Uncategorized

Emma 1

emma1Titre: Emma – 1

Auteure: Kaoru Mori

Editions: Kurokawa

190 pages

Présentation éditeur:

Angleterre, à l’époque Victorienne.
Un certain William Jones rend visite à son ancienne gouvernante dont il n’a pas de bons souvenirs. Là, il rencontre Emma. C’est le coup de foudre.
Cette rencontre imprévue va bouleverser leurs vies. Mais les classes sociales étant bien définies au XIXe siècle, il est inconcevable pour un jeune homme de la haute bourgeoisie de fréquenter une servante (Emma en l’occurrence).
Leur amour survivra-t-il aux foudres de la société, si injuste soit-elle ?

Ce que j’en pense:

Voilà un moment que je voulais lire ce manga, la récente réédition des éditions Ki-oon me fait de l’oeil mais à plus de 17€ le volume je n’ai pas encore osé sauter le pas. C’est avec surprise que j’ai découvert, que la médiathèque où je me rends, le propose dans sa première édition – Kurokawa – alors que je cherchais un autre titre pour ma moitié!

J’ai avant tout été attiré par le titre qui rappelle le roman éponyme de Jane Austen, et par le fait que l’histoire prend place dans le Londres de la fin du XIXè siècle. Dès les premières pages le ton est donné, Emma est une jeune bonne douce et réservée, et très jolie. Elle attire les regards de la gente masculine et plus d’un essaie de conquérir son cœur. William Jones est un jeune homme de la haute société anglaise, il apparaît comme un individu gauche, qui manque de caractère et se laisse facilement dominer, par son père surtout mais aussi par Hakim, son ami venu des Indes ou plus simplement par Kelly Stowner, son ancienne gouvernante, maîtresse d’Emma. On sent dès la première rencontre l’attirance mutuelle des deux jeunes gens.

Il s’agit donc d’un manga où la différence des classes sociales est mise en avant et surtout au cœur des relations entre les différents protagonistes, une histoire d’amour « impossible » mais aussi un regard sur une société en mouvement, que la révolution industrielle commence à transformer, même si la route est longue pour faire évoluer les mentalités.

_ C’est bien non? On entre dans l’ère de l’éducation. Même les filles peuvent apprendre à réciter des poésies. Peut-être même qu’elles pourront attraper un jeune noble.
_ Pfff! Ne dis pas n’importe quoi! Ce n’est pas étudier qui va changer grand chose.

L’Angleterre est unie, mas il y a en son sein deux pays. La bourgeoisie, et ceux qui n’en sont pas. La langue est peut-être la même, mais ce sont deux pays différents.

2 réflexions au sujet de « Emma 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s