vidéo

Cinéma d’animation – Minuscule: La Vallée des Fourmis perdues

minusculeRéalisateurs: Thomas Szabo, Hélène Ciraud

Format: 1h29

Date de sortie: 29 janvier 2014

Synopsis (allociné):

Dans une paisible forêt, les reliefs d’un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même butin: une boîte de sucres! C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges.

Ce que j’en pense:

Petite séance cinéma avec mes filles hier après-midi, notre choix s’est porté sur le film d’animation Minuscule dont nous aimons toutes les trois la série TV. Et bien que j’avais quelques appréhensions par rapport à la durée du film, 1h30 d’un film sans dialogue n’allait-il pas être trop pesant pour mes petites qui n’ont pas cinq ans? L’ambiance et l’humour de la série seraient-ils bien retransmis dans un long métrage? Et bien je peux dire que je suis ressortie très satisfaite, de même que mes jumelles, même si sur la fin elles en avaient assez et avaient hâte que ça se termine – elles se sont levées très tôt ce matin et la fatigue commençait à se faire sentir, je pense que c’est surtout ça qui leur a gâché leur plaisir.

L’histoire prend place dans les Alpes Maritimes, au cœur de magnifiques paysages montagnards. Un couple de coccinelles assistent à l’éclosion de leurs œufs dont sortent d’adorables bébés coccinelles – le stade larvaire a été oublié – parmi lesquelles notre petite héroïne qui va perdre une aile suite à une chute. Clouée au sol et incapable de rejoindre sa famille, elle se voit contrainte de chercher un abri pour la pluie et la nuit. Mais quand on est une petite coccinelle qui ne peut pas voler, la peur de l’inconnu est très forte. Après avoir tenter de s’installer dans divers endroits, elle finit par se réfugier dans une boîte où elle s’endort, épuisée! A son réveil, le soleil est là et on s’agite tout autour de sa boîte, différents insectes se « battent » pour les restes d’un repas frugal abandonné par un couple parti précipitamment. Un groupe de fourmis noires passant par là repère la boîte de sucre et décide que seul ce butin mérite d’être ramené à la fourmilière. Un long voyage semé d’embûches commence alors, la petite coccinelle se lie d’amitié avec les fourmis et lorsqu’un groupe de fourmis rouges se met en tête de récupérer le trésor, une véritable lutte d’engage.

Destiné à un publique assez jeune – conseillé dès 3 ans – ce film d’animation reprend les ingrédients de la série tv, les insectes sont superbement intégrés aux paysages réels et si ce n’était leur petite bouille aux gros yeux on pourrait croire qu’ils sont vrais. Avec humour et intelligence, la coccinelle et ses amis – ses ennemis aussi d’ailleurs – vivent des aventures rocambolesques qui ne laissent pas de répits aux spectateurs. Les bruitages sont très bien fait et bien choisi: les fourmis noires siffles, la coccinelle a un son proche de celui de la trompette, les mouches en vol font le bruit de motos à plein gaz… Le tout donnant un côté plus animé et comique au monde des petites bêtes. Un film d’animation 3D visuellement superbe, dont l’histoire est bien développée pour un format cinéma. L’absence de dialogues permet de se concentrer complètement sur le visuel, bluffant!

Un bon moment pour nous trois, un film amusant sur les valeurs de l’amitié mise en avant par l’entraide et la coopération.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s