roman ado

La rencontre – L’histoire véridique de Ben Macdonald

rencontreTitre vo: Incident at Hawk’s Hill

Auteur: Allan W. Eckert

Traducteur: Henri Theureau

Editeur: Le livre de poche jeunesse

Pages: 223

Date de publication: août 2010

 

Quatrième de couverture:

Par un jour orageux de 1870, Ben MacDonald, un petit garçon un peu sauvage, se perd dans la prairie américaine où ses parents ont installé leur ferme. Surpris par la tempête, Ben se glisse dans un terrier où vit une mère blaireau. De la rencontre de ces deux êtres solitaires nait une extraordinaire aventure.

Ce que j’en pense:

Il y a longtemps que je n’avais pas abandonné un livre avant la fin mais ce fut le cas avec cette « rencontre » qui n’a pas eu l’effet positif auquel je m’attendais.

L’auteur nous entraîne dans les grandes plaines du Canada au sud de la ville de Winnipeg. La famille MacDonald y vit dans la quiétude d’une vie pieuse et le labeur de la terre. Ben est le plus jeune des quatre enfants, il a six ans mais n’en parait que trois, parle peu et est très farouche avec les humains qu’ils soient de sa famille ou pas. Au contraire il aime la compagnie des animaux qui le lui rendent bien. Même les plus sauvages le laissent approcher et entrent en « communication » avec lui.

En parallèle on suit les traces d’une femelle blaireau dans sa quête de nourriture mais aussi dans la préparation de son nid pour la future naissance de ses petits. Je dois dire que j’ai été bluffé d’en apprendre autant sur cet animal, on peut dire que l’auteur connait bien son sujet.

Dans la structure du recit Allan W. Eckert passe d’un chapitre sur Ben à un chapitre sur le blaireau jusqu’à la recontre promise par le titre. Le texte est très riche et se rapproche d’un documentaire. Et j’aurais vraiment pu l’apprécier sans le personnage de l’horrible voisin, chasseur braconnier de son état qui prend plaisir à torturer les animaux. J’avais déjà eu du mal à supporter les descritifs de douleurs ressentie par l’animal pris dans son horrible piège (vous voyez ces pièges qui ressemblent à d’horribles bouches aux immenses dents de métales). Mais la façon dont l’homme abat sa proie à coup de massue et le descriptif du dépessage ont eu raison de moi. J’ai cru que j’allais vomir sur le livre, ça m’a vraiment soulevé le coeur et j’ai refermé d’un coup sec le roman pour ne plus le rouvrir. Tant pis je ne saurais pas si Ben et le blaireau seront amis, s’ils vivront une belle histoire… non avec un tel voisin qui rode ça ne peut bien se finir… bref un roman à ne pas mettre entre toutes les mains.

6 réflexions au sujet de « La rencontre – L’histoire véridique de Ben Macdonald »

    1. c’est aussi ce que je m’étais dit, le blaireau est super mignon et le résumé m’avait vraiment donné envie mais là non c’était juste horrible. Quand je pense que je l’avais pioché dans une liste de lectures de mon fils qui est en 6é…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s