vidéo

un ours et une souris

ernestTitre: Ernest et Célestine

Réalisateur: Benjamin Renner, Vincent Patar, Stéphane Aubier

Doubleurs: Lambert Wilson, Pauline Brunner

Présentation:

Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi.

Ce que j’en pense:

Daniel Pennac dépoussière Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent et écrit un préquel, une genèse où il conte la rencontre des deux héros!

Les ours vivent en haut, les souris en bas et font en sorte de ne pas se rencontrer. Mais les souris se faufilent discrètement dans le monde des ours pour prendre les dents de lait que les oursons glissent sous leurs oreillers. Ces dents leur sont utiles pour remplacer leurs incisives, forces majeurs des rongeurs sans lesquelles ils ne peuvent parler, manger, travailler. Mais Célestine, dont le destin est d’être dentiste, rêve de pouvoir dessiner et oublie parfois sa mission s’évadant dans son art.

Ernest est un ours bougon qui vit reclus, en marge de la société qui le rejette car il a refusé son destin de juge, ce que sont tous les ours de sa famille, préférant la musique et le théâtre qu’il rêve de pratiquer.

Leur rencontre se fait au hasard d’une mission de Célestine qui se passe mal, elle finit dans une poubelle qu’Ernest ouvrira en quête de nourriture. Dès lors le destin les pousse à se rencontrer plusieurs fois et ils finissent tout deux rejeter de leur monde respectif, pourchassés par la police des deux mondes.

Plus qu’une histoire d’amitié, ce film véhicule un véritable message de tolérance!

Les dessins sont simples mais parfaits, l’animation parfaite et la bande son, signée Thomas Fersen, impeccable. J’ai passé un bon petit moment avec ma fille de 4 ans devant ce film que je recommande à tous les grands enfants fan d’animation.

roman

La Reine Etranglée

roismaudits2Titre: Les Rois Maudits 2 – La Reine étranglée

Auteur: Maurice Druon

Editions: Le Livre de Poche

Présentation:

Faisant suite au Roi de fer, La Reine étranglée commence au lendemain même de la mort de Philippe le Bel. Un prince de faible caractère, Louis X le Hutin, dont l’épouse Marguerite de Bourgogne est emprisonnée pour adultère, succède à un monarque exceptionnel. Tandis que la Chrétienté attend un pape et que le peuple meurt de faim, les rivalités, les intrigues, les complots vont déchirer la cour de France et conduire barons, prélats, banquiers, et le roi lui-même, au fond d’une impasse dont ils ne pourront sortir que par le crime.

Ce que j’en pense:

Ce deuxième tome met en place le début du règne de Louis X qui n’a d’autres soucis que de se trouver une nouvelle épouse afin d’assurer sa succession. Sur fond de complot politique et de famine, on assiste à la mise en place d’un nouveau pouvoir et surtout à la suppression de tout ce qui avait été mis en place par Philippe le Bel. Un bon Roi s’en va, un mauvais prend sa place, il repousse les hommes droits qui entouraient son père et s’entoure de vilains qui veulent le pouvoir entre leurs mains, avec à leur tête le frère cadet de feu Roi Philippe, Monseigneur de Valois!

Maurice Druon maintient le cap et assure une continuité de qualité à sa saga des Rois Maudits. J’ai hâte de lire la suite même s’il me faudra attendre quelques mois, ces livres étant à ma belle-famille chez qui je viens de passer quelques semaines. La suite au prochaines vacances!