l’histoire en elle-même est complètement tirée par les cheveux. L’idée de départ semblait intéressante: une jeune fille pas très belle qui va éclore au fil du temps mais en fait toute la trame autour m’a semblé invraisemblable: la mode et la piraterie sont très mal exploités et associés, allourdissant le récit qui m’a littérallement épuisé. On sent qu’Eloisa James avait l’idée de montrer que la vrai beauté vient de l’intérieur, que Theo devait s’accepter avant d’accepter James, s’aimer pour l’aimer mais au final c’est très mal amené et on sent que le désir est au dessus de tout, que Theo aime James pour son physique plus que le reste mais lui demande le contraire… mouai pas brillant. Enfin au moins je ne me suis pas prise la tête dessus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s