roman

Une telle assemblée

darcy1Titre:  Darcy Gentleman – 1 – Une telle assemblée

Auteure: Pamela Aidan

Editions: Milady

Présentation éditeur:

« Elle est passable, mais pas assez jolie pour me tenter. »

Ainsi commence l’histoire d’amour – aussi improbable que légendaire – entre Fitzwilliam Darcy et Elizabeth Bennet. Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du mystérieux Darcy. Pourtant, Jane Asuten en révèle bien peu sur ce personnage. Qui est-il vraiment? Pamela Aidan lève enfin le voile avec ce premier volet qui nous entraîne dans le Hertfordshire où Darcy rend visite à Charles Bingley, et repousse les avances de Caroline, la sœur de son ai. Alors que son attirance pour Elizabeth Bennet ne cesse de croître, il voit d’un mauvais œil la relation naissante entre la jeune femme et son ennemi.

Ce que j’en pense:
Il s’agit ici d’une réécriture du célèbre Orgueil et Préjugés de Jane Austen du point de vue de Mr Darcy et je dois dire que c’est ce qui m’a attiré. Les différentes critiques lues sur la toile sont plutôt positives et la présentation de l’éditeur nous promet de découvrir ce personnage si mystérieux et pourtant si apprécié des lectrices. Sur ce point je n’ai pas été déçu, Pamela Aidan a fait un très bon travail, respectant l’oeuvre d’origine ainsi que ses personnages, tout en nous en faisant découvrir l’évolution des sentiments de Mr Darcy à l’encontre d’Elizabeth Bennet, mais également son amour pour sa sœur cadette et son amitié pour Charles Bingley, un vrai régal!
Là où j’ai plus de mal c’est qu’il y a beaucoup de longueurs qui, je pense, auraient pu être évité, surtout vers la fin (le chapitre 12 m’a semblé particulièrement indigeste). Je m’y attendais un peu car l’auteure a choisi de faire une trilogie d’un seul roman, soit plus de 1300 pages pour un roman qui n’en compte qu’un peu moins de 400… mais ces longueurs sont en plus accentuées par le fait que les chapitres sont très longs également, j’ai parfois eu l’impression que je n’en verrais pas le bout. Il ne me reste qu’à espérer ne pas me lasser dans les prochains tomes auquel cas je n’irai pas au bout. Le tome 2 est déjà dans ma PAL, mais je vais attendre un peu avant de le lire, passer à autre chose pour éviter de laisser l’ennuie s’installer!
En dehors de ces longueurs, j’ai apprécié cette réécriture. Pamela Aidan a réussi à renouveler l’histoire, à lui donner un nouveau souffle, juste en changeant de point de vue, tout en respectant le travail de Jane Austen, elle a même réussi à intégrer judicieusement de nouveaux personnages.
A suivre dans le tome 2: En vain ai-je lutté…

Une réflexion au sujet de « Une telle assemblée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s