roman

Bienheureux les simples d’esprit

stupideTitre: Comment je suis devenue stupide

Auteur: Martin Page

Editions: J’ai Lu

Quatrième de couv’:

Antoine a beau être diplômé d’araméen, de biologie et de cinéma, il n’en est pas plus heureux. Et, selon lui, ce sont précisément son intelligence et sa lucidité qui lui gâchent l’existence. Aussi décide t-il d’arrêter de penser. Il envisage d’abord de devenir alcoolique, mais, des le premier verre, il sombre dans un coma éthylique. Il s’intéresse ensuite au suicide, mais la mort ne l’attire décidément pas. Reste l’acte ultime : la crétinisation.

Loin de tout moralisme, avec humour et détachement, Martin Page pointe les contradictions contre lesquelles nous nous battons tous, pour peu que nous tentions de réfléchir.

Ce que j’en pense:

Il y a longtemps que j’avais envie de lire ce petit livre. J’attendais qu’il soit disponible à la médiathèque mais j’ai fini par l’acheter quand la bibliothécaire m’a dit qu’il était exclu du prêt. Un achat que je ne regrette pas car il tient toutes ses promesses.

Antoine, 25 ans, est surdoué intellectuellement. Bien que possédant plusieurs diplômes il vivote se contentant de petits boulots de temps à autres, il est au chômage et n’a aucune vie sociale en dehors d’un petit groupe d’amis étudiants.

Antoine révéla ses diplômes exotiques:

– Laissez tomber, lui dit l’homme. Vous êtes fou, c’est ça? Pourquoi avez-vous choisi d’étudier ces… ces trucs…

– Ça m’intéressait. Oh, et j’ai presque fini une licence de …

– C’est du suicide professionnel, vous avez fait des études pour être chômeur!

Antoine n’est pas heureux, son intelligence lui pourrit la vie, il pense tout le temps, analyse tout, ne voit plus que le côté négatif de la vie. Après avoir vainement tenté de devenir alcoolique et avoir envisagé le suicide, il décide de devenir stupide! Le plus surprenant est que les résultats sont presque satisfaisants…

Martin Page signe un roman (biographique?) délicieusement drôle et subtile. L’intelligence d’Antoine n’a d’égale que sa candeur! Une quête d’identité, un travail d’introspection mais aussi une satire de la société dans laquelle nous vivons, beaucoup de légèreté et d’humour (j’ai pleuré de rire sur certains passages) font de Comment je suis devenu stupide un roman exceptionnel!

2 réflexions au sujet de « Bienheureux les simples d’esprit »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s