challenge·roman

Il était une fois – 3 – La Princesse au Petit Pois

petitpoisAuteure: Eloisa James

Editions: J’ai lu

Collection: Aventures & Passions

Pages: 375

Date de sortie: juillet 2013

 

Quatrième de couverture:

Par une nuit d’orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ebloui, Quin ne peut s’empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s’embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé la femme de sa vie ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? A la sœur d’Olivia, très précisément ?

Ce que j’en pense:

Encouragée par la jolie critique de Laura Darcy sur son blog, Les tribulations d’une accro à la lecture, je me suis lancée dans la lecture du troisième tome de cette saga dont chaque volume est indépendant des autres. 

J’ai opté pour ce troisième volume dont l’histoire m’attirée plus que les autres et je dois dire que je ne suis pas déçue. C’est la première fois que je lis ce genre de romance, je craignais donc un peu les scènes érotiques un peu trop crues à profusion, chose que je n’aime pas beaucoup, préférant l’art de la subtilité et de la délicatesse, le romantisme pur au libertinage. J’ai vite été rassuré par la tournure des événements et il aura fallu attendre d’être dans le dernier quart du roman pour avoir des scènes d’amour charnel, décrites mais bien dosées, l’auteure mettant l’accent sur le plaisir plus que sur les ébats en eux-même.

Ce qui m’a beaucoup plu dans ce roman est avant tout le caractère des personnages, tous si différents, qu’il s’agisse de la sage et studieuse Georgianna, du simple d’esprit Rupert, de l’autoritaire Duchesse Douairière ou du sérieux et séduisant Quin, sans oublier l’amusante et naturelle Olivia, héroïne de l’histoire. Mais j’ai aussi apprécié la description de cette dernière, tout en rondeur et aux formes généreuses, loin de la finesse, voir même la maigreur, des héroïnes habituelles, plus conformes à la mode imposée. Il est agréable de voir un homme apprécié une femme ronde pour son physique avantageux, ne se cachant pas d’aimer sa poitrine généreuse et ses fesses rebondies qui sont pour lui les attraits d’une femme.

L’auteure par ailleurs, a choisi de sortir la carte de l’humour que l’on retrouve à chaque page, parsemant son texte de jeux de mots plutôt légers ajoutant du naturel et de la légèreté à un roman qui n’en est déjà par dépourvu, malgré une fin un peu plus lourde avec une traversée de la Manche en pleine période de conflit de l’Angleterre contre Napoléon.

Une lecture agréable, parfaite pour se détendre, qui ne révolutionne pas le genre sentimental mais qui m’a bien amusé.

babelio challenge

4 réflexions au sujet de « Il était une fois – 3 – La Princesse au Petit Pois »

  1. Ah je suis contente que tu ais aimé, s’il en avait été autrement, j’aurais porté le poids de la culpabilité XD de t’avoir induit en erreur.
    C’est un livre léger et sans prise de tête. J’espère ne tomber que sur des livres du mêmes genre cette semaine pour me reposer les neurones après les partiels.

    Bonne semaine à toi 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s