roman

En vain ai-je lutté

darcy2Titre: Darcy Gentleman – 2 – En vain ai-je lutté

Auteure: Pamela Aidan

Editions: Milady

432 pages

Quatrième de couv’:

« En vain ai-je lutté. Je ne puis réprimer mes sentiments. Permettez-moi de vous dire combien de vous admire et je vous aime. »

C’est ainsi que Darcy met un terme à son tourment et demande enfin l’espiègle Elizabeth Bennet en mariage. Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du mystérieux Mr Darcy. Pourtant Jane Austen en révèle bien peu sur ce personnage. Qui est-il vraiment? Dans ce deuxième volet, Pamela Aidan nous laisse découvrir la lutte intérieure de Darcy. Ce dernier succombe aux charmes de Miss Elizabeth et souhaite en faire la maîtresse de Pemberley. Mais, aveuglé par l’orgueil, ne se serait-il pas mépris sur les sentiments de la jeune femme?

Ce que j’en pense:

Après un premier tome assez décevant, Darcy Gentleman prend un tournant des plus agréable avec ce volume 2. En effet, même si l’on peut noté quelques longueurs, elles se ressentent moins car elles nous permettent de comprendre les tourments, les réflexions, les luttes internes qui animent Mr Darcy quant à sa relation avec Elizabeth Bennet.

Par ailleurs l’auteure ne revient pas sur des détails qui ont leur importance dans Orgueil & Préjugés mais qui, pour le lecteur fan de l’oeuvre de Jane Austen ne serait qu’une redite dans ce roman ci, je pense notamment à la lettre que Mr Darcy envoie à Elizabeth après sa désastreuse demande en mariage, qui est évoquée mais n’apparaît pas.

Mention spéciale pour le personnage de Dy Brougham, ami proche de Mr Darcy, que l’on découvre sous un nouveau jour dans ce volume et qui est vraiment très sympathique! J’aime son côté détaché, drôle mais en même temps intelligent, désintéressé et sincère!Un ami sur qui Darcy compte et qui lui sert de confident dans une des scènes les moins crédibles qui soit pour le héros de Miss Austen: imbibée par l’alcool, la langue de Darcy se délit et il confie ses tourments à son ami. Je dois dire que ça m’a fait sourire car imaginer Mr Darcy se saoulant dans une taverne de seconde zone n’est tellement pas conforme à l’image que j’ai de lui… mais en même temps qu’il aie besoin d’être dans cet état pour pouvoir parler, ouvrir son cœur, n’est pas si surprenant non? 

Oui, il n’y a que vous, mon ami, poursuivit-il, qui oserait demander sa main à une jeune fille en lui susurrant que, dans l’ensemble, elle n’est pas digne de votre rang.

J’ai maintenant hâte de lire le troisième et dernier tome, qui sort la semaine prochaine, afin de connaitre le dénouement de l’histoire; enfin… surtout la façon dont Pamela Aidan a écrit le point de vue de Darcy sur l’évolution de sa relation avec Miss Bennet et surtout les tourments qu’il va encore endurer quand il faudra régler les problèmes de Wickham et de Lydia Bennet!

 

 

2 réflexions au sujet de « En vain ai-je lutté »

  1. je viens juste de commencer le premier tome ! pour le moment j’aime assez, mais j’essaie de ne pas trop comparer avec l’original mais ce n’est pas évident 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s