Uncategorized

Lorsque Fuyumi Sôryo rencontre Cesare Borgia

cesare1Titre: Cesare

Auteur: Fuyumi SÔRYO, supervisée par Motoaki HARA

Editeur: Ki-oon

 

Cesare Borgia – Le manga:

Fuyumi Sôryo est principalement connue en France pour les manga Mars* et Eternal Sabbath**.  Son style graphique est facilement reconnaissable, il est maîtrisé, et absolument sublime. Elle s’attaque ici à l’Histoire de la Renaissance Italienne et surtout à l’ illustre Cesare Borgia, dont elle tente de lever le voile sur son destin par le biais d’une recherche historique rare dans le milieu des mangaka. Pour ce faire, elle se rapproche de Motoaki Hara, diplômé de l’Université de Tokyo des études étrangères qui, après l’obtention d’une bourse du gouvernement italien, a pu intégrer l’université Ca’ Foscari de Venise, où il a approfondi sa connaissance de la Renaissance.

Le but de Fuyumi Sôryo est de rétablir une vérité sur Cesare Borgia, qui d’après les recherches menées, s’avère être plus honnête et généreux qu’on nous le décrit habituellement. Méticuleuse  elle dessine chaque planche dans les moindre détails, n’hésitant pas à se faire « corriger » par Motoaki Hara pour éviter tout anachronisme ou erreur que ce soit au niveau des bâtiments, de la vaisselle, des costumes ou encore des mœurs.

Plus qu’un manga il s’agit ici d’une véritable fresque historique qui s’étendra sur 30 volumes sans aucune limite de temps; en effet, chose extrèmement rare, les éditeurs ont permis que ce travail soit fait sans aucune contrainte de temps, laissant à l’auteure/illustrateur et son collaborateur l’opportunité de faire un travail le plus précis possible.

Volume 1 – Quatrième de couverture:

Naïf et studieux, Angelo Da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’université de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputation sufureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège?

Rivalités entre les différentes factions de l’université, machinations politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’une jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire. A ses côtés, il croisera le chemin de certains de ses contemporains les plus célèbres, de Christophe Colomb à Machiavel en passant par Léonard de Vinci…

Fuyumi Sôryo lève le voile sur le destin hors du commun de l’énigmatique Cesare Borgia dans un manga d’une richesse historique rare, tout simplement passionnant.

Volume 2 – Quatrième de couverture:

A peine arrivé à l’université de Pise, Angelo s’attire les foudres du fils de son protecteurs, Giovanni de Médicis. Ignorant les usages du monde, le jeune homme commet bévue sur bévue et manque même de déclencher une rixe entrecesare2 cercles d’étudiants… Le soir même, des inconnus masqués embusqués dans une ruelle tentent de le poignarder!

Secouru in extremis par Cesare Borgia, le Florentin est invité dans sa somptueuse demeure et, de fil en aiguille, les deux jeunes gens se lient d’amitié. C’est alors que l’Espagnol propose à Angelo de lui montrer la face cachée de la ville, sombre et miséreuse… déclencher une rixe entre cercles d’étudiants. Le soir même, des inconnus masqués embusqués dans une ruelle tentent de le poignarder!

Fuyumi Sôryo lève le voile sur le destin hors du commun de l’énigmatique Cesare Borgia dans un manga d’une richesse historique rare, tout simplement passionnant.

Ce que j’en pense:

J’ai pour ma part découvert Cesare Borgia par la biais de la série de Tom Fontana, création originale de Canal+ et donc par l’interprétation passionnée de Mark Ryder. Je ne sais pas vous, mais quand quelque chose me plait, que ce soit un livre, un film, j’ai besoin d’en savoir plus, d’en lire plus, d’en voir plus… Je connaissais l’existence de ce manga et ce fut un réel plaisir de découvrir qu’un éditeur français en avait acheté les droits. Petit coup de pouce marketing pour le plus grand plaisir des lecteurs (du mien en tout cas), les deux premiers volumes sont sortis en même temps, ce qui donne deux fois plus de plaisir à la découverte. J’aime particulièrement ce que fait Fuyumi Sôryo, je savais que je n’achetais pas quelque chose de mauvais, bien au contraire!

L’histoire prend place à Pise en 1491, Cesare, 16 ans, est alors étudiant à l’université. On le découvre au travers de ses rencontres avec Angelo Da Canossa, jeune étudiant fraîchement arrivé à l’université de Pise, naïf et peu au courant des règles de bienséance: ainsi qu’au travers de son « homme de main » Micholleto/Miguel Da Corella. Ces deux premiers volumes sont l’occasion de nous présenter un grand nombre de personnages, le mode de vie des habitants de Pise et les règles de l’université. On y croise Christophe Colomb, Machiavel ou encore Leonard de Vinci. L’auteur annonce la couleur de ce que sera son manga: intrigues politiques, désire d’ascension … sur fond de religion.

Comme à son habitude, Fuyumi Sôryo nous offre un manga de premier choix et de très grande qualité. Je ne peux que vous encouragez à le lire.

*Mars, 15 volumes + 1 receuil d’histoires courtes – Editions Panini Manga

** ES Eternal Sabbath, 7 volumes – Editions Glénat

Une réflexion au sujet de « Lorsque Fuyumi Sôryo rencontre Cesare Borgia »

  1. J’ai commencé à la lire, j’en suis au tome 8 ! Les dessin sont magnifiques, les intrigues politiques sont assez compliquées mais le reste est sublime !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s