masse critique·roman

Une lettre de vous

lettredevousAuteure: Jessica Brockmole

Editeurs: Presses de la cité

Pages: 282

Date de sortie: 10 avril 2014

 

Quatrième de couverture:

Unis par leur amour des mots. Séparés par un océan. Dévastés par la guerre.

Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connait d’autre horizon que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle étonnée et ravie quand, pour la toute première fois, elle reçoit une lettre d’un admirateur, un étudiant américain du nom de David Graham.

Tous deux entament alors une correspondance. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d’un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth e peut que l’attendre en espérant qu’il survivra.

Juillet 1940. A la suite d’un bombardement à Edimbourg, Margaret découvre dans la maison familiale du courrier adressé à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et le seul indice qui lui reste est une lettre d’amour. En partant à sa recherche, Margaret va lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille…

 

Ce que j’en pense:

Je remercie Babelio et les éditions Presse de la Cité de m’avoir permis de découvrir ce magnifique roman en avant première dans le cadre d’une offre privilège de Masse Critique.

Une lettre de vous est un roman épistolaire se présentant sous l’alternance de deux époques, deux guerres, qui se croisent, se rencontrent sous la forme d’une histoire d’amour entre un jeune américain, David et une poétesse écossaise, Elspeth.

Au travers d’une correspondance où ils se révèlent leurs plus intimes secrets, partagent leur goût littéraire, leur vision du monde et leurs espoirs se tisse une profonde amitié, un indicible amour qui deviendra une réalité lorsque David partira sur le front. Commence pour Elspeth de longues années d’attente et d’espoir de le revoir vivant.

Des années plus tard, Margaret tente de lever le voile sur le mystère qui entoure sa naissance en fouillant dans le passé de sa mère que la Seconde Guerre mondiale semble avoir ramené dans le passé.

Sur fond de secrets de famille et de guerres , Jessica Brockmole réussit le pari de nous rendre attachants les personnages principaux de son roman au travers de leur échange épistolaire mais également les personnages secondaires que l’on découvre entre les lignes, tels que Finley le frère d’Elspeth, ou Màthair leur mère aimante et bienveillante. Elle nous offre une oeuvre d’un romantisme incroyable tout en brossant le tableau des horreurs de la guerre qui suintent des lettres de David puis de celles de Paul, fiancé de Margaret.

J’ai beaucoup aimé la forme épistolaire et le rythme des chapitres nous faisant voyager d’une époque à l’autre. Je me suis très facilement attachée à Elspeth et David et n’ai plus réussi à me détacher d’eux une fois fini le premier quart du roman que j’ai fini les larmes aux yeux, chargée d’émotion, profondément touchée par la beauté du récit, la force de leur amour et la conclusion à la hauteur de mes attentes.

le 10 avril 2014 aux éditions Presses de la Cité

 

massecritique logopresses

5 réflexions au sujet de « Une lettre de vous »

  1. Je viens de le terminer et de publier mon billet alors je fais le tour des blogs pour voir ce que les autres en ont pensé ^^
    Comme toi je me suis très facilement (et très rapidement)attachée aux 2 héros et comme toi, j’ai vraiment bcp aimé ces évocations des paysages de l’île de Skye !
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s