ebook·roman

Lady Mensonge

ladyAuteure: Margaret Moore

Traductrice: Blanche Verney

Editeur: Harlequin

Collection: Les historiques

Format kindle: 1860 kb (238 pages)

Date de sortie: 16 décembre 2013

Présentation éditeur:

Angleterre, 1820. Une fois encore, Nell s’apprête à filer comme une voleuse. Si seulement elle n’avait pas « emprunté » le nom trop connu de Lady Eleanor Springford, pour échapper aux questions de lord Bromwell ! Quel mensonge idiot ! Hélas, c’est le seul qui lui soit venu à l’esprit quand le séduisant lord, qui voyage dans la même diligence qu’elle, s’est intéressé à sa personne. Lord Bromwell, l’aventurier, l’éternel cœur à prendre qui l’a tout de suite troublée, et auquel elle n’a pu refuser un baiser passionné. Vite, il lui faut fuir la curiosité de cet homme, si envoûtant qu’il pourrait bien faire tomber le masque dont elle se protège. Mais alors que, pleine d’espoir, elle croit profiter d’une halte pour s’échapper furtivement dans la nuit, une voix rauque et sensuelle s’élève dans la pénombre : « Rien ne presse. La diligence ne partira pas avant plusieurs heures… »

Ce que j’en pense:

J’ai hésité avant d’écrire cette critique mais bon puisque je l’ai lu je me lance…

Comment dire? C’est mauvais, très mauvais même: le scénario tient au creux de la main, les personnages sont incipides, c’est prévisible, pas réaliste du tout… Justin, lord Bromwell, est censé être un scientifique intelligent mais hormis quand il parle de sa passion, il parait franchement stupide, et je ne parle même pas de Nell, une vrai débauchée sans saveur ni amour propre…

Je voulais du léger, j’ai été servi, mais vraiment on ne m’y reprendra plus chez cet éditeur… Ma seule consolation est que cet ebook est gratuit (sur amazon en tout cas) car ça m’aurait fait mal de payer pour ça!

Maintenant il ne me reste plus qu’à vite chroniquer d’autres livres ou films pour que ce titre ne figure plus sur ma page d’acceuil 😀

Et parce que Dany Boon exprime mieux que moi le fond de ma pensé, je vous conseille cette petite vidéo sur le livre Harlequin 😀