roman jeunesse

Supermoyen

supermoyenAuteure: Susie Morgenstern

Ilustratrice: Claude K. Dubois

Editeur: L’école des loisirs

Collection: Mouche

Pages: 67

Date de parution: mars 2011

 

Quatrième de couverture:

Alexandre est moyen. Supermoyen. A l’école, à la maison, avec ses amis ou avec sa famille, il ne se distingue en rien. Et cela pourrait continuer comme ça, jusqu’à la saint-glinglin… Mais Alexandre n’est pas satisfait, il vourait vraiment se situer un petit peu au-dessus de la moyenne. Un jour, une CHOSE arrive dans son appartement, offerte par son parrain. La CHOSE a un clavier noir et blanc, pèse trois cent cinquante kilos et ne partira plus. Grâce à elle, la vie d’Alexandre va changer…

Ce que j’en pense:

Alexandre est un enfant qui se situe dans la moyenne sur bien des points: la taille, le niveau scolaire, les bétises… il aimerait pourtant trouver quelque chose pour se distinguer, pour sortir de cette moyenne et de se rapprocher du haut de l’échelle. Le jour où il découvre le piano, un nouveau monde s’ouvre à lui, il redécouvre le plaisir de vivre et d’apprendre, il s’améliore.

Susie Morgenstern signe un titre sympathique où bon nombre d’enfants pourront se retrouver, même si tous n’auront pas la chance de trouver leur chemin. Au travers d’une histoire et d’un texte accessible aux jeunes lecteurs dès 7/8 ans, elle rappelle que nous sommes tous différents, tous uniques, mais que nous avons tous notre place quelque part, tous un domaine dans lequel nous sommes doués… Bien sûr ça n’apporte aucune réponses mais quand on se sent différent, à sa place nulle part, Supermoyen peut au moins nous rassurer et nous encourager à chercher la place qui nous revient!