Uncategorized

Emma, tomes 4 et 5

emma4Auteure: Kaoru Mori

Editeurs: Kurokawa

Pages: 200 (tome 4) et 192 (tome 5)

emma5

Présentation éditeur:

Tome 4: William fait de son mieux pour être l’aristocrate que son père veut qu’il soit. Mais à l’abri des regards, il pense toujours à Emma et ne peut se résigner à l’oublier. Sa sœur Grace se sentant soudainement très fébrile, William doit accompagner Eléanor à l’opéra. Elle ne laisse alors aucun doute sur ses sentiments à l’égard de William. Sera t-elle celle qui lui fera oublier Emma ?

Tome 5: Après un début au goût de flash-back dans lequel le lecteur découvrira les dessous de la rencontre des parents de William jusqu’à leur séparation, on reviendra vers Emma et son nouveau quotidien après qu’elle ait découvert l’amour que lui portait le jeune William. Mais dans l’ombre, le puissant baron, père d’Eleanor, ne laissera pas William revenir sur sa décision.

Ce que j’en pense:

Beaucoup d’émotions dans ces deux volumes, les retrouvailles entre Emma et William ne se passent pas sans heurts, leur amour est sincère et les fiançailles de William n’ont plus lieu d’être. Mais le père d’Eleanor ne l’entend pas de cette oreille et fera en sorte que William revienne à la raison… Intrigue, conspiration mais aussi romance et souvenirs mènent la danse de ses deux volumes où Emma nous apparaît sous un nouveau jour, belle et pleine de classe, fragile et si forte à la fois.

Kaoru Mori nous offre une saga de qualité, réaliste et touchante. Je ne peux que vous la conseiller si vous aimez les romances historiques.

Uncategorized

Vampire Diaries – Saison 5

vampirediaries5Créateur: Kevin Williamson

Acteurs: Nina Dobrev, Ian Somerhalder, Paul Wesley…

Genre: Romance, fantastique

Date de diffusion (sur la chaîne tv CW): du 3 octobre 2013 au 15 mai 2014

Format: 22 x 42 minutes

 

Synopsis:

Elena et Caroline entrent à l’université. Jeremy reprend le lycée, celui-ci est le seul à voir Bonnie, décédée précédemment. Silas ayant pris la place de Stefan à Mystic Falls teste ses nouveaux pouvoirs, alors que Stefan souffre dans son coffre-fort au fond de la carrière, où il ne cesse de se noyer…

Ce que j’en pense:

Une nouvelle saison qui suit le même schéma que les précédentes: les sept premiers épisodes donnent une conclusion à la saison 4 tout en introduisant les prémices de ce qui sera la trame de la saison qui pour une fois ne s’achèvera pas sur un cliffhanger. Et une fois de plus il y a bien trop d’épisodes ce qui fait qu’on tourne en rond, qu’il y a des longueurs et des vides récurrents.

Les Originels n’étant plus il fallait trouver un nouveau méchant; même si Damon reprend le flambeau cela dure très peu de temps et ce sont finalement les Voyageurs, une famille de sorciers, qui prend la relève. Les idées sont de plus en plus farfelues et apportent une autre dimension au monde des vampires mais tout cela reste bon enfant et politiquement correct pour ne pas trop heurter le public visé, à savoir la tranche ado/young adult!

La saison introduit de nouveaux personnages qui pourraient devenir permanents: Liv, une sorcière, et son jumeau Luke, qui semble assez efficace pour remplacer Bonnie. Retour improbable d’entre les morts et mort de personnages principaux vont, au choix, chambouler le cours des événements et les personnages ou simplement apporter d’autres idées farfelues aux réalisateurs de la série. Ce qui est sûr c’est que Vampire Diaires va faire couler beaucoup d’encre sur la toile, et de larmes des fans. J’attends de voir ce que va donner la suite avec quelques appréhensions… la série naviguant depuis le début entre romance adolescente et vampirisme guimauve! Cette cinquième saison reste appréciable, en faisant le tri, même si les « je t’aime moi non plus » gâchent l’ambiance.

rendez-vous hebdomadaire

C’est lundi, que lisez-vous? #20

lundiquelisezvous

 

 

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday What are you reading? par  One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par  Galleane qui centralise les liens.

Qu’ai-je lu la semaine dernière?

bouclier

Que suis-je en train de lire?

Rien pour le moment.

Que vais-je lire ensuite?

Un de ces livres peut-être… je ne suis pas encore bien décidée 😉

étéprépèreguerreSANS2COLE

Et vous, que lisez-vous?

challenge·masse critique·roman·roman ado

La vie (pas) très cool de Carrie Pilby

carriepilbyAuteure: Caren Lissner

Editeurs: Harlequin

Collection: Darkiss poche

Pages: 408

Date de publication: 2 juin 2014

Prix: 7€50

 

Quatrième de couverture:

Pas facile de vivre sa vie quand on se sent une fille à part, et qu’on trouve le monde hypocrite. Sans cesse déçue et fatiguée de se poser mille questions, Carrie se réfugierait bien définitivement sous sa couette. Pourtant, une voix secrète lui souffle de se donner une seconde chance… en se lançant quelques défis. Notamment, « Faire une rencontre importante » et « Dire « je t’aime » à quelqu’un »…

Ce que j’en pense:

Je remercie Babelio et les éditions Harlequin pour cet envoie.

massecritiqueharlequin

Carrie Pilby est une jeune femme de 19 ans qui vit seule dans un appartement de New York que lui loue son père, seule famille qu’il lui reste et qui n’est pas très présent, souvent en Europe pour son travail. Elle n’a pas d’amis et son regard sur le monde est si sombre qu’elle a finit par se mettre en retrait d’une société qu’elle juge trop hypocrite. Sa vie se résume à se rendre chez son psy une fois par semaine, louer des DVD, lire et dormir. Elle aime dormir le jour et rester éveillée la nuit. Carrie est intelligente, trop intelligente, elle a fini ses études universitaires (Harvard!) avec trois années d’avance et a été confronté à la difficulté de s’insérer socialement avec des gens toujours plus âgés qu’elle et dont les centres d’intérêts diffèrent des siens. Lorsque Petrov, son psy, lui donne une liste de choses à accomplir telle que « accepter un rendez-vous? » ou encore « adhérer à un club, une association », Carrie ne voit pas l’intérêt mais rapidement elle se laisse prendre au piège de ses émotions, se sentant prise au piège de son isolement et le désir de trouver des gens à qui s’attacher grandir! Mais le chemin est long dans la quête de la socialisation: faut-il se conformer au moule pour y entrer? faut-il renoncer à ses valeurs? s’intégrer au monde veut-il dire oublier qui on est réellement? Au fil de ses questionnements et de ses rencontres Carrie va devoir trouver réponses aux questions qu’elle se pose tout en observant et se remettant en question.

J’ai découvert un roman bouleversant au sens où je me suis tellement retrouvée dans l’héroïne qu’il m’a été bien difficile de contenir la tempête émotionnelle qui s’est levée en moi. Si Caren Lissner n’est pas elle-même « surdouée », elle a en tout cas parfaitement compris le fonctionnement de ces personnes et a construit son roman telle la pensée en arborescence qui les caractérise. Carrie est notre narratrice et elle part dans tous les sens ce qui peut être assez déroutant au fil des pages, mais qui est très réaliste et bien maîtrisé. Le texte se lit facilement, l’histoire est fluide, on ne s’y ennuie pas un instant, on ne peut que se sentir connecté à Carrie; que l’on soit surdoué ou non, il y a beaucoup d’entre nous qui se sont sentis en décalage complet avec nos pairs au moins à un moment de nos vies.

La vie (pas) très cool de Carrie Pilby est un roman frais et dans l’air du temps, que je recommande à toutes les personnes qui ne se sentent pas en phase avec la société, qui se posent beaucoup trop de questions.

A noter: Les droits du livre ont été acheté pour une adaptation cinéma!

Egalement lu dans le cadre du challenge ABC Critiques 2013-2014 Babelio et du challenge Jeunesse/Young adult.

babelio challenge challenge

rendez-vous hebdomadaire

In my Mail Box #8

mailbox1

 

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et repris en France par Lire ou Mourir. C’est un moyen de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Une seule nouveauté pour ce mois en cours, reçue dans le cadre de la masse critique de mai organisée par Babelio.

bouclierLe Bouclier d’Alexandre d »Agnès Verlet

Une enfant parle. Un mystère la hante que la guerre obscurcit. Pourquoi, dans sa famille nombreuse, sa sœur aînée qui était la cinquième est-elle subitement devenue la sixième? Elle ne sait pas parce qu’elle n’a jamais demandé. Et ce silence, ce non-dit, ouvre la voie à la fiction.

 

 

rendez-vous hebdomadaire

C’est lundi, que lisez-vous? #18

lundiquelisezvous

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday What are you reading? par  One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par  Galleane qui centralise les liens.

Qu’ai-je lu la semaine dernière?

emma4emma5

(critique à venir)

Que suis-je en train de lire?

carriepilby

Commencé la semaine dernière, je lis La vie (pas) très cool de Carrie Pilby de Caren Lissner. J’avance lentement car il soulève beaucoup de choses en moi tant et si bien que je suis contrainte de fermer le livre régulièrement. Je l’ai même laissé de côté quelques jours… Je compte bien le finir cette semaine 😉

Que vais-je lire ensuite?

Je ne sais pas encore.

Et vous, que lisez-vous?

rendez-vous hebdomadaire

C’est lundi, que lisez-vous? #17

lundiquelisezvous

 

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday What are you reading? par  One Person’s Journey Through a World of Books. Repris par  Galleane qui centralise les liens.

Qu’ai-je lu la semaine dernière?

11novembre

 

Que suis-je en train de lire?

carriepilbyLa vie (pas) très cool de Carrie Pilby  de Caren Lissner

Pas facile de vivre sa vie quand on se sent une fille à part, et qu’on trouve le monde hypocrite. Sans cesse déçue et fatiguée de se poser mille questions, Carrie se réfugierait bien définitivement sous sa couette. Pourtant, une voix secrète lui souffle de se donner une seconde chance… en se lançant quelques défis. Notamment, « Faire une rencontre importante » et « Dire « je t’aime » à quelqu’un »…

 

 

Emma, 4  de Kaoru Moriemma4

William fait de son mieux pour être l’aristocrate que son père veut qu’il soit. Mais à l’abri des regards, il pense toujours à Emma et ne peut se résigner à l’oublier. Sa sœur Grace se sentant soudainement très fébrile, William doit accompagner Eléanor à l’opéra. Elle ne laisse alors aucun doute sur ses sentiments à l’égard de William. Sera t-elle celle qui lui fera oublier Emma ?

 

 

Que vais-je lire ensuite?

emma5 soldatinconnu

Et vous, que lisez-vous?

challenge·masse critique·roman ado

11 Novembre

11novembreAuteur: Paul Dowswell

Editeurs: Naïve

Collection: Naïveland

Pages: 230

Date de publication: 6 mars 2014

Prix: 18€

 

Quatrième de couverture:

11 novembre 1918, quelque part sur le front Ouest, 7 heures du matin. L’Armistice a été signé. A onze heures du matin, la guerre se terminera. Toutes les attaques doivent être annulées. Will Franklin fait partie d’un groupe de soldats envoyés en mission à la recherche de combattants allemands au coeur d’une forêt. Personne ne leur a annoncé que la guerre était finie. Il y a encore quelques mois, Will était lycéen. Et voilà que maintenant, il est sur le point d’affronter l’épreuve la plus terrifiante de sa vie, au moment où trois mondes entrent en collision et où trois jeunes gens se battent pour survivre durant les ultimes heures de la Première Guerre mondiale.

Ce que j’en pense:

Avant tout je remercie Babelio et les éditions Naïve pour leur confiance.

11 novembre raconte la vie de trois jeunes garçons durant les dernières heures de la Première Guerre Mondiale. William a seize ans, il est anglais et s’est engagé pour prouver son courage au père de sa petite amie. Axel a le même âge, il est allemand, il est là dans un élan patriotique. Et enfin Eddie, dix-neuf ans, pilote américain d’origine allemande, qui rêve d’être un as pour rentrer au pays couvert de gloire. Ils sont ennemis par la force des choses mais sont avant tout, tous humains, la même peur au ventre, la même faim, la même colère, le même désir que cette guerre prenne fin qu’ils puissent rentrer chez eux.

Paul Dowswell réussit à narrer les horreurs de la guerre avec une grande précision, on ressent bien toute la bêtise de cette guerre qui a fait trop de morts (au champ de bataille, de faim…) privant des familles d’un père, d’un fils (ou plusieurs)…, poussant l’absurdité en envoyant des enfants sur le champ de bataille. Pas de parti pris, l’auteur place son récit dans différents camps afin de rappeler que tous vivent la guerre de la même façon, qu’il y a des pertes dans tous les camps, que la faim et la peur sont les mêmes. Son style est fluide et son texte bien construit d’une grande richesse historique, faisant de ce roman un très bon support pédagogique. Toutefois, il m’a fallu passé la moitié pour enfin entrer dans le récit et je n’ai réussi à m’attacher aux personnages que dans les dernières pages. Le récit joue sur les descriptions et l’intensité des situations mais manque d’émotions, rendant la lecture assez distante et froide.

11 novembre est un roman qui relate très bien les dernières heures de la guerre, l’intensité des combats. Paul Dowswell a su capter ce moment sur la papier, laissant une trace écrite d’un des événements majeur de l’Histoire pour les générations futures. Un roman a faire lire à nos jeunes, ne serait-ce que pour leur faire comprendre que leur place n’est pas si mauvaise.

masse_critiquelogo

Egalement lu dans le cadre du Challenge Lecture de Guerre.

liste_La-premiere-guerrte-mondiale_3384

 

Uncategorized

Bilan Mai 2014

bilan

 

Encore un mois qui prend fin, laissant la place au suivant. Juin, dernier mois de l’année scolaire, le mois de l’été, le mois de la fête de la musique, le mois de la fête du cinéma, le mois qui a vu naître mes petites dernières il y a cinq ans. Un mois qui s’annonce bien rempli, je ne sais comment je vais m’organiser pour lire, j’aviserai.

En attendant place au bilan lecture du mois de mai! Je n’ai pas comptabilisé les albums jeunesses comme toujours, et si l’envie vous prend de lire les billets se rapportant aux livres cités ci-après, il suffit de cliquer sur leur couverture 😉

emma2emma3moon12cesare7

 

4naissances1enterrementbigeasysambellebêtesijerestefadette

Un petit mois où j’ai finalement moins lu car j’ai eu moins de temps et l’envie n’était trop là non plus. J’arrive quand même à un total de 10 livres soit un total de 2589 pages tournées.