conte/nouvelle/biographie

La Belle et la Bête

bellebêteTitre: La Belle et la Bête

Auteur: Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Illustrateur: Walter Crane

Editions: The Planet

Livre Numérique – Format Kindle

28 pages

Présentation de l’éditeur:

Le conte romantique de la Belle et la Bête illustré de gravures par Walter Crane.

Ce que j’en pense:

Avant d’aller voir le film éponyme de Christophe Gans le week-end prochain, et au vu des critiques que je lis sur la toile depuis quelques jours, j’ai décidé de lire le conte pour avoir une idée de ce qui a servi de base. J’ai choisi une version de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont qui est la plus célèbre en France. Et j’ai choisi cette version illustrée pour divertir mes filles (nous découvrons les contes autrement qu’au travers des films Disney) et car les gravures de Walter Crane sont très jolies, même si j’ai été surprise que la Bête aie une tête de sanglier. Apparemment selon les version la Bête a un visage de Rapace, de lion, de sanglier ou encore de chimère! Il semble que pour le cinéma le Lion soit le meilleur choix.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bien loin de la version ultra romantique des studios Disney, le conte de La Belle et la Bête est plus un conte moral qui enseigne que la vraie beauté est celle qui vient du cœur et non celle de l’apparence physique.

La Belle est la cadette d’une famille de six enfants, le père est un riche marchand qui élève ses enfants pour qu’ils ne manquent de rien.

et comme ce marchand était un homme d’esprit, il n’épargna rien pour l’éducation de ses enfants et leur donna toutes sortes de maîtres.

Les frères n’ont que peu d’importance dans l’histoire, par contre Belle est très souvent comparée à ses deux sœurs aînées. En effet le contraste est tel que les défauts des unes ne font que servir d’avantage les qualités de la cadette. Alors que ses sœurs sont orgueilleuses et n’ont d’intérêt que pour la richesse, les bals et autres amusements, Belle n’est que bonté, générosité et modestie, elle se passionne pour la lecture.

Quand son père est condamné à mort par la Bête, elle se sacrifie en prenant sa place et s’installe chez la Bête, qui fait d’elle la maîtresse de son château.

Au delà de la magie, du mystère, j’ai trouvé que l’histoire d’amour n’est pas très romantique, l’apparence physique de la Bête est un frein évident au développement d’une relation amoureuse. Malgré ses beaux discours, Belle ressent une certaine aversion à l’idée de se voir mariée à un monstre. Le rôle de la Bête étant de permettre à la jeune fille de maîtriser ses peurs et angoisses dans la rencontre amoureuse, et surtout dans la rencontre de la relation intime, il lui faudra d’abord accepter la Bête pour ce qu’elle est dans sa globalité et pas seulement dans sa bonté!

Il y a des hommes qui sont plus monstres que vous, dit la Belle, et je vous aime mieux avec votre figure que ceux qui, avec la figure d’homme, cachent un cœur faux, corrompu, ingrat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un conte assez classique et qui finalement ne doit sa beauté qu’à certaines de ses adaptations cinéma qui en rehaussent le romantisme et la pureté de ses deux âmes sœurs. Une lecture qui ne m’a pas touché au final et n’a pas allumé d’étincelle.

challenge

15 réflexions au sujet de « La Belle et la Bête »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s