challenge

Challenge Pavés 2014-2015

Je me suis inscrite à un nouveau Challenge (oui encore). J’en ai deux qui arrive à terme et je me lance un nouveau défi avec ce challenge dont le but est de sortir les pavés de plus de 500 pages qui font les fondations de notre PAL 😀

Ce challenge s’étendra du 01 août 2014 au 01 août 2015, il s’agit d’une « compétition » avec soi-même plus qu’avec les autres.

Différents niveaux de difficulté sont proposés, à vous de choisir le palier que vous souhaitez atteindre. Evidemment, vous pouvez décider de commencer petit et de progresser au fur et à mesure de vos envies (en gras le niveau que je me fixe).

NIVEAU 1 – LE BURIN
Vous pensez pouvoir venir à bout de 5 pavés en 1 an.

NIVEAU 2 – LA PIOCHE
Vous pensez pouvoir venir à bout de 10 pavés en 1 an.

NIVEAU 3 – LE MARTEAU-PIQUEUR
Vous pensez pouvoir venir à bout de 15 pavés en 1 an.

NIVEAU 4 – LA DYNAMITE
Vous pensez pouvoir venir à bout de 20 pavés en 1 an.

NIVEAU 5 – LE BULLDOZER
Vous pensez pouvoir venir à bout de plus de 20 pavés en 1 an.

Les pavés que je souhaite sortir de ma PAL:

nordsudjaneeyreemmamansfieldpark

 

 

 

 

 

Nord et Sud de Elizabeth Gaskell (512 pages)

Jane Eyre de Charlotte Brontë (540 pages)

Emma de Jane Austen (573 pages)

Mansfield Park de Jane Austen (510 pages)

unjourpiliersterre2soeursmargotcollierreine

Un jour de David Nicholls (620 pages)

Les Pilliers de la Terre de Ken Follet (1050 pages)

Deux soeurs pour un Roi de Philippa Gregory (660 pages)

La Reine Margot d’Alexandre Dumas (784 pages)

Le Collier de la reine d’Alexandre Dumas (1033 pages)

bragelonne1bragelonne2bragelonne3   otori5 otori4

Le Vicomte de Bragelonne d’Alexandre Dumas, en trois volumes (902+896+856 pages)

Le Clan des Otori de Lian Hearn, tomes 4 et 5 (712 +704 pages)

Ces deux sagas comptent pour un seul pavés chacune 😀

Si j’arrive à en lire la moitié je serai déjà bien contente mais tout ces titres se serait vraiment génial. Il n’y a plus qu’à 😉

 

 

challenge·ebook·roman

Confessions d’un fan de Jane Austen

fanaustenTitre original: Confessions of a Jane Austen addict

Auteure: Laurie Viera Rigler

Editeurs: Milady collection Pemberley

Format: kindle (2019 KB)

Date de sortie: 12 février 2014

Prix: 5€99

 

Présentation éditeurs:

Je n’aurais jamais dû noyer mon chagrin dans une énième relecture d’Orgueil et Préjugés et dans l’alcool, car aujourd’hui, me voilà propulsée à l’époque de la Régence anglaise dans le corps d’une autre femme! Même si la mode Empire et les moeurs ne cessent de me surprendre, je m’aperçois que cette vie offre, malgré tout, son lot de charmes. Surtout lorsque je encontre l’élégant et séduisant Charles Edgeworth. Mais est-il un Darcy ou un Wickham? S’il se révèle être une Dracy, je pourrais bien ne plus jamais éprouver l’envie de rentrer chez moi, après tout…

Ce que j’en pense:

Courtney, une jeune américaine contemporaine se réveille un jour dans le corps de Jane Mansfield dans l’Angleterre de 1813. D’abord surprise, elle apprend vite à se fondre dans un décor qu’elle connait au travers de son auteure favorite, Jane Austen. Passion qui semble être un point commun entre Jane et Courtney, en plus de leur soucis avec les hommes: Frank et Wes pour Courtney, Mr Edgeworth et James pour Jane.

Courtney prend rapidement conscience la situation des femmes n’est pas glorieuse, elles vivent sous le joug de la domination masculine, passant des mains d’un père à celles d’un époux qui leur est souvent imposé. Cette situation, ajoutée au manque d’hygiène, font de la vie de Jane un supplice pour Courtney qui rapidement veut rentrer dans son monde. Quelques situations cocasses et réactions cinglantes apportent une touche d’humour à ce roman d’une simplicité sans prétention.

Au niveau des personnages, pas de coup de cœur, j’ai suivi tout ce petit monde sans vraiment m’y attacher, je suis restée spectatrice tout du long. La vie de Courtney n’est connu qu’au travers de ses souvenirs, et celle de Jane au travers de ce que va vivre Courtney, et découvrir. Malgré tout, toutes les questions ne trouvent pas leur réponse dans ce volume, il me faudra donc me procurer le suivant: Les tribulations d’une fan de Jane Austen pour en apprendre d’avantage sur Jane et son histoire.

L’auteure ne se prend pas pour la nouvelle Jane Austen, ne propose pas de réécriture, c’est une fan qui écrit pour les fans. Elle se fait plaisir et ça se ressent, je me suis bien amusée même si je pense que son autre roman, m’amusera d’avantage, faisant miroir à ces confessions, nous y suivons les aventures de Jane dans le corps de Courtney, au XXIè siècle. Les références aux romans d’Austen sont nombreuses et souvent pertinentes, Courtney s’appuie sur ses comparaisons pour comprendre des situations qui la dépassent.

Un roman agréable, léger, drôle qui plaira au fan du genre.

babelio challenge