roman jeunesse

Contes des très grandes plaines

contesplainesAuteur: Jean-François Chabas

Illustrateur: Philippe Dumas

Editeur: L’école des loisirs

Collection: Mouche

Pages: 51

Date de sortie: septembre 2010

Prix: 8€20

 

Quatrième de couverture:

Pourquoi le roiltelet, minuscule oiseau, chante-t-il si fort? Chaque animal vient le lui demander. Et pourquoi Sy, l’enfant des chasseurs, refuse-t-il de tuer pour se nourrir? Ce sont les contes des très grandes plaines. Deux histoire de la Nature sauvage.

Ce que j’en pense:

J’ai trouvé ce livre sur une étagère de mes garçons, il prenait la poussière et ne semblait pas avoir jamais été ouvert. Je l’ai vite récupéré et je l’ai lu à mes filles aujourd’hui. Il s’agit d’un recueil de deux contes nés de l’imagination de Jean-François Chabas.

Le très petit oiseau nous narre l’histoire d’un petit roitelet dont le chant est si fort, si puissant que chacun, humains et animaux, se demande où il trouve cette force. C’est un très beau conte sur le bonheur et ses vertus.

Quant au Garçon qui ne voulait pas tuer, c’est un très bel hommage à la vie au travers de Sy, un jeune indien chassé par son peuple car il refusait de tuer pour se nourrir.

Deux contes d’une justesse touchante écris avec poésie et douceur. Un très bel hymne à la vie!

 

challenge

Une réflexion au sujet de « Contes des très grandes plaines »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s